AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  StaffStaff  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exercice d'écriture. - L'Insolitude

Aller en bas 
AuteurMessage
kiky270281
Admin de Schrödinger
Admin de Schrödinger
avatar

Masculin Nombre de messages : 2477
Age : 37
Localisation : Parce que TOULON!
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Exercice d'écriture. - L'Insolitude   Mer 4 Mai 2011 - 16:44

Petit exercice, dans le même esprit que Ghostwriters, proposé sur le blog de HDB.
La date de fin prévue à l'orgine est franchie depuis longtemps, mais il continue à recevoir les participations avec plaisir, et les affiche au fur et à mesure sur son blog :)

HDB a écrit:

Voici donc les règles de L'Insolitude.

Scénario :
Une femme encore jeune (entre 30 et 45 ans) rencontre un personnage pour le moins insolite. La femme a un problème, qui sera résolu (ou non) par le personnage.

Contraintes additionnelles :
- L'action doit se dérouler dans un désert (désert dans tous les sens du terme).
- Le narrateur n'est pas obligatoirement le personnage principal.
- Le récit prend fin lorsque le personnage insolite n'est plus, d'une manière ou d'une autre, au côté du personnage principal ou du narrateur.
- Le personnage insolite possède un objet, qu'il utilise de manière totalement inhabituelle.
- Le récit peut se dérouler dans le monde réel, ou ailleurs.
- Le choix du sexe, de la nature ou encore de l'âge du personnage insolite est libre, de même que pour tout autre personnage que vous souhaiteriez introduire dans le récit.
- Le problème de la femme peut être d'une importance variable.

Pour ce qui est des participations, elles devront être soumises par mail à l'adressse barzombi(at)gmail.com.

Bien entendu, ce petit exercice d'écriture n'est en aucun cas un concours. C'est juste l'occasion, pour ceux qui le veulent, de se marrer face à des consignes plus ou moins réfléchies, et d'écrire le texte dont ils auront envie, sans jugement aucun de la part de personne.

Source : http://lacouleurdupapier.blogspot.com/2011/02/linsolitude.html

_________________
(`· kiky270281 on deviantART ·´)
L'erreur est humaine... Et je suis très très humain ^,^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiky270281.deviantart.com
kiky270281
Admin de Schrödinger
Admin de Schrödinger
avatar

Masculin Nombre de messages : 2477
Age : 37
Localisation : Parce que TOULON!
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice d'écriture. - L'Insolitude   Mer 4 Mai 2011 - 16:46

Et voici ma participation :

Citation :
Bon. Là, je suis paumé, d'accord. Je me caille les miches au bord d'une putain de route de campagne aussi déserte que le crâne de Kojak, m'okay. Le portable a plus de chance de capter les petits hommes vert qu'autre chose, logique. Il fait nuit noire et je viens de casser mon talon, jusque là, je gère. Mais j'aime vraiment pas le regard que vient de me lancer ce crapaud. Sans déconner, croiser un gros crapaud visqueux c'est déjà flippant mais ce que j'ai vu dans ce regard morne, éteint, glacial, brrr...

Laura pris sa chaussure dans la main.
Puis elle la regarda face à face d'un air attristé. Être ou ne pas être...
Elle soupira alors au souvenir du prix qu'elle avait coûté, et la jeta de toute ses forces avec un hurlement de rage vers cet affreux batracien boutonneux.

Alors le niveau du sol monta brusquement. Ah, non, c'est elle qui s'affala au sol en fait. C'est rigolo la relativité. Et tandis que des larmes brûlantes roulaient sur ses jolies joues rosies par le froid, elle se rappela le cheminement stupide des événements l'ayant emmener là.

Utiliser la ceinture de Judo du petit frère pour sortir par la fenêtre discrètement, c'était malin, très malin. Une vrai opération commando pour aller à cette petite fête, séance maquillage dans le bus, Sophie qui la rejoint, la danse, l'euphorie, les rires, et le bel Orlando qui lui tournait autour. À ce moment précis, sa vie lui paraissait juste parfaite.

Elle atteint son apogée lorsque le bel Orlando lui proposa de la raccompagner en voiture. Ce fut de suite moins sympa lorsqu'il a voulu la violer, et qu'elle a fuit à travers les bois tel un petit chaperon rouge fuyant le grand méchant loup. Sauf que le petit chaperon avait laisser la marque de ses talons sur les testicules du gros loup en souvenir.

- Croac.
- Comment ça, croac? Comment oses-tu me croaquer en pleine face, dérangeant ainsi mes pensées? Laisse-moi donc déprimer en paix, merde.
- Cre vreux tru?
- Hein???
- Hum, hum. Que veux-tu?

Laura leva la tête, et ne vit rien d'autre que l'affreux crapaud, mais cette fois munis d'un chapeau haut de forme.
Ça y est, je perd la boule, se dit-elle.
Puis le crapaud ouvrit sa gueule, mais le croassement agaçant fit place à cette même question "Que veux-tu?".
Là, deux solutions, soit on ramasse sa mâchoire et on répond gentiment à la question, soit on fait le poirier en chantant la marseillaise à l'envers.

- Heu... Rentrer chez moi. Là, tout de suite, ce que je veux, c'est juste rentrer chez moi.
- Souffle trois fois sur mon chapeau, et prend ma patte.

Là, deux solutions... Mais comme elle n'avais pas de moissonneuse batteuse, et ne connaissait pas l'hymne nationale Letton (ne jouez pas les étonnés, c'est très jolie la Lettonie)... Elle s'attendait à un contact répugnant, froid, visqueux, gluant, mais non, ce fut chaud et doux. Puis les arbres alentours émirent un douce lumière, ils s'envolèrent doucement, tournoyèrent sur eux même, et dans un grand éclair...

Laura était dans son lit, bien au chaud, sa mère lui caressant les cheveux. L'espace d'un battement de cil, elle cru voir le crapaud lui faire un clin d'oeil au pied de son lit avant de disparaître dans une brume turquoise.

- Intéressant madame Leroy, et vous faites souvent ce genre de rêve?
- Chaque année, à la même date, depuis que j'ai 16 ans.
- Croac.

_________________
(`· kiky270281 on deviantART ·´)
L'erreur est humaine... Et je suis très très humain ^,^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiky270281.deviantart.com
Morgan Black
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 29
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Exercice d'écriture. - L'Insolitude   Mer 4 Mai 2011 - 16:49

Mmmmmmm... Intéressant...

J'essaierai bien un p'tit truc, tiens.
Je ne participerai pas sur ce blog là, mais je posterai ici, histoire de "rigoler" un peu.
Ca ne fera pas de mal.

_________________
"Après tout, comme ta mère doit te le dire; en tout cas la mienne le disait; ce qui compte dans la vie, c'est de faire des expériences."
Hannibal Lecter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lightmorgan.deviantart.com/
kiky270281
Admin de Schrödinger
Admin de Schrödinger
avatar

Masculin Nombre de messages : 2477
Age : 37
Localisation : Parce que TOULON!
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Exercice d'écriture. - L'Insolitude   Mer 4 Mai 2011 - 16:53

Je savais que ça te plairait ^,^

_________________
(`· kiky270281 on deviantART ·´)
L'erreur est humaine... Et je suis très très humain ^,^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiky270281.deviantart.com
Morgan Black
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 29
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Exercice d'écriture. - L'Insolitude   Mer 4 Mai 2011 - 17:00

J'avais une prof qui nous faisait faire des ateliers d'écriture dans ce genre là.
On bossait sur le roman policier.
L'incitateur d'écriture qu'on avait était: "quelqu'un découvre un cadavre quelque part".
De là, on faisait un tour de classe et on citait chacun un lieu où pouvait avoir eu lieu la découverte. On en choisissait un dans ceux qui ont été cités.
Ensuite notre voisin de table devait nous imposer deux indices qui devaient obligatoirement apparaître dans le récit, et ainsi de suite.

On avait ainsi toute une série de liberté mais aussi de contraintes. C'était assez entraînant et vraiment bien construit.

Ca me rappelle un peu ca.

Ici j'ai déjà mon personnage féminin et mon lieu. Vais essayer de réfléchir au reste et de mettre tout ca en jambe assez rapidement (demain, visite à l'hôpital et week end chargé, donc vais essayer de pas perdre de temps)^^

_________________
"Après tout, comme ta mère doit te le dire; en tout cas la mienne le disait; ce qui compte dans la vie, c'est de faire des expériences."
Hannibal Lecter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lightmorgan.deviantart.com/
Morgan Black
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1058
Age : 29
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Exercice d'écriture. - L'Insolitude   Mer 4 Mai 2011 - 20:48

Voilà mon texte, vite fait mal fait:


Cela faisait plus de 50 ans que j’étais ici, assis dans cette épave, méditant sur ce que fût ma vie passée, sur mes actions et leurs conséquences. Depuis tout ce temps, je ne suis jamais sorti.
J’ai préféré me constituer moi-même prisonnier de cet endroit.
J’ai préféré rester ici, loin de la guerre, de ses désillusions et de ses horreurs.
Je dois avouer que ces immenses plaines stériles, ponctuées ça et là de ruines qui furent un jour des villes et des villages, avaient quelque chose de mystérieux, incitant à l’introspection et au recueillement.

Non sans surprise, au bout de 52 longues années, un évènement imprévu ramena un semblant de vie dans mon existence solitaire. C’était un jour qui semblait pourtant vide de promesses, identique à tant d’autres...
Un éclair embrasa le ciel et une longue flèche argentée en sortit. Elle décrit plusieurs cercles avant de s’abattre lourdement, quelques centaines de mètres devant moi.
Il fallut plusieurs heures pour que le nuage de poussière soulevé par le crash ne daigne se dissiper. Je pus enfin distinguer la silhouette de ce qui semblait être un cargo. Et celle d’une femme. Je la voyais au travers de la vitre du cockpit, titubant, prête à s’écrouler. Elle réussit pourtant à atteindre et à pénétrer à l’intérieur de mon vaisseau. Quelle ne fut pas sa surprise en me voyant ici, trônant parmi les débris d’un autre âge. Après m’être présenté, elle en fit de même et s’assit à mes côtés. Je lui ai conté mon histoire : mon implication, un demi-siècle plus tôt, dans la Grande Guerre des Clones, ma mission d’infiltration dans une base séparatiste, ma capture, ma fuite… Et mon crash sur cette planète, oubliée de tous, à bord de ce vieux transport volé à mes geôliers.

Son histoire à elle n’était pas très différente de la mienne. Elle me raconta la fin de la Guerre des Clones, la chute de la République, l’avènement de l’Empire, le règne et la mort de celui que je nommais de mon temps « Chancelier »… Certes, les ennemis étaient différents (les impériaux ayant succédé aux séparatistes, et les Vestiges de l’Empire ayant succédé aux Impériaux), mais la guerre continuait à faire des ravages.
Son vaisseau fût endommagé lors d’une embuscade. Plusieurs chasseurs TIE avaient surgi de l’ombre d’un astéroïde, leurs tirs endommageant la structure du vaisseau et plusieurs systèmes secondaires, communications y compris. L’équipage périt d’asphyxie en tentant de colmater les brèches de la coque, mais elle survécut et réussit à semer ses poursuivants et à amener son vaisseau jusqu’à la planète la plus proche, espérant y trouver de l’aide.
Malheureusement, tout était mort ici depuis bien longtemps.
Ce ne fut cependant pas suffisant pour la décourager. Elle m’apprit que le crash avait fragilisé le vaisseau, et qu’elle ne pouvait tenter de quitter l’atmosphère sans prendre le risque d’exploser en plein vol. Mais les boucliers ayant tenu bon et ayant absorbé la majeure partie du choc, les dégâts restaient réparables. Il ne suffirait que de consolider la coque avec des matériaux de récupération pour rendre un voyage vers la planète Bespin, toute proche, possible. Dangereux, mais possible.
Et quoi de mieux pour réparer une coque qu’une autre coque ? Celle d’un transport séparatiste vieux de 50 ans, par exemple.
Pris de compassion, je lui soumis mon idée : découper des panneaux de coque de mon vaisseau et les souder au sien. Je savais même comment faire.
Elle comprit immédiatement lorsqu’elle me vit pointer du doigt un corps humain, réduit à l’état d’os brisés et noircis, à moitié enseveli sous des débris, et le cylindre métallique qui gisait non loin. Elle ramassa le cylindre et l’activa, dégageant une lame de pure énergie, verte, vrombissante. Un spectre sorti d’outre-tombe.
La question principale était maintenant de trouver un moyen de transporter les panneaux de coque d’un vaisseau à l’autre. Mais là aussi j’avais ma petite idée.
Une vingtaine de droïdes de combat se trouvaient toujours enfermés dans les soutes. Quelques-uns devaient toujours être opérationnels. Il suffirait de les reprogrammer manuellement pour ainsi avoir accès à une main d’œuvre de fortune.
Mon idée fut approuvée et immédiatement mise en application.

Le chantier ne dura pas moins de deux jours. Epaulée par trois droïdes de combat (les seuls encore opérationnels), la pilote découpait et soudait sans relâche, ne s’arrêtant que pour dormir ou puiser dans ses rations de survie. Elle maniait cet antique sabre laser avec aisance, comme s’il avait toujours fait partie d’elle. Les réparations n’étaient pas parfaites, mais les boucliers protègeraient les points faibles et empêcheraient le vaisseau de voler en éclats.
Une fois le travail terminé, elle vint me faire ses adieux. Avant de partir, elle déposa le sabre sur le corps où elle l’avait ramassé. Je lui dis de le garder, arguant qu’elle en aurait plus l’utilité que mes vieux os carbonisés. Elle me remercia. Et s’en alla.
Quant à moi, je suis également parti. Pas avec elle, non. Je m’étais rendu compte qu’hanter ce lieu, encore et toujours, n’avait plus le moindre sens. Je n’appartenais plus à ce monde. Et il était temps que mon esprit torturé rejoigne enfin la Force, pour ne plus faire qu’un avec elle.

Mes dernières paroles ont été pour cette femme, courageuse victime d’une guerre qu’elle n’a jamais voulue:
« Que la Force soit avec toi ».

_________________
"Après tout, comme ta mère doit te le dire; en tout cas la mienne le disait; ce qui compte dans la vie, c'est de faire des expériences."
Hannibal Lecter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lightmorgan.deviantart.com/
Tr2CYann
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 45
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Exercice d'écriture. - L'Insolitude   Mar 17 Mai 2011 - 12:35

Dur.... Je vais réfléchir au moyen de faire qq chose de ce scénario... mais je ne promets pas une date de fin ;-)
Si c'est open date, je m'y colle, je vous ferai signe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tr2cyann.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exercice d'écriture. - L'Insolitude   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exercice d'écriture. - L'Insolitude
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exercice d'écriture. - L'Insolitude
» Exercices d'écriture
» Exercice d'écriture hebdomadaire
» Exercice d'écriture. - Ghostwriters
» OULIPO - exercice de style (d'aprés Raymond Queneau)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Francophone deviantART :: Activités (ré)créatrices :: Jeux de Mots-
Sauter vers: