AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  StaffStaff  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Autre fameux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
psykiwi
Pilier du Forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 703
Age : 30
Localisation : barcelone
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Mar 29 Aoû 2006 - 17:47

kiky270281 a écrit:
pierre-o a écrit:
En écho à un topic du coin littérature, pourquoi ne pas mettre ici vos paroles de chansons préférées..

JJ Goldman a écrit:

Graver l' écorce jusqu'à saigner.
Clouer les portes, s'emprisonner...
Vivre des songes à trop veiller.
Prier des ombres, et tant marcher.
J'ai beau me dire qu'il faut du temps.
J'ai beau l'écrire si noir sur blanc...

Quoique je fasse, où que je sois,
Rien ne t'efface, je pense a toi.
Quoi que j'apprenne, je ne sais pas...
Pourquoi je saigne, et pas toi.

Passent les jours, vides sillons,
Dans la raison mais sans amour.
Passe ma chance, tournent les vents,
Reste l'absence, obstinément.
J'ai beau me dire que c'est comme ça,
Que sans vieillir, on n'oublie pas.

Quoique je fasse, où que je sois,
Rien ne t'efface, je pense a toi.
Quoi que j'apprenne, je ne sais pas...
Pourquoi je saigne, et pas toi.

Y a pas de haine, y a pas de roi,
Ni dieu ni chaîne, qu'on ne combat.
Mais que faut-il, quelle puissance,
Quelle arme brise l'indifférence?
Oh c'est pas juste, c'est mal écrit!
Comme une injure, plus qu'un mépris...

Quoique je fasse, où que je sois,
Rien ne t'efface, je pense a toi.
Quoi que j'apprenne, je ne sais pas...
Pourquoi je saigne, et pas toi.


cette chanson je la chantais qd j'etais petite sans connaitre


quand ma mère a quitté mon père je la chantais toujours...mais mon père m'a expliqué la signification de cette chanson donc je la chantais avec un peu plus de force on va dire...


*aime* il me manque mon papouneeeeeet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.psykiwi.jepose.net/
Yamamura
Le chien
Le chien
avatar

Masculin Nombre de messages : 2688
Age : 29
Localisation : Bordèu
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Autre fameux   Mar 29 Aoû 2006 - 17:54

Alala que de belles chansons, je viens poster deux lyrics complètement différente; mais les deux constatent la même chose, la différence est dans la façon de lutter:

Citation :
"Mad World"

All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces
Bright and early for their daily races
Going nowhere, going nowhere
And their tears are filling up their glasses
No expression, no expression
Hide my head I want to drown my sorrow
No tomorrow, no tomorrow
And I find it kind of funny
I find it kind of sad
The dreams in which I'm dying
Are the best I've ever had
I find it hard to tell you
'Cos I find it hard to take
When people run in circles
It's a very, very
Mad World
Children waiting for the day they feel good
Happy Birthday, Happy Birthday
Made to feel the way that every child should
Sit and listen, sit and listen
Went to school and I was very nervous
No one knew me, no one knew me
Hello teacher tell me what's my lesson
Look right through me, look right through me

Citation :
C'est arrivé près de chez toi


Au microphone, le "boug" d'en bas, prêt à se "pé-ta" pour des "scal'pas"
Pas par choix, non c'est la vie qui veut ça
Et sincèrement, je s'rais pas, c'est sûr! En aucun cas grand commis de l'Etat
Je roule en parallèle à ça, qu'est-ce qu'y a?
Tu sens pas que ça pue, c'est l'état d'esprit qu'il y'a près de chez toi
Et pour moi, l'exclusion c'est aussi simple que ça
C'est rien que du "direct-live" et des choses qu'évoluent pas
C'est les mêmes qu'en font les frais, le peuple sûbit, subira
Le vent contraire d'un système impotent parce que trop lent
De tous temps pour les problèmes latents
Tant ignorés, sauf quand faut s'faire réélire, mais attend, y'a pire!
Si t'attends le réveil des foules, c'est qu'tu conspires
On nous tient à la gorge par le biais de grandes espérances
C'est comme ça que subsiste l'attentisme en France
Dans ce pays où on laisse passer l'intolérance
Sans se masser pour contrer les suppôts des survivants du passé

REFRAIN:
C'est arrivé près de chez toi
Ouais, presque sous ton nez
Cesse de prendre cet air étonné
Pas le moment d'abandonner
Faut tout donner afin de changer les données
It's underground o'clock, le glock va détonner

Crises et intempéries, Babylone m'étreint
Je dépéris, paumé à me demander où est le bon chemin
J'suis pas le seul dans ce cas à vivre en astreinte
On est tout un tas près de chez moi à vouloir porter plainte
La populo demande pas l'opulence sans souffrance
Juste représenter, faire acte de présence
Sans papier, sans emploi, on ne compte plus les laissés pour compte
Pour couronner le tout dans les sondages le FN monte
Qu'ils fassent leurs figures sur la glace pendant qu'elle est encore dure
Nos nerfs et l'effet de serre les auront à l'usure
"Pshitt" coups de "Krylon", ça ne s'efface pas, c'est sûr, oh non!
Y'a trop de NTM peints sur les murs
Bloc par bloc, les cités débloquent
Le lascar moyen vit de troc, chasse le "gaspi" deale des blocs
C'est de plus en plus tôt qu'il sort son dard
Place aux jeunes avatars, c'est qu'il y'a trop de bâtards
Sous les étiquettes et les codes-barres
Survie oblige, c'est un système barbare
On n'va pas colmater la fracture sociale de plâtre
9.8 encore plus qu'en 68, il va falloir se battre

REFRAIN

Y'a qu'ici que dans les églises, les CRS peuvent faire des perquises
Preuve que chez nous, on se décivilise, on se trompe quand on vise
Et puis s'il y a meurtre, on déguise l'affaire, on dit qu'y a péprise
Technique de "de-kiz"
Bien, connue, du reste reconnue, devenue quelque chose de convenu
Les bavures sont au menu, j'te souhaite la bienvenue
Dans la France de ceux qui pensent qu'en banlieue
On ne peut pas penser puisqu'on pense qu'à danser
Rapper sur des beats cadencés
Remarque ils pensent aussi que les 3 millions de chômeurs c'est
3 millions d'immigrés, donc, c'est clair que c'est
Pas gagné,
qu'avec leur vision bornée
J'me dis même, que le mec qui redressera le pays
Il est pas encore né
Ouais, c'est ici qu'on vit et c'est ici aussi qu'officie
La plus grande bande de fachos qui fit si
Peur en son temps, fils! Si on laisse couler, on est mort
Coupons les couilles du porc! Ouah, ça c'est fort!
Mais y'a plus fort encore! Y'a des ex-nouveaux ministres grillés
Qui viennent parler, se faire réélire à la télé
Briller, crier leur innocence, prier
Pour qu'on oublie que l'histoire du sang contaminé
C'est pour du fric qu'ils l'ont pas trié

REFRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kuon.book.fr
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Autre fameux   Mar 29 Aoû 2006 - 18:00

|[ Yamamura ]| a écrit:
Alala que de belles chansons, je viens poster deux lyrics complètement différente; mais les deux constatent la même chose, la différence est dans la façon de lutter:

Citation :
"Mad World"

All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces
Bright and early for their daily races
Going nowhere, going nowhere
And their tears are filling up their glasses
No expression, no expression
Hide my head I want to drown my sorrow
No tomorrow, no tomorrow
And I find it kind of funny
I find it kind of sad
The dreams in which I'm dying
Are the best I've ever had
I find it hard to tell you
'Cos I find it hard to take
When people run in circles
It's a very, very
Mad World
Children waiting for the day they feel good
Happy Birthday, Happy Birthday
Made to feel the way that every child should
Sit and listen, sit and listen
Went to school and I was very nervous
No one knew me, no one knew me
Hello teacher tell me what's my lesson
Look right through me, look right through me

Citation :
C'est arrivé près de chez toi


Au microphone, le "boug" d'en bas, prêt à se "pé-ta" pour des "scal'pas"
Pas par choix, non c'est la vie qui veut ça
Et sincèrement, je s'rais pas, c'est sûr! En aucun cas grand commis de l'Etat
Je roule en parallèle à ça, qu'est-ce qu'y a?
Tu sens pas que ça pue, c'est l'état d'esprit qu'il y'a près de chez toi
Et pour moi, l'exclusion c'est aussi simple que ça
C'est rien que du "direct-live" et des choses qu'évoluent pas
C'est les mêmes qu'en font les frais, le peuple sûbit, subira
Le vent contraire d'un système impotent parce que trop lent
De tous temps pour les problèmes latents
Tant ignorés, sauf quand faut s'faire réélire, mais attend, y'a pire!
Si t'attends le réveil des foules, c'est qu'tu conspires
On nous tient à la gorge par le biais de grandes espérances
C'est comme ça que subsiste l'attentisme en France
Dans ce pays où on laisse passer l'intolérance
Sans se masser pour contrer les suppôts des survivants du passé

REFRAIN:
C'est arrivé près de chez toi
Ouais, presque sous ton nez
Cesse de prendre cet air étonné
Pas le moment d'abandonner
Faut tout donner afin de changer les données
It's underground o'clock, le glock va détonner

Crises et intempéries, Babylone m'étreint
Je dépéris, paumé à me demander où est le bon chemin
J'suis pas le seul dans ce cas à vivre en astreinte
On est tout un tas près de chez moi à vouloir porter plainte
La populo demande pas l'opulence sans souffrance
Juste représenter, faire acte de présence
Sans papier, sans emploi, on ne compte plus les laissés pour compte
Pour couronner le tout dans les sondages le FN monte
Qu'ils fassent leurs figures sur la glace pendant qu'elle est encore dure
Nos nerfs et l'effet de serre les auront à l'usure
"Pshitt" coups de "Krylon", ça ne s'efface pas, c'est sûr, oh non!
Y'a trop de NTM peints sur les murs
Bloc par bloc, les cités débloquent
Le lascar moyen vit de troc, chasse le "gaspi" deale des blocs
C'est de plus en plus tôt qu'il sort son dard
Place aux jeunes avatars, c'est qu'il y'a trop de bâtards
Sous les étiquettes et les codes-barres
Survie oblige, c'est un système barbare
On n'va pas colmater la fracture sociale de plâtre
9.8 encore plus qu'en 68, il va falloir se battre

REFRAIN

Y'a qu'ici que dans les églises, les CRS peuvent faire des perquises
Preuve que chez nous, on se décivilise, on se trompe quand on vise
Et puis s'il y a meurtre, ondéguise l'affaire, on dit qu'y a péprise
Technique de "de-kiz"
Bien, connue, du reste reconnue, devenue quelque chose de convenu
Les bavures sont au menu, j'te souhaite la bienvenue
Dans la France de ceux qui pensent qu'en banlieue
On ne peut pas penser puisqu'on pense qu'à danser
Rapper sur des beats cadencés
Remarque ils pensent aussi que les 3 millions de chômeurs c'est
3 millions d'immigrés, donc, c'est clair que c'est
Pas gagné,
qu'avec leur vision bornée
J'me dis même, que le mec qui redressera le pays
Il est pas encore né
Ouais, c'est ici qu'on vit et c'est ici aussi qu'officie
La plus grande bande de fachos qui fit si
Peur en son temps, fils! Si on laisse couler, on est mort
Coupons les couilles du port! Ouah, ça c'est fort!
Mais y'a plus fort encore! Y'a des ex-nouveaux ministres grillés
Qui viennent parler, se faire réélire à la télé
Briller, crier leur innocence, prier
Pour qu'on oublie que l'histoire du sang contaminé
C'est pour du fric qu'ils l'ont pas trié

REFRAIN

:D

Mélanger Tears For Fears et NTM, ça c'est bon... voilà un bon exemple d'ouverture d'esprit qui me plaît...
Revenir en haut Aller en bas
Pins
Il a du mal avec les cons.
Il a du mal avec les cons.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1769
Age : 27
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Mar 29 Aoû 2006 - 19:41

Une zik de Strapping Young Lad qui fait vraiment défoulement, rien que la façon dont il prend une grande inspiration avant de commencer, et puis après 3 minutes pile poil d'un espèce de mélange de black, de grind inclassable...
Vraiment un défouloir.

Citation :
Happy Camper

You pretentious fucking losers
You've got nothing at all
You've got your fingers in your asshole
And your hand on the call
And you talk such fucking horseshit
That it's hard to believe
That you almost make careers out of being naive

You, you are a fucker coz you sold my guitar
You, you are a fucker, seeking fortune in bars
You, you are a fucker, coz you say such stupid shit
I've got a better line in pocket lint

Than what you've done with it

So if you are an asshole who pretends to be a friend
Then get your ass in music, you'll be set to the end, ending,
And now you've got the nerve to ask me about my temper?
Why yes, I have become a fucking happy camper!

I hate your fucking faces and your trendy cut hair,
I hate the fact you think your job will go anywhere
Because it's use is just the same as what I shit into the bowl
Just like the mess between your ears is like the mess in my hole

I hate your loser friends who only come out when it's right
I hate that when it's down you run instead of fight
I'm set to think you lot in life to test the stronger ones
Will just require some chicken shit and also sneakers for the run.

I dig it away, the shit you puked instead of swallowed,
In an attempt to try and find the dick instead of the load,
So when you move and stand aside my mood will hamper,
And yes, I will become a fucking happy camper!

Stuck in endless winter with your press to keep you sane
Wait for useless numbers to grow useful once again

Where the heat will come again, your flaw grows sick,
Your flaw will send, the shit you call your business

To the place that is your end

Stuck in the winter, cold and wet,
Your stupid friends have come and went
And you've left behind your idiot job,
And it's far from a prize, you fucking dink

...your'e a fucking dink... yeah!
...how's this for punk? dink!!!

...suck my cock, you pathetic excuse for a human being...
You're a neurotic, homophobic, racist dork... you've also got a lot
Of balls to dick with someone else's life, you fucking pseudo ghetto
"boy in the hood" middle class white spoiled rotten bored "gangsta"
Wanna-be hunk of regenerated red neck bullshit! thank christ you don't
Have to rely on that staggering intellect or dynamic personality to
Intimidate others, shit for brains. shut the fuck up, and get out of
Your parent's house and get a real job, you putz, and for god's sake,
Quit being such a fucking sheep!!! now grow the hell up!!!... dink.

I let it get me down because you're in it for the glory
And I'd rather leave with reason than go dying for a story
And this whole l.a. rock thing

That the malls are buying up
It doesn't work, it doesn't work,
It's so inbred I might throw up...

And now I'm put into the middle

With the contracts and the bunk, and I always end up

Hearing "hey, man, punk... let's have more punk!"
So here I am to do a favour, save some hassle kiss and tell,
That either way my music's shit and it ain't ever going to sell

So if you've got the gall to take this shit blown up your ass
And youv'e got the cash and balls to pump the same crap out in mass
Then hell, I'll stand aside and with your plans I'll never tamper
I'll sit and write you songs and be a fucking happy camper.

Yeah, send me out a contract and in clauses you will lurk
The smaller points so I can give it all and save you work
You say an album's not an album without issues left to hamper...
Well then, fuck,
...I guess I am a fucking
...happy
...fucking
...camper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thepins.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autre fameux   Mar 29 Aoû 2006 - 22:00

-


Dernière édition par AZERTY le Dim 3 Fév 2013 - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée
avatar

Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 29
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Mar 29 Aoû 2006 - 23:26

Chanson populaire, j'suis d'bonne humeur



Du rhum des femmes et d'la bière nom de Dieu
Un accordéon pour valser tant qu'on veut
Du rhum des femmes c'est ça qui rend heureux
Que l'diable nous emporte, on n'a rien trouvé d'mieux
Oh oh oh oh oh on n'a rien trouvé d'mieux

Hello cap'tain fais briller tes galons
Et reste bien au chaud
Quand on gèle sur le pont
Nous c'est not'peine qui nous coule sur le front
Alors tiens bien les rênes
Tu connais la chanson

Du rhum des femmes et d'la bière nom de Dieu
Un accordéon pour valser tant qu'on veut
Du rhum des femmes c'est ça qui rend heureux
Que l'diable nous emporte, on n'a rien trouvé d'mieux
Oh oh oh oh oh on n'a rien trouvé d'mieux

Ça fait une paye qu'on n'a pas touché terre
Et même une paye qu'on s'fait
des gonzesses en poster
Tant pis pour celle qui s'pointera la première
J'lui démonte la pass'relle
La cale la dunette arrière

Du rhum des femmes et d'la bière nom de Dieu
Un accordéon pour valser tant qu'on veut
Du rhum des femmes c'est ça qui rend heureux
Que l'diable nous emporte, on n'a rien trouvé d'mieux
Oh oh oh oh oh on n'a rien trouvé d'mieux

Tout est gravé quelque part sur ma peau
Tell'ment qu'j'en ai les bras
Comme des romans-photos
Blessures de guerres, culs d'bouteilles, coups d'couteaux
Tant qu'y'aura des comptoirs
On aura des héros

Du rhum des femmes et d'la bière nom de Dieu
Un accordéon pour valser tant qu'on veut
Du rhum des femmes c'est ça qui rend heureux
Que l'diable nous emporte, on n'a rien trouvé d'mieux
Oh oh oh oh oh on n'a rien trouvé d'mieux

Trois miles du cap, c'est les foies, c'est les glandes
Quand t'as l'coeur qui dérape
Et les tripes qui fermentent
J'essaie d'penser au claque aux filles qui s'impatientent
Pas au bateau qui craque
Entre deux déferlantes

Du rhum des femmes et d'la bière nom de Dieu
Un accordéon pour valser tant qu'on veut
Du rhum des femmes c'est ça qui rend heureux
Que l'diable nous emporte, on n'a rien trouvé d'mieux
Oh oh oh oh oh on n'a rien trouvé d'mieux

Du rhum des femmes et d'la bière nom de Dieu
Un accordéon pour valser tant qu'on veut
Du rhum des femmes c'est ça qui rend heureux
Que l'diable nous emporte, on n'a rien trouvé d'mieux
Oh oh oh oh oh on n'a rien trouvé d'mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Autre fameux   Mar 29 Aoû 2006 - 23:28

Soldat Louis !!! Fallait oser ! :D

N'empêche elle met la patate celle-ci
Revenir en haut Aller en bas
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée
avatar

Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 29
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Mer 30 Aoû 2006 - 13:37

Mais carrement, mais carreeeement ! J'adore hein ! (surtout l'rhum en fait *vilain* )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autre fameux   Mer 30 Aoû 2006 - 22:37

Look into my eyes
Tell me what you see
You don't see a damn thing
'cause you can't relate to me
You're blinded by our differences
My life makes no sense to you
I'm the persecuted one
You're the red, white and blue

Each day you wake in tranquility
No fears to cross your eyes
Each day I wake in gratitude
Thanking God He let me rise
You worry about your education
And the bills you have to pay
I worry about my vulnerable life
And if I'll survive another day
Your biggest fear is getting a ticket
As you cruise your Cadillac
My fear is that the tank that has just left
Will turn around and come back

Yet, do you know the truth of where your money goes?
Do you let your media deceive your mind?
Is this a truth nobody, nobody, nobody knows?
Has are world gone all blind?

Yet, do you know the truth of where your money goes?
Do you let your media deceive your mind?
Is this a truth nobody, nobody, nobody knows?
Someone tell me ...

Ooohh, let's not cry tonight
I promise you one day it's through
Ohh my brothers, Ohh my sisters
Ooohh, shine a light for every soul that ain't with us no more
Ohh my brothers, Ohh my sisters

See I've known terror for quite some time
57 years so cruel
Terror breathes the air I breathe
It's the checkpoint on my way to school
Terror is the robbery of my land
And the torture of my mother
The imprisonment of my innocent father
The bullet in my baby brother
The bulldozers and the tanks
The gases and the guns
The bombs that fall outside my door
All due to your funds
You blame me for defending myself
Against the ways of my enemies
I'm terrorized in my own land (what)
And I'm the terrorist?

Yet, do you know the truth of where your money goes?
Do you let your media deceive your mind?
Is this a truth nobody, nobody, nobody knows?
Has are world gone all blind?

Yet, do you know the truth of where your money goes?
Do you let your media deceive your mind?
Is this a truth nobody, nobody, nobody knows?
Someone tell me ...

Ooohh, let's not cry tonight, I promise you one day it's through
Ohh my brothers, Ohh my sisters,
Ooohh, shine a light for every soul that ain't with us no more
Ohh my brothers, Ohh my sisters,

Americans , do you realize that the taxes that you pay
Feed the forces that traumatize my every living day
So if I won't be here tomorrow
It's written in my fate
May the future bring a brighter day
The end of our wait

(pause)


Ooohh, let's not cry tonight, I promise you one day it's through
Ohh my brothers, Ohh my sisters,
Ooohh, shine a light for every soul that ain't with us no more
Ohh my brothers, Ohh my sisters,

[with kids]
Ohh let's not cry tonight I promise you one day is through
Ohh my brothers! Ohh my sisters!
Ooh shine a light for every soul that ain't with us no more
Ohh my brothers! Ohh my sisters!


Outlandish: look into my eyes *aime*
Revenir en haut Aller en bas
kiky270281
Admin de Schrödinger
Admin de Schrödinger
avatar

Masculin Nombre de messages : 2477
Age : 36
Localisation : Parce que TOULON!
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Jeu 31 Aoû 2006 - 15:05

Tryo a écrit:
Tout le monde cherche un p’tit coin d’paradis
Qu’on ait une gros derche
Ou un tout rikiki
On l’a pas choisi cela dit
Il faut faire avec
Ouais c’est ce que dit mon voisin
Qu’est pas un beau mec
Son nom c’est

Monsieur Bibendum
Il est vraiment énorme
Monsieur Bibendum
Il est pas dans les normes
Ses 110 kilos soyez sûrs qu’c’est pas du Mac Do
Plutôt épicurien qu’aut’chose
Voilà son credo
Son nom c’est

Monsieur Bibendum
C’est un sacré bonhomme
Monsieur Bibendum
Le bonheur en personne

Il en a plus qu’assez
De feuilleter les magazines
Qui voudraient le faire complexer
Sur la beauté masculine
J’ai pas le temps de m’apitoyer sur mon nez tordu
Ni sur celui qui rit à la vue d’mon gros cul
J’promène ma bedaine
Et quoi qu’il advienne
Elle plaît à ma femme
Et ça c’est bien ma veine

Mais comment assumer
Dans un monde si parfait
Son petit pet de travers
Oh mon dieu quelle affaire
Tout le monde cherche un p’tit coin d’paradis
Et si y’en a un qu’a du flair
A mon avis c’est bien lui
Son nom c’est

Monsieur Bibendum
Il est vraiment énorme
Monsieur Bibendum
Il est pas dans les normes

Ses 110 kilos soyez sûrs
Qu’ça freinent pas sa libido
Si vous saviez l’bruit qu’sa femme fait Quand elle grimpe au rideaux
Son nom c’est

Monsieur Bibendum
C’est un sacré bonhomme
Monsieur Bibendum
Le bonheur en personne

Phil Collins a écrit:
You with the sad eyes
Don't be discouraged
Oh I realize
It's hard to take courage
In a world full of people
You can lose sight of it all
And the darkness, inside you
Can make you feel so small

But I see your true colors
Shining through
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors
True colors are beautiful,
Like a rainbow

Show me a smile then,
Don't be unhappy, can't remember
When I last saw you laughing
If this world makes you crazy
And you've taken all you can bear
You call me up
Because you know I'll be there

And I'll see your true colors
Shining through
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors
True colors are beautiful,
Like a rainbow

[intru part]

So sad eyes
Discouraged now
Realize

When this world makes you crazy
And you've taken all you can bear
You call me up
Because you know I'll be there

And I'll see your true colors
Shining through
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors
True colors, true colors

Cos there's a shining through
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors, true colors
True colors are beautiful,
Beautiful, like a rainbow

_________________
(`· kiky270281 on deviantART ·´)
L'erreur est humaine... Et je suis très très humain ^,^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiky270281.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: ...   Sam 2 Sep 2006 - 18:14

Je suis l'ombre sur la mesure, le violent poison à l'écart de tout soupçons. Dans ce sombre récit, dont personne se méfiera, il s'agira de sang sur les murs au crépuscule d'une bavure, je murmurais la haine enclavée dans les ZUP en région parisienne. L'amour comme rempart à la dérive, au registre de ces âmes charitables, plutôt naïves, se perd, donne à ma palabre son caractère. Sourire kabyle dans les artères de ma ville, voilà à quoi l'instinct de malfaiteurs, ma foi, se familiarisera. Aux effusions sanguines d’une trop commune routine. La rue se massacre sous le ciel des damnés ; n'importe quel trou du cul aujourd'hui est armé. Hier encore, l'ombre d'un regard de travers sur le pavé se dissipait dans un silence de mort. Le crime, désormais, a la parole trop facile, crois-moi, pour qu'on en rigole de joie sous ces lampadaires qui éclairent la misère. Et si j'exagère, l'obscurité la plus dense n'est jamais loin de la lumière la plus vive, nourrit ses rumeurs de peur et de paranoïa à des heures tardives, sous le tranchant de la lame d'un cran d'arrêt, à vos risques et périls, derrière les guirlandes d'acier d'une maison d'arrêt ou sur un disque vinyle.

Refrain
Considère moi comme une bombe dont tu as allumé la mèche, et qui égrène les secondes d'une saison blanche et sèche.

Je suis l'ombre sur la mesure, à la pointe d'une écriture, l'ombre de ces murs aux milles blessures que des bouches murmurent, entre deux rondes furibondes du bleu criard ou blafard d'un gyrophare. Je tisse ma toile noire sur des cœurs hagards, et je traîne mes guêtres sous les fenêtres de ces ruelles qui ont le lèpre, au carrefour de la cour des miracles en débâcles, sous les arcades malades où crissent les voix croisées de la faim et du vice. Je suis l'ombre cerclée de grilles rouillées, verrouillées sur une aire où rien ne brille, où les corps se compriment, où le vue décline et où les brigadiers fulminent. Regarde ces silhouettes grises dont les rêves gisent sur le pavé couvert de pisse, elles poussent toutes la même porte en crachant sur le trottoir de leurs illusions mortes. Nous n'avons à perdre que nos pensées ternes, te diront-elles avec le feu dans les yeux de ceux qui sont prêts à tenter la diable pourvu qu'il garnisse leurs tables, et conjure la misère, le fer et la pierre qui les enserrent. Je suis l'ombre sur la mesure et je sature dans les graves de cette basse qui monte d'une cave, parmi la crasse et l'éther, d'une trop vieille poudrière.

Refrain
l'ombre sur la mesure de
la rumeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autre fameux   Dim 3 Sep 2006 - 0:06

Noir Désir, A l'endroit, à l'envers.
Citation :
On n'est pas encore revenu du pays des mystères
IL y a qu'on est entré là sans avoir vu de la lumière
Il y a l'eau, le feu, le computer, Vivendi et la terre
On doit pouvoir s'épanouir à tout envoyer enfin en l'air

On peut toujours saluer les petits rois de pacotille
On peut toujours espérer entrer un jour dans la famille
Sûr que tu pourras devenir un crack boursier a toi tout seul
On pourrait même envisager que tout nous explose à la gueule

Autour des oliviers palpitent les origines
Infiniment se voi rrouter dans la farine

A l'envers, à l'endroit, à l'envers, à l'endroit
A l'endroit, à l'envers, à l'envers, à l'endroit

Y'a t'il un incendie prévu ce soir dans l'hémicycle
On dirait qu'il est temps pour nous d'envisager un autre cycle
On peut caresser des idéaux sans s'éloigner d'en bas
On peut toujours rêver de s'en aller mais sans bouger de là

Il paraît que la blanche colombe a trois cents tonnes de plombs dans l'aile
Il paraît qu'il faut s'habituer à des printemps sans hirondelles
La belle au bois dormant a rompu les négociations
Unilatéralement le prince entame des protestations
Doit-on se courber encore et toujours pour un ligne droite ?
Prière pour trouver les grands espaces entre les parois d'une boîte
Serait-ce un estuaire ou le bout du chemin au loin qu'on entrevoit
Spéciale dédicace à la flaque où on nage, où on se noie

Autour des amandiers fleurissent les mondes en sourdine
No pasaran sous les fourches caudines

A l'envers, à l'endroit, à l'envers, à l'endroit
A l'endroit, à l'envers, à l'envers, à l'endroit.

Noir Désir, des armes (texte de Léo Ferré)



Citation :
Des armes , des chouettes, des brillantes
Des qu'il faut nettoyer souvent pour le plaisir
Et qu'il faut caresser comme pour le plaisir
L'autre, celui qui fait rêver les communiantes

Des armes bleues comme la terre
Des qu'il faut se garder au chaud au fond de l'âme
Dans les yeux, dans le coeur, dans les bras d'une femme
Qu'on garde au fond de soi comme on garde un mystère

Des armes au secret des jours
Sous l'herbe, dans le ciel et puis dans l'écriture
Des qui vous font rêver très tard dans les lectures
Et qui mettent la poésie dans les discours

Des armes, des armes, des armes
Et des poètes de service à la gâchette
Pour mettre le feu aux dernières cigarettes
Au bout d'un vers français brillant comme une larme
Revenir en haut Aller en bas
psykiwi
Pilier du Forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 703
Age : 30
Localisation : barcelone
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Dim 3 Sep 2006 - 1:44

Hurt-Johnny Cash


Citation :
I hurt myself today
To see if I still feel
I focus on the pain
The only thing that's real
The needle tears a hole
The old familiar sting
Try to kill it all away
But I remember everything

[Chorus:]
What have I become
My sweetest friend
Everyone I know goes away
In the end
And you could have it all
My empire of dirt
I will let you down
I will make you hurt

I wear this crown of thorns
Upon my liar's chair
Full of broken thoughts
I cannot repair
Beneath the stains of time
The feelings disappear
You are someone else
I am still right here

[Chorus:]
What have I become
My sweetest friend
Everyone I know goes away
In the end
And you could have it all
My empire of dirt
I will let you down
I will make you hurt

If I could start again
A million miles away
I would keep myself
I would find a way


bon je suis amoureuse de cette chanson (oui oui plus que fever sorry mon amant a moi *aime* )

elle me touche mais a un point!!

je vien de traduire un peu et elle me touche encore plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.psykiwi.jepose.net/
Yamamura
Le chien
Le chien
avatar

Masculin Nombre de messages : 2688
Age : 29
Localisation : Bordèu
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Autre fameux   Lun 11 Sep 2006 - 14:14

Citation :
De bon matin
Mi levi e còp sec mi meti en camin
Dins la dralha sensa fin
I a pas gaire de monde dins lei carrieras de la ciutat
La cridadissa dei gabians
Mi fa pensar que la mar es pas tant luenh
E l'ai pas vista dempuei un molon de temps
Es per aquò, benlèu que mi senti pas ben
Lo 49 mi pren a la Bèla de Mai,
Ni mens ni mai
Es verai que la vista de l'auba es un espectacle
Que viÈu solament dos ò tres còps l'an. Fenhant, vai!
Fau dire que se cochar tard e se levar matin
Es pas de bon far per un raggamuffin
Va sas es un trabalh de far de musica
Es un crebadis per lo que n'en vòu far mestier
Si deu pas mancar perque lo mancaràn pas lei medi‡s
Ò fas un estile comerciau, per lei sòus
Ò fas un estile culturau, per lei fòus
Entre lei dos benlèu que i aurà un camin?
Siáu en defòra ò siáu en dedins?

M'en garci, fau a mon biais
Ma maniera, ma faÁon
M'en foti de l'opinion dei pebrons
Parli de la festa, de politica, d'amor, de bonur e d'anticentralisme
D'aventura sociala, radicala,
La vision dau monde de deman
Es un pantai que devËm faire chasque jorn
Viure dins la virtualitat, m'agrada pas
Mon posse se ditz Chorma e mon grope Massilia
E aquò's de realitat
Que diam la vertat



Siam pas dei fadats
Dire dins una canson que tot va ben, que tot va plan
Es pas notre rÚtle, m'as comprËs dròlle ?
Cantam per far cagar,
Dire lei cavas que toteis leis autrei dien pas
Metre lo òai cada sera, cada concËrt
Suspendre un soleu roge subre ta testa
Fins a ti far bolhir la cervela
Per faire sortir lei marridei pensadas
E madurar lei bòneis ideias
E fin finala ti faire rire

De segur avËm pas per costuma d'estre triste
Mai estre joios es pas s'en batre lei colhas
Dau devenir de la planeta
De que sera fach deman
Per nòstrei grands, nòstreis enfants
Si volËm pas morir avans que d'estre vielhs
Benlèu que li devËm pensar uei.
TË lo bus s'arresta, lo Fòrt Sant Jan es totjorn la, brave!
Un rai de soleu, lo premier, mi lesca lo morre
L'aiga bluia sembla un miralh, es verai
Pausi lei canas, atubi l'espinèu,
Mi preni lei piadons
E siáu lèst per lei peis
Ma frema, ma doÁa, s'es pas desvilhada
Quora siáu partit de l'ostau
Mai a miegjorn quora tornarai ame ma biaÁa
Plena de sarans e de rocaus
Ma frema mi dirà, bela dins son delantau :

" As encara passat ton temps a refaire lo monde dins ta testa! "
Non mon amor, li dirai, siáu anar solament a la pesca.


Tout simplement magnifique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kuon.book.fr
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée
avatar

Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 29
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Sam 23 Sep 2006 - 11:00

Citation :
C'est la danse des canards
Qui en sortant de la mare
Se secouent le bas des reins
Et font coin-coin
Fait's comme les petits canards
Et pour que tout l'monde se marre
Remuez le popotin
En f'sant coin-coin
A présent claquez du bec
En secouant vos plumes, avec
Avec beaucoup plus d'entrain
Et des coin-coin
Allez mettez-en un coup
On s'amuse comme des p'tits fous
Maintenant pliez les g'noux
Redressez-vous...

Refrain:
Tournez c'est la fête
Bras dessus-dessous
Comm' des girouettes
C'est super chouette
C'est extra-fou...

C'est la danse des canards
Les gamins comme les loubards
Vont danser ce gai refrain
Dans tous les coins
Ne soyez pas en retard
Car la danse des canards
C'est le tube de demain
Coin-coin, coin-coin

Il suffit d'fermer le bec
En mettant ses plumes au sec
Pliez les genoux c'est bien
Et faites coin-coin
Ça y est vous avez compris
Attention c'n'est pas fini
Nous allons jusqu'au matin
Faire des coin-coin

C'est la danse des canards
Qui en sortant de la mare
Se secouent le bas des reins
Et font coin-coin
A présent claquez du bec
En secouant vos plumes avec
Avec beaucoup d'entrain
Et des coin-coin
C'est la danse des canards
C'est dément et c'est bizarre
C'est terribilos comm' tout
C'est dingue, c'est tout
Allez mettez-en un coup
On s'amus' comm' des p'tits fous
Maintenant pliez les g'noux
Redressez-vous...

C'est la danse des canards
Qui en sortant de la mare
Se secouent le bas des reins
Et font coin-coin
Fait's comm' les petits canards
Et pour que tout l' monde se marre
Remuez le popotin
En f'sant coin-coin
C'est la danse des canards
Les gamins comm' les loubards
Vont danser ce gai refrain
Dans tous les coins
Ne soyez pas en retard
Car c'est la danse des canards
C'est le tube de demain
Coin-coin coin-coin
(Et c'est la fin).


Tout simplement magnifique....

Nan franchement, au fond, qui la connaissait en entier ? J'suis sûre que même Pierre Perret il la connait pas en entier ! Moi j'vous donne l'occasion de briller en société.... saisissez la !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
Simounet
Membre sympa


Masculin Nombre de messages : 109
Age : 32
Localisation : Paris - Toulouse
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Sam 23 Sep 2006 - 12:18

Roh, merci zeckl ! Ca me rappelle mon enfance tout ça ! *danse*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simounet.deviantart.com
Yamamura
Le chien
Le chien
avatar

Masculin Nombre de messages : 2688
Age : 29
Localisation : Bordèu
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Autre fameux   Sam 23 Sep 2006 - 13:03

MOI!! Je la connaissais en entier, et j'en suis fier! *danse* *danse* *danse*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kuon.book.fr
marvin
Un ballon?
Un ballon?
avatar

Nombre de messages : 2049
Age : 35
Localisation : avignon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Sam 23 Sep 2006 - 13:18

et moi je l'ai en vinyl :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psykomarvin.deviantart.com
Yamamura
Le chien
Le chien
avatar

Masculin Nombre de messages : 2688
Age : 29
Localisation : Bordèu
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Autre fameux   Sam 23 Sep 2006 - 15:42

marvin a écrit:
et moi je l'ai en vinyl :D

PTDR! Tu peux pas prendre une photo?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kuon.book.fr
marvin
Un ballon?
Un ballon?
avatar

Nombre de messages : 2049
Age : 35
Localisation : avignon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Sam 23 Sep 2006 - 19:16

je l'ai cherché et il n'est point là, mon grand frère a du le récupérer pour son appart je lui demanderai et je met une photo dès que je peux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psykomarvin.deviantart.com
Simounet
Membre sympa


Masculin Nombre de messages : 109
Age : 32
Localisation : Paris - Toulouse
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Sam 23 Sep 2006 - 19:30

Je suis sûr qu'il se le passe juste avant de s'endormir ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simounet.deviantart.com
Titania
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 194
Age : 29
Localisation : Metz
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: GNARLES BARKLEY   Sam 23 Sep 2006 - 20:08

"Crazy"
I remember when, I remember, I remember when I lost my mind
There was something so pleasant about that place.
Even your emotions had an echo
In so much space

And when you're out there
Without care,
Yeah, I was out of touch
But it wasn't because I didn't know enough
I just knew too much

Does that make me crazy?
Does that make me crazy?
Does that make me crazy?
Possibly

And I hope that you are having the time of your life
But think twice, that's my only advice

Come on now, who do you, who do you, who do you, who do you think you are,
Ha ha ha bless your soul
You really think you're in control

Well, I think you're crazy
I think you're crazy
I think you're crazy
Just like me

My heroes had the heart to lose their lives out on a limb
And all I remember is thinking, I want to be like them
Ever since I was little, ever since I was little it looked like fun
And it's no coincidence I've come
And I can die when I'm done

Maybe I'm crazy
Maybe you're crazy
Maybe we're crazy
Probably

Uh, uh



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://you-with-me-57.skyblog.com
K4
Komrad Karibou
Komrad Karibou
avatar

Féminin Nombre de messages : 1812
Age : 24
Localisation : semper litteraris
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Jeu 28 Sep 2006 - 19:30

C'est à mourir de beauté, ces paroles...

Citation :


Dans mes nuits blanches
il y a des avalanches
et des skieurs
qui font du hors piste
dans mes nuits blanches
les photos de vacances
sont les seuls souvenirs
qui subsistent
dans mes nuits blanches
il y a des Comanches
des kamikazes
et des terroristes
dans mes nuits blanches
il y a des Apaches
des natures mortes
et des chansons tristes

Dans la nuit noire
j'aperçois les voitures
sur le boulevard
de ceinture
dans la nuit claire
je perçois le murmure
d'un canadair
dans l'azur

Dans mes nuits blanches
il y a des pages blanches
les mots croisés
du Reader's Digest
dans mes nuits blanches
il y a des turbulences
des messages en morse
des S.O.S.
dans mes nuits blanches
les baigneurs font la planche
les grands requins blancs
font le reste
dans mes nuits blanches
je vois les Appalaches
j'entends souffler
le vent de l'ouest

Dans la nuit noire
j'aperçois les voitures
sur le boulevard
de ceinture
dans la nuit claire
je perçois le murmure
d'un canadair
dans l'azur


Citation :
J'aime ta peau, ton cou
et ton eau de parfum, beaucoup
j'aime d'abord surtout
la nature est dans tous les goûts
glory hole
glory hole

J'aime ta peau, ton corps
et l'étau de ta bouche en coeur
j'aime surtout d'abord
ton hoquet et tes haut-le-coeur
glory hole
glory hole

J'aime ta peau amère
ta peau lisse dans un gant de fer
j'aime aller dans le mur
tous les goûts sont dans la nature
glory hole
glory hole

Tel un vampire
tu réveillerais un mort
et ta morsure vaut
tous les corps à corps
vaut toutes les étreintes
tous les tangos du temps
et tous les verres d'absinthe
ont comme un goût
de sang

J'aime ta peau, tes mains
tes mains douces dont je ne sais rien
rien qu'une vie de chien
dans les caves et les sous-terrains
glory hole
glory hole

Aimes-tu mon venin
mon boudoir, les miroirs sans tain
j'aime à voir ton dédain
accroupi à la place du mien
glory hole
glory hole

Tel un vampire
tu réveillerais un mort
dans la fêlure
où glissent mes remords
et mes craintes les pires
les mauvais coups du sort
et si j'ose un soupir
avant que tu m'essores
dans la fêlure
c'est pas la mer à boire
c'est ton désir
et c'est mon désespoir
mes pensées impures
que tu fais disparaître
dans un murmure
ce n'est pas toi peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://k4breathing.deviantart.com
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Autre fameux   Ven 29 Sep 2006 - 14:45

K4Breathing a écrit:
C'est à mourir de beauté, ces paroles...

Citation :


Dans mes nuits blanches
il y a des avalanches
et des skieurs
qui font du hors piste
dans mes nuits blanches
les photos de vacances
sont les seuls souvenirs
qui subsistent
dans mes nuits blanches
il y a des Comanches
des kamikazes
et des terroristes
dans mes nuits blanches
il y a des Apaches
des natures mortes
et des chansons tristes

Dans la nuit noire
j'aperçois les voitures
sur le boulevard
de ceinture
dans la nuit claire
je perçois le murmure
d'un canadair
dans l'azur

Dans mes nuits blanches
il y a des pages blanches
les mots croisés
du Reader's Digest
dans mes nuits blanches
il y a des turbulences
des messages en morse
des S.O.S.
dans mes nuits blanches
les baigneurs font la planche
les grands requins blancs
font le reste
dans mes nuits blanches
je vois les Appalaches
j'entends souffler
le vent de l'ouest

Dans la nuit noire
j'aperçois les voitures
sur le boulevard
de ceinture
dans la nuit claire
je perçois le murmure
d'un canadair
dans l'azur


Citation :
J'aime ta peau, ton cou
et ton eau de parfum, beaucoup
j'aime d'abord surtout
la nature est dans tous les goûts
glory hole
glory hole

J'aime ta peau, ton corps
et l'étau de ta bouche en coeur
j'aime surtout d'abord
ton hoquet et tes haut-le-coeur
glory hole
glory hole

J'aime ta peau amère
ta peau lisse dans un gant de fer
j'aime aller dans le mur
tous les goûts sont dans la nature
glory hole
glory hole

Tel un vampire
tu réveillerais un mort
et ta morsure vaut
tous les corps à corps
vaut toutes les étreintes
tous les tangos du temps
et tous les verres d'absinthe
ont comme un goût
de sang

J'aime ta peau, tes mains
tes mains douces dont je ne sais rien
rien qu'une vie de chien
dans les caves et les sous-terrains
glory hole
glory hole

Aimes-tu mon venin
mon boudoir, les miroirs sans tain
j'aime à voir ton dédain
accroupi à la place du mien
glory hole
glory hole

Tel un vampire
tu réveillerais un mort
dans la fêlure
où glissent mes remords
et mes craintes les pires
les mauvais coups du sort
et si j'ose un soupir
avant que tu m'essores
dans la fêlure
c'est pas la mer à boire
c'est ton désir
et c'est mon désespoir
mes pensées impures
que tu fais disparaître
dans un murmure
ce n'est pas toi peut-être...

Euh... tu plaisantes ? *eek!*
Revenir en haut Aller en bas
K4
Komrad Karibou
Komrad Karibou
avatar

Féminin Nombre de messages : 1812
Age : 24
Localisation : semper litteraris
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Autre fameux   Ven 29 Sep 2006 - 17:59

Non, je ne plaisante pas.
C'est le seul chanteur de variété française que je supporte, que j'aime, à vrai dire...
Désolée si ça ne te plaît pas mais le contexte qu'il créé avec sa muique me plaît beaucoup (de plus les paroles me plaisent car elles ne sont pas dictatrices, personne n'ira penser la même chose en les lisant, c'est un des plus grands critères pour dire qu'un texte est beau ou non, à mon goût).

(oui, le deuxième texte est très cliché, là-dessus, je suis d'accord, mais comme je l'ai dit, c'est le contexte qui le rend beau...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://k4breathing.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autre fameux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autre fameux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Autre fameux
» [REQUETE] Lecteur de flux RSS autre que RSS Hub ?
» Réserve de figurines (zombies, squelettes, ou autre..)
» Bourgeon Naissant?? les autre nom c'est quoi
» Autre temps, autre moeurs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Francophone deviantART :: Divers - Tuto, Art, Ciné, Etc. :: Musique-
Sauter vers: