AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  StaffStaff  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retraite, démocratie et politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mer 27 Oct 2010 - 22:17

Je savais pas trop où le mettre mais voici une étude sur l'école de demain, par un prof de philo et un prof d'éco...ça concerne surtout l'ENT et ses dérives (environnement numérique de travail)...le texte est long et faut être "dispo" pour bien tout capter mais les vérités tombent comme des coups de massue ^^...ça fait froid dans le dos :
http://skhole.fr/construire-l-%C3%A9cole-transparente-par-philippe-danino-et-christian-laval

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Pierre-O
Pilier du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : Huesca (Espagne)
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mer 27 Oct 2010 - 23:36

intéressant article pour qui est/a été prof en France (pour les jeunes qui disent qu'en gros les fonctionnaires sont un peu fainéants, oublie : l'article est trop long, ils ne liront pas, ça fait mal à la tête... et en plus leur train est en retard).

j'aime beaucoup le moment où l'on souligne l'incompétence des fabricants de logiciels dédiés aux profs, à l'administration : confondre IA et IPR c'est juste énorme (manque plus que l'IG et c'est la fête) ! Leur vision d'entreprise sur le monde de l'Education est à pisser de rire. Les élèves ne sont pas des "produits" à "optimiser", ils oublient que c'est de la réflexion, de l'humain et surtout du magnifique aléatoire...

Quand à la privatisation et à la gestion façon "manager" de l'école, déjà les derniers soupirs de l'IUFM mettaient sur la voie avec des stagiaires évalués sur des bilans de compétences et non plus véritablement sur une "globalité" pédagogique/didactique et comment ils s'en débrouillaient face aux êtres humains (= les élèves) avec qui ils avaient à faire... remarque maintenant il n'y a plus de formation du tout depuis cette année, mais, hein, ces cons de l'Education Nationale feraient mieux d'arrêter de faire grève pour que l'école ou le collège ou le lycée ouvre à l'heure pour "mon" bac et "mes" cours... rien à foutre de ce qui suit, après moi le déluge... on s'en branle si les jeunes profs ne sont plus formés, si les gens s'inquiètent de leur retraite : je veux "mon" bus à l'heure, "ma" fac qui ouvre, et que surtout plus personne se plaigne parce que "mon" papy il a travaillé dans les champs jusqu'à 92 ans sans se plaindre, lui, et gna gna gna... ben ton papy était un con, esclave, j'espère qu'il s'est crevé à la tâche la gueule ouverte pour que tes patates arrivent à l'heure dans "ta" cantine, de "ton" lycée qui ouvre à "ton" heure voulue, sans t'embêter "toi". Puis hein, en Ouganda, le système éducatif il est trop classe même si on meurt à 42 ans, ils se plaignent pas eux, c'est tout propre dans leur classe. J'vois pas pourquoi on se plaint nous...

:D

Quand la merde touche le ventilo, elle éclabousse tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ensilencio.deviantart.com/
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Jeu 28 Oct 2010 - 0:15

Tsss^^
j'aime bien ton "magnifique aléatoire"
tu as assez bien résumé l'article même si tu as zappé la partie où les parents pourront conseiller les profs sur leur façon d'enseigner et chargé un peu trop la mule de "tes" petits copains étudiants^^

t'es quand même vache avec le papy...il t'avait rien fait lui !

:D

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Pierre-O
Pilier du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : Huesca (Espagne)
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Jeu 28 Oct 2010 - 13:51

mais de quoi te plains-tu ? Tout le monde hormis les profs savent ce que les profs doivent faire... moi mon Kévin, et ben, il est tout gentil à la maison (j'lui ai même acheté une deuxième télé pour qu'il joue mieux sur sa 4è console), c'est les profs qui le rendent nerveux (quand ils sont là et pas en train de se gratter les couilles chez eux ces fainéants dde grévistes privilégiés).

Moi c'est un truc que je ne comprends pas : tout le monde a un avis sur l'Education Nationale, du plombier à la boulangère en passant par le chef d'entreprise et ce sont les seuls qu'on écoute. Les "professionnels", ceux du terrain, doivent fermer leur gueule et se contenter des privilèges qu'ils ont eu en se tapant des concours impossibles à avoir, des heures de bachotage et de B.U. à la con quand les "pauvres" pas privilégiés préféraient boire des canons au bar et rigolaient à voir les futurs "privilégiés" se prendre la tête sur des sujets abscons.

Je suis très con sur le sujet moi. Je ne dis pas à un plombier comment il doit couder ses tuyaux, ni à la boulangère comment elle doit cuire ses baguettes et encore moins à un entrepreneur comment il doit gérer son personnel. Je n'en sais foutre rien, ce n'est pas mon métier et je pense qu'ils en savent plus que moi. J'aimerais qu'il en soit ainsi pour les profs, qu'on leur lâche la grappe et que l'on considère qu'ils font un métier, avec toutes les compétences techniques que ça induit, pas un passe-temps que tout le monde sait faire parce "mon Kévin, il est gentil à la maison et qu'avec moi il fait ses devoirs ! C'est pas compliqué pourtant, j'comprends pas pourquoi z'y arraivent pas ces cons de profs". Ben c'est que les profs ils ont pas un marmot à s'occuper mais des centaines (pour les profs), ou une trentaine (instits). Les crétins entrepreneurs qui édictent des grands principes éducatifs sont des rigolos qui n'ont qu'un œil et n'y connaissent rien, ce n'est pas de plus leur intérêt que de former des masses qui réfléchissent, la réflexion et l'à propos sont dangereux en entreprise. Mais le jour où un prof sortira un logiciel pour gérer une entreprise, j'imagine bien leur rire cynique et méprisant (qui serait justifié).

Pareil pour les retraites, ceux qui cotisent ont quand-même leur mot à dire et quand on change les règles du jeu en plein milieu ce n'est pas à ceux qui, au final, ne comprennent que dalle sur les enjeux d'ouvrir leur tronche et de montrer du doigt untel ou untel pour des raisons contingentes et égocentriques de confort personnel sur le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ensilencio.deviantart.com/
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Jeu 28 Oct 2010 - 14:36

Citation :
tout le monde a un avis sur l'Education Nationale
Alors ça, c'est bien le problème !
Ptet qu'à force de voir des personnels de l'éduc nationale dans la rue, certains au gouvernement se sont dit : oula, ceux là, ils sont nombreux, note 142: songez à les discréditer ça collait pile poil avec cette nouvelle politique de rentabiliser l'école en supprimant les inutiles, pardon les profs, et en ordonnant de nouveaux programmes...Pendant que ces cons de profs ont de la lecture, au moins ils nous foutent la paix !...Du coup, puisque l'état peut s'immiscer dans la vie du prof, (après tout, ne sommes nous pas des agents de l'état ?) celui ci ne se prive plus et nous explique, logiciel à l'appui et média dans la poche (indispensables les médias) d'une part comment enseigner, et d'autre part nous dit que c'est pas bien de "prendre les gens ou les élèves, ou le pape en otage"...
Bref, d'un côté, il nous saborde et d'un autre, il nous discrédite en prenant les gens à parti contre nous...normal qu'on soit donc considérés comme des "sous produits de l'état"...et comme on est encore peut être un peu utiles dans l'esprit des gens sensés (ben oui ils peuvent pas nous faire disparaitre d'un coup, ce serait louche, et puis obliger les parents à trouver une garde d'enfant au dernier moment toussa, ça se fait pas), on doit faire un peu pitié je pense^^...genre
c'est vrai que prof c'est pas un métier facile, mais bon d'un autre côté, ils ont les vacances auss, faut pas abuser !...et puis, on leur confie nos enfants quand même et si il y a bien quelqu'un qui sait ce qui est bon pour eux, c'est bien nous les parents, non ?!
Tiens, tu connais ptet, ça me fait penser à ce super dessin de Chaunu :

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée
avatar

Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 29
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Jeu 28 Oct 2010 - 15:34

Elle est géniale cette image !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
Dead Irish Man
Morse-garou
Morse-garou
avatar

Masculin Nombre de messages : 4500
Age : 30
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Jeu 28 Oct 2010 - 19:03

zeckl a écrit:
Elle est géniale cette image !

Et malheureusement tellement vraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadirishman.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Jeu 28 Oct 2010 - 19:10

Adi a écrit:

"puis obliger les parents à trouver une garde d'enfant au dernier moment toussa, ça se fait pas"
Il est vrai que maintenant l'éducation nationale sert davantage de halte-garderie qu'autre chose...
Un jour de grève avec des profs/instits absents, ca fait des enfants à garder par les parents , des collégiens qui zonent... ca détruit le modèle parfait du on-les-occupe-jusqu'à-pôle-emploi-dans-10ans

El Peo a écrit:
mon Kévin, il est gentil à la maison et qu'avec moi il fait ses devoirs ! C'est pas compliqué pourtant, j'comprends pas pourquoi z'y arraivent pas ces cons de profs

Ces parents que tu caricatures qui sont aussi les premiers à se plaindre fin aout qu'ils en ont marre de se taper leurs gosses-rois depuis 2 mois... et les "cons de profs", eux s'en coltinent trente ou des centaines toute la semaine, pendant 9 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Ambyon
Miss Ananas
Miss Ananas
avatar

Féminin Nombre de messages : 2026
Age : 29
Localisation : Lens
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Jeu 28 Oct 2010 - 20:48

Une image très parlante !

Et pour continuer d'illustrer la discussion (je lis mais je ne commente pas), voici une chanson des Fatals Picards, très juste, qui est de circonstance. Si vous ne la connaissez pas, je vous invite à la découvrir.

La sécurité de l'emploi

Les paroles :

Spoiler:
 


_________________
MB1, Mme Kénobi.
*Private property
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambyon.deviantart.com
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Jeu 28 Oct 2010 - 22:23

énorme :D
merci Ambyon

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée
avatar

Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 29
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Ven 29 Oct 2010 - 0:49

Dead Irish Man a écrit:
zeckl a écrit:
Elle est géniale cette image !

Et malheureusement tellement vraie

C'est pour ça qu'elle est géniale !

Sinon la chanson pas mal ! *prie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
Pierre-O
Pilier du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : Huesca (Espagne)
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Ven 29 Oct 2010 - 13:24

Ambyon a écrit:
(je lis mais je ne commente pas)

Mais pourquoi ? T'as le droit d'avoir ton avais aussi tranché soit-il et figure-toi qu'il m'intéresse, dussé-je prendre le risque de ne pas être d'accord. Je suis "définitif" quand je m'exprime, mais ça ne m'a jamais empêché d'écouter attentivement les autres : soit pour être convaincu, soit pour leur retourner leurs arguments à la tête et en parler.

Pour la chanson des Fatals Picards, elle était l'objet de nombreux mails de profs à sa sortie. Un poil exagérée sauf sur le coup des réunions pour planifier d'autres réunions, ça j'ai connu en vrai et t'as envie de battre à mort ton chef d'établissement, ce n'est pas caricatural.

Moi je vois surtout que le gros problème de l'hexagone c'est le "moi d'abord", phénomène assez français mais qui a gonflé de manière exponentielle depuis 15 ans. Tout le monde sait mieux que son voisin ce qu'il doit faire alors qu'il connaît que dalle sur le sujet sauf que le voisin l'empêche de vivre à 100% son confort. Ceux qui sont touchés par la réforme des grèves ont un putain de droit de pas être d'accord avec la réforme. Et à mon sens, seul les PLC (profs lycées-collège) sont habilités à parler avec sérieux et pragmatisme des problèmes de l'Education Nationale dans les établissements concernés. Déjà, un prof de fac n'a rien à dire sur les collèges/lycées, déjà il est à l'ouest car c'est un système qu'il a oublié et dans lequel il ne vit pas. En revanche il glose... il débat, il conceptualise mais devant 30 ados mal dans leur peau j'aimerais parfois voir comment il "intellectualiserait" les choses (déjà que les IPR sont souvent eux-même perdus !); un étudiant de 20 ans ce n'est pas un gamin de 13 ans. Même les grands pédagogues reconnus tel Philippe Meirieu sont à la traîne sur tout un tas de sujets malgré la bonne volonté. Il n'y a qu'une seule réalité, celle du terrain pas celle du beau-frère, ni la biographie de grand oncle Henri... elles ne servent pas à grand chose dans les débats de société.

Moi j'attends des parents qui sont si calés, ou des intellectuels de haute-volée qui ont 2 ans post-bac, qu'ils débattent de pédagogie différenciée et des problèmes de docimologie, de la bascule entre didactique et pédagogie... (d'ailleurs souvent les têtes pensantes réfléchissent trop à "didactique" et jamais à "pédagogie") ; bref des concepts importants s'il en est mais qu'aucun procréateur de Kévin ne connaît. Preuve s'il en est que prof est un métier qui s'apprend, un métier technique et qui demande du travail. Pourtant ça discute sec et ça te regarde de haut, nourri à grandes cuillérées de Jean-Pierre Pernault et de faits divers.

Ben pour les retraites c'est pareil... c'est pour ça que je m'enflamme quand quelqu'un qui n'a jamais travaillé plus de 3 mois édicte des vérités fracassantes sur la marche du monde, sur la macroéconomie, sur ce qui est bien pour ceux qui - à la différence d'eux - en chient. Dans le temps on appelait ça du manque de respect et je suis très souvent effaré de voir que le premier réflexe de la génération 16-25 ans soit de gueuler contre des grèves plutôt que de s'interroger vraiment, complètement, consciencieusement, sur le sujet. Pourquoi pensent-ils que, en gros, les gens sont idiots au point de faire grève juste pour faire la grève. Ne croient-ils pas qu'il existe des personnes qui s'inquiètent vraiment pour leur avenir à eux mais aussi celui des autres ? Vivons nous uniquement dans un pays privilégié ou les plus privilégiés sont ceux qui gueulent et qui empêchent les braves gens de travailler ? Qui sont les naïfs, les aboyeurs ou ceux qui les moquent ? Il n'est pas normal que, par exemple, la productivité par tête de pipe ait été multiplié par 7 (et oui, on est 7 fois plus productif qu'avant) depuis un demi-siècle et qu'à côté de ça on trouve bizarre que certains s'interrogent à la fois sur les besoins et les conditions de travail. La logique d'un monde équilibré voudrait qu'à 7 fois de plus de productivité, on travaille 7 fois moins longtemps, ce pour assurer du boulot à tous et laisser les autres profiter. C'est naïf et utopique peut-être mais c'est un calcul faisable. Le progrès de l'homme, ce en quoi il a résisté à tout ce qui lui est tombé sur la gueule comme épreuves pour survivre, tient de cette condition à savoir tout mettre en oeuvre pour optimiser non seulement son "rendement" (social, travail, privé) mais aussi sa qualité de vie. Or là le rendement est optimisé, la qualité de vie de moins en moins. Les retraites sont un sujet central à ce niveau-là : où l'on choisit de vivre mieux, ou correctement du moins, ou l'on choisit de rendre mieux. Le drame c'est que l'on ne traite qu'un des seuls sujets à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ensilencio.deviantart.com/
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Dim 31 Oct 2010 - 17:48

...et dans la série "allez tous vous faire...voir"
http://www.assemblee-nationale.fr/13/amendements/2770/277000249.asp

Par un vote du 3 septembre 2010, les députés ont rejeté à la quasi-unanimité l'amendement n°249 Rect. proposant d'aligner leur régime spécifique de retraite (dont bénéficient également les membres du gouvernement) sur le régime général des salariés.

Alors qu'ils n'ont de cesse d'expliquer l'importance de réformer rapidement un régime de retraite en déficit, les parlementaires refusent donc d'être soumis au régime de retraite de la majorité des Français. C'est ce qu'ils appellent une réforme "juste" paraît- il !

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Dim 31 Oct 2010 - 18:45

Adi a écrit:
Par un vote du 3 septembre 2010, les députés ont rejeté à la quasi-unanimité l'amendement n°249 Rect. proposant d'aligner leur régime spécifique de retraite (dont bénéficient également les membres du gouvernement) sur le régime général des salariés.

Alors qu'ils n'ont de cesse d'expliquer l'importance de réformer rapidement un régime de retraite en déficit, les parlementaires refusent donc d'être soumis au régime de retraite de la majorité des Français.
Dire que l'une des premières mesures prises en 1789 fut l'Abolition des privilèges, je trouve qu'on est revenu bien loin en arrière... avec ces parlementaires, déjà plutôt bien lotis si on comptabilise leur revenus directs et leurs "privilèges indirectes", qui s'empressent de protéger leur petit pré-carré même en période de réforme et de dureté économique.
Si on suit l'exemple, chacun doit abuser de sa position, les profs vont ils ainsi s'octroyer le droit de de monnayer leur notation, de piller gentillement les trousses des élèves pour financer leur retraite ?

Plus on créera d'inégalités sociales criantes, plus on risque d'aboutir à des phénomènes grandissants de corruptions et d'abus de pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 2 Nov 2010 - 18:10

...et dans la série "je mets la 3ème couche"
http://www.youtube.com/watch?v=UOadagqruHg

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 2 Nov 2010 - 23:49

Adi a écrit:
...et dans la série "je mets la 3ème couche"
http://www.youtube.com/watch?v=UOadagqruHg
1. Hum je suis toujours méfiant des traductions de vidéos en chinois, mieux vaut être prudent, certaines déformations des propos sont parfois à craindre
2. La description de la corruption et de l'effondrement de notre régime venant d'une chaine chinoise aussi censurée que CCTV, ca s'invente pas... surtout que beaucoup des points abordés sont applicables à ce cher empire du milieu. (enfin être traité comme un petit pays du tiers monde ca peut pas nous faire du mal après tout)
Certains points sont pas mal observés, mais y a beaucoup de conclusions hâtives là dedans quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mer 3 Nov 2010 - 16:20

Absolument...de là à dire qu'il s'agirait d'un fake, allez savoir ^^

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
IFTT
Ignoble Fumet du Totoro Terne
Ignoble Fumet du Totoro Terne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 41
Localisation : Auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mer 3 Nov 2010 - 22:58

Article dispo sur Libération.fr
http://www.liberation.fr/politiques/01012300154-meme-reformee-la-retraite-des-deputes-reste-tres-avantageuse


Spoiler:
 

_________________
"Le talent, c'est d'avoir envie" Agendas et cahiers Oxford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunpici.deviantart.com/
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Dim 7 Nov 2010 - 13:42


(pas trouvé de smiley méchant ici, alors j'ai pris un des miens^^)

Au fait...savez vous où est ma principale, mon chef d'établissement en ce moment ?...
à Chypre...en stage....une semaine...
*évanoui*

edit :
Citation :
Syndicat des Inspecteurs d’Académie
46, avenue d’Ivry
75013 Paris



Communiqué de presse du SIA
Les élèves sont-ils encore au centre du système éducatif ?
La nouvelle réforme de la formation des maîtres a oublié les élèves ! En plus d’avoir dans
certaines disciplines un enseignant débutant non formé, qui apprend en marchant, surchargé et
peut-être épuisé au fil de l’année, certaines classes pourront voir défiler différents profils de
professeurs : titulaires sur zone de remplacement (TZR), contractuels ou vacataires…. Elles
auront peut-être même un étudiant en deuxième année de Master encore moins préparé que
leur enseignant stagiaire. Certes la continuité du service public sera sauve, mais que dire de la
qualité de l’enseignement dispensé aux élèves ?
Aux yeux de certains hauts responsables de l’Éducation nationale, il ne serait pas difficile
d’enseigner, de tenir une classe, de faire apprendre aux élèves (!?). D’ailleurs, la note de
service parue au BOEN n°37 du 14 octobre 2010 relative à l’amélioration du dispositif de
remplacement des personnels enseignants dans les établissements d'enseignement du second
degré public le confirme : « les étudiants en Master 2 volontaires peuvent également être
mobilisés dans le cadre de leur stage en responsabilité. S’agissant des TZR, […] leur
affectation pour effectuer des remplacements dans des disciplines connexes ne peut qu'être
encouragée ». La bivalence est donc réintroduite faisant fi de la formation pédagogique
disciplinaire ! On pourrait même se demander s’il est vraiment nécessaire d’avoir un Master
(Bac + 5), le C2i2E (certificat informatique et internet de niveau 2 « enseignant »), le CLES 2
(certificat de compétences en langues de l’enseignement supérieur de deuxième degré) et un
CAPES pour « simplement » enseigner.
L’exemple la Finlande (formation des enseignants longue, de haut niveau, et tout au long de la
vie) est pourtant très souvent cité dans les couloirs de la rue de Grenelle. Or que constatons
nous en France : un nombre de suppressions de postes tel qu’il nécessite l’appel à des
ressources humaines peu qualifiées et non formées et une formation continue réduite à peau
de chagrin. Où est la cohérence dans tout cela ?
Dans ce contexte, les Inspecteurs d’académie, chargés de porter les réformes en cours, ne
peuvent plus trouver d’arguments crédibles pour expliquer le bien fondé de dispositions qui
ne vont pas dans l’intérêt de l’élève, de ses apprentissages et de la qualité de l’enseignement
qui lui est dû.
Le malaise est profond car la préoccupation de notre ministère n’est plus la pédagogie, la
didactique des disciplines… L’évolution de nos missions en atteste, ne nous plaçant plus au
coeur de l'acte pédagogique, dans la classe. Pourtant c’est bien là que tout se joue pour l’élève.
Ses difficultés se traitent d’abord dans la classe. Et cela nécessite une réelle expertise chez les
enseignants, qui ne s’improvise pas !
On ne peut réduire les réformes au seul objectif de la diminution de la dette de l’État. S’il est
Syndicat des Inspecteurs d’Académie
46, avenue d’Ivry
75013 Paris
Tél : 01 53 82 26 76
Fax : 01 40 63 29 68
Portable : 06 03 29 41 61
Adresse électronique : syndicatia2@gmail.com
dans notre Ministère un seul facteur commun, c’est l’élève. C’est lui qui fera la société de
demain. D’ailleurs, l’actualité nous le rappelle. L’engagement des lycéens dans le mouvement
social d’aujourd’hui n’est que l’expression d’un malaise qui les touche également : celui de
l’inquiétude face à une série de mesures prises sans concertation dont ils perçoivent les effets
pour demain et pour eux.
Le SIA avait déjà attiré, sans succès, l’attention du ministre discrètement dès janvier 2010,
puis publiquement au printemps sur les difficultés qui s’annonçaient.
Cette surdité a même poussé l’Inspection générale à laisser filtrer — fait exceptionnel — des
informations issues de son rapport au Ministre sur la rentrée scolaire pour alerter l’opinion
publique sur le risque de dégradation du service public de l’Éducation nationale.
C’est pour les élèves et leur réussite que nous assumons nos missions avec engagement et
loyauté. Si les mesures mises en place aujourd’hui par le Ministère concourent à la réduction
de la dette publique, elles ne garantissent plus la qualité du service public d’éducation.
Aujourd’hui, dans l’Éducation nationale, l’élève ne semble plus être au centre du système !
Le secrétaire général
Robert PROSPERINI

Même si ça reste flou...enfin, une bonne nouvelle...

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 23 Nov 2010 - 21:08

J'ai des copiés/collés assez terribles sur l'ENT, l'environnement Numérique de Travail du prof...
ou futur prof...
Il parait, mais c'est encore à vérifier qu'un prof serait en procès avec les parents d'une classe parce qu'il n'aurait pas étudié une partie de son programme qui serait justement tombé à l'exam....grâce, ou à cause de cet ENT (suivi du programme et des cours en ligne)

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Pierre-O
Pilier du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : Huesca (Espagne)
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 23 Nov 2010 - 21:52

société consommatrice... les enseignants n'apporte plus un savoir mais le "doivent" à leurs élèves. Ils ne sont plus là pour former l'esprit critique (seul vraie garantie de salut du futur adulte) mais pour "rendre service" et donner un "dû". Les choses ont commencé à tourner en ridicule quand ces trous de balle du gouvernement ont lancé l'expérience de rémunérer les classes où il y avait un taux d'absentéisme faible. Quand on en arrive à penser à des trucs pareils, rien ne m'étonne plus... comme dans la chanson des Fatals, bientôt il sera interdit de donner des notes aux élèves qui, eux, en revanche seront en droit de t'évaluer. Il ne faut pas brusquer les petits... sinon ils s'affolent... ils ne peuvent plus travailler... et on ne finit plus le programme !! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ensilencio.deviantart.com/
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 30 Nov 2010 - 18:59

Eben ça se confirme, je sors d'une heure syndicale joyeuse...avec l'ent,
si tu finis pas le programme, les parents peuvent te mettre un procès ! (genre maladie, congé maternité...)autre chose : dans ton cahier de texte, lorsque tu écris "début de l'étude des fractions, faire les exercices n°2, 3 et 4 pour la semaine prochaine", (c'est ce que font les 3/4 des profs de France et de Navarre) comme c'est trop descriptif et que tu ne dis pas exactement le contenu et les objectifs, les parents peuvent t'attaquer en justice !...
Et le pire, c'est que comme c'est la seule trace écrite de ton boulot tu perdrais le procès !
Vive la comm par internet !
Et pour le fun, la cerise sur le gâteau, chez nous lorsque qu'un élève "fait trop l'andouille", les professeurs peuvent le coller...normal me direz vous, et vous aurez raison^^ mais, s'il a "un trou "de 8 à 9h, tu ne peux pas le coller en l'obligeant à venir à 8 car au niveau des bus, sa place est réservée pour 9H et pas 8H ! et, lorsque tu le colles, tu dois obligatoirement le prendre pendant un de tes cours ! bah oui, les perm' étant surchargées, les surveillants, les pions, ont donc toute liberté d'annuler une heure de colle donnée par un prof si tu ne respectes pas ces conditions...

Haa crédibilité, quand tu nous tiens...

Bon, je vous fais cadeau de la note de vie scolaire, de la réunion sur le socle commun sans cesse reportée, des parents qui ne viennent plus aux réunions parents/profs (ne serait ce que pour récupérer le bulletin scolaire de leur rejeton), ou encore des nouvelles classes à 29 élèves en 6ème !...

Il faudrait renommer le topic "défouloir de Adi" je pense... (pour le coup, ma sign colle parfaitement avec mon état d'esprit actuel^^)

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Pierre-O
Pilier du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : Huesca (Espagne)
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 30 Nov 2010 - 20:51

Pour le cahier de texte, ça se voit que tu as de la bouteille et que tu le fais "à l'ancienne". Pour ma part, ayant bien été lavé du cerveau par l'IUFM, sur mon cahier de texte de prof d'espagnol je collais des feuilles/tableaux hypra-précis avec le déroulé de ma séance avec différentes colonnes, la première feuille de chaque séquences rappelant les objectifs globaux ainsi que le point de programme que je traitais (et oui, il y a un programme en langue, un programme très précis même). Ce qui faisait que sur mes feuilles j'avais en substance pour chaque séance :

- support(s) utlisé(s) : il fallait noter les références des textes, tableaux, films, chansons, précisément
- compétence travaillée : "être capable de..." en rapport avec un descripteur du CECRL et en cohérence avec le niveau de la classe (A1 pour les 4è, A1/A2 pour les 3ème, A2/B1 pour les secondes, B1 pour les premières, B2/C1 pour les Term...). "être capable de demander son chemin en ville ou de le donner à quelqu'un qui nous le demande", "être capable de formuler des hypothèses sur sa vie future (métier, vie de famille)", "être capable de résumer un texte court", "être capable de comprendre un message oral long qui traite de sujets de la vie quotidienne de l'élève"...etc.
- activités langagières travaillées : EOI (expression orale en intéraction), EE (expression écrite), EOC (expression orale en continu), CO (compréhension orale), CE (compréhension écrite).
- les tâches liées aux activités langagières travaillées dans la séance : il fzut mettre un verbe d'action qui puisse décrire chaque tache, ce sont en fait les consignes données aux élèves (rodead, subrayad, relacionad, sacad, elegid... "entourez", "soulignez", "reliez", "retirez", "choisissez".)
- les apports/outils linguistiques : le vocabulaire et les tournures grammaticales travaillées (qui doivent apparaître dans la trace écrite du cahier de l'élève)

tout ça donc pour chaque séance, ce qui véritablement obligeait à programmer entièrement ta séquence sans t'en remettre au hasard, les dernières feuilles de chaque séquence apparaissant sur le cahier de texte étant les évaluations que tu avais faites (un modéle de chaque : diagnostique, formative, sommative + correction) et aussi la liste de contrôle donnée avant chaque évaluation.

Ce qui faisait que pour chaque séquence j'avais quelque chose comme 4/5 feuilles remplies à ras-bord et super descriptives.

Je n'ai jamais eu le bonheur d'écrire : "mardi 18/11, subjonctif, ex 4-5 p 58 "Juntos". Travail pour prochaine séance : 3 phrases sur ceic ou cela.". Mon cahier de texte était un travail, long, complexe et pénible...

Pour ça moi, ça m'aurait pas dérangé, j'étais formé pour... alors le mettre sur l'ENT ça aurait économisé du papier... en revanche je me doute que pour les "anciens" ça fait mal au cul ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ensilencio.deviantart.com/
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 51
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 30 Nov 2010 - 22:57

Merci pour les anciens mais
que ce soit mon âge ou la matière, la façon d'enseigner les Arts plastiques a également énormément évoluée depuis le temps où l'on te demandait de dessiner les 3 cartons posés en vrac sur un vieux drap^^ je n'ai jamais rempli un cahier de texte par l'exemple que j'ai donné plus haut (en plus un exemple de math, beurk)
J'ai également des fiches de cours blindées dont je pourrais te parler avec la même précision, je pourrais aussi te parler des 16 classes que je vois défiler dans ma salle en une semaine, des 380 élèves 1H par semaine, 4 niveaux, 4 programmes différents forcément, (sans parler des UPI ou des Cm2^^) tu comprends bien que je n'ai pas trop droit de me la jouer "yo man, dessin libre aujourd'hui !" et après, il faudrait que je me tape 16 cahiers de textes ?...tu m'as bien regardé ? :D
je suis peut être un peu réfractaire à certaine tâche mais je suis pas débile ! n'importe quoi ! je préfère prendre le temps de préparer une bonne séquence plutôt que de faire un pseudo cahier de texte (que personne matera sauf les chefs d'établissement pointilleux et donc cinglés ) en prévision d'une pseudo inspection par un pseudo inspecteur (je me permets cet écart parce qu'il faut savoir que le dernier inspecteur que j'ai croisé l'année dernière, un type très sympa au demeurant, était en fait un chargé de mission que j'ai failli avoir comme stagiaire 2 ans auparavant !)

Je n'ai pas la prétention de dire que tous mes cours sont nickels, mais l'enseignement de ma matière me permet le luxe de dériver (et dieu sait que je suis devenu un maitre de la dérive maitrisée pour retomber sur le cours par de magnifiques salto-arrières carpés, je pourrais causer de Klimt pour un sujet sur le tag ou de Ncis pour un travail sur l'objet ou...) et, lorsque la classe "vaut le coup", (bonne ambiance on rigole et on bosse en même temps, tu vois ce que je veux dire), s'il y a des questions intéressantes et que je n'ai pas trop de pression de notes ou autre, oui, on y va, je balance l'anecdote qui tue^^
...en réalité je tourne avec 4 bons vieux (vrais) cahiers, un cahier par niveau sur lequel je colle (avec de la vraie colle^^) mes photocops ainsi que toutes mes recherches, mes énoncés de cours officiels tapés à l'ordi (si si) mes docs sources etc...bref, j'ai tout, tout le temps sous la main...ce sont ces cahiers que je montre à l'inspecteur (ou équivalent) quand j'en vois un...quand je pense à la rigidité maladive d'autres inspecteurs, je remercie le mien...
Ce que je voulais dire, maintenant que j'ai bien raconté ma vie, c'est que ce n'est pas trop le cahier de texte numérique qui m'inquiète, tout bon prof s'adaptera sans trop de soucis je pense, non, c'est plutôt le droit de regard et donc de jugement des parents qui par définition, trouveront une faille dans ton déroulement de cours aussi bon soit il, (le prof c'est le mal) il y a aussi le chef d'établissement qui pourra s'approprier tes cours pour en faire ce qu'il veut, l'inspecteur qui potassera le tout avant de venir te visiter ( si c'est un sale con, t'es mort avant de l'avoir vu)...bref...

Ce qui me scie, et là je pourrais carrément dire, ce qui me troue le cul, c'est entre autre, qu'on est encore un bon paquet à aimer notre boulot et toutes ces nouvelles réformes récentes ou toutes ces trouvailles technologiques sous prétexte de nous faciliter la vie, grignotent pernicieusement notre amour du travail, notre plaisir à être avec des ados et à tenter de leur enseigner une notion par ci, un nom d'artiste par là...tout nous pousse à bâcler le travail, à nous mettre presque tous seuls comme des grands la pression des parents, alors que ces derniers devraient nous faire confiance comme ils l'ont toujours fait...à croire que la France devient de plus en plus con et que les profs se transforment en hérétiques !

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Pierre-O
Pilier du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : Huesca (Espagne)
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mer 1 Déc 2010 - 1:19

est-ce qu'à un moment j'ai dit que c'était bien de faire comme ça pour le cahier de texte ?
est-ce qu'à un moment j'ai dit que l'enseignement d'Arts Pla s'était ankylosé, n'avait pas changé ?
est-ce que j'ai dit que tu travaillais moins que les profs des autres disciplines ?

Non.

Mon propos tendait à expliquer que rien ne m'étonnait dans les délires récents, surtout sur l'ENT puisque ma propre formation, plus récente que la tienne, avait déjà jeté les premières bases de toute cette usine à gaz. Pour ma part c'était déjà tellement délirant le cahier de texte que ce qu'on demande pour l'ENT est juste une suite logique, une transcription informatique, publique et commode de ce que j'ai fait, moi, sur papier. Mais en fait, t'es pas sans savoir que le cahier de texte "papier" est déjà un outil qui n'appartient pas au prof sinon au chef d'établissement, à l'Inspection, aux élèves et aux parents... même si dans ma courte carrière je n'ai évidemment jamais vu un parent réclamer le cahier de texte... mais les pères et mères de nos têtes blondes ont le droit de le consulter.

Seulement si j'ai parlé des anciens c'est que je sais pertinemment qu'ils n'ont pas reçu la même formation que la mienne sur ce genre de gadgets... puisqu'il m'arrivaiit de parler à mes collègues juste plus expérimentés que moi de 5 ans et ils étaient largués... mauvais prof non, mais largués sur ce genre de trucs oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ensilencio.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    

Revenir en haut Aller en bas
 
Retraite, démocratie et politique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retraite?(spoiler)
» je pars en retraite dans un couvent
» Droits de l'homme, Democratie, Politique et Nouvelles Technologies en RDCongo, Les congolais peuvent aussi inventer des applications ? ( Totala)
» la retraite c'est épuisant
» La retraite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Francophone deviantART :: BlaBlaBla :: Discussions diverses-
Sauter vers: