AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  StaffStaff  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retraite, démocratie et politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée


Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 28
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Dim 5 Juin 2011 - 14:05

J'ai vu ça ce matin aussi ouais, non mais le mieux, c'est la réaction de certaines personnes. Une pote est en préparation de concours, et là elle a une connaissance qui lui dit : "Ben tu vois ! C'est pas si mal en fait !". Oh ben idem, elle a bien ri jaune. Mais qu'est ce qu'ils vont nous sortir bientôt ?

Ca m'étonne pas que ce soit pareil à la Essèncéhèf vu que c'est aussi un de ces services publiques qui marchaient bien jusqu'à y a pas si longtemps. Y_Y ARGENT !!! DONNER ARGENT !!! T'AS PAS DIT ZIP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
kiky270281
Admin de Schrödinger
Admin de Schrödinger


Masculin Nombre de messages : 2477
Age : 35
Localisation : Parce que TOULON!
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Dim 5 Juin 2011 - 14:34

Dead Irish Man a écrit:
Je sais que ça ne se rapporte pas à l'EN, mais il y a exactement le même cas de figure au niveau de la SNCF apparemment
Y'a des fois où je comprends pas bien........
On a un système bien rodé à la Poste, qui se joue tous les 3/4ans.
En gros, officiellement, tout va bien, on CDIse à tout va, l'organisation est nickel, tous les postes sont pourvus correctement, on ne vire personne.
En réalité on est en sous-effectif constant, et on fait quotidiennement plus que nos heures, juste pour distribuer le courrier.
Parce que de toute façon, ben si on le laisse sous prétexte qu'on a fait nos heures, ben on le retrouve le lendemain et basta.
On a plus les moyens de faire grève : perdre 50€ par jours plus ne rien obtenir en retour, chaque facteur l'a vécu au moins une fois.
Le système est rodé, ils ont les fonds suffisant pour payer des sous-traitant à faire le boulot urgent jusqu'à ce qu'on abandonne,
pour le non-urgent, on se le tape au retour.
L'arnaque se trouve dans le mot magique : réorganisation.

La Poste est en réorganisation permanente. en gros, on a un nouveau directeur d'agence qui arrive tous les 3 ans, avec comme mission de faire passer une réorg.
Donc officiellement, tous les dysfonctionnements actuels n'existent pas : ils sont sensés disparaitre grâce à la super réforme en cours.
Au bout de 3 ans, on se rend compte que la réorg' : ça fait des départs en retraite non remplacés, des tournées en moins et toujours plus longues,
des nouvelles machines de tri à whatmilliard de dollar (contents chez Toshiba), des départs volontaires (pas forcément remplacés) à cause des conditions de merde,
des suicides passés sous silences, les procès perdus pour des CDD de 15 ans ou des cas harcèlement morale vite oubliés,
et des disparités entre les tournées, des inégalités et autres copinages dans l'obtention des congés, des promotions/évolution de carrière,
ou des sanctions en cas de fautes qui engendrent forcément des conflits et jalousies entre facteurs plutôt qu'avec les chefs...
Rajoutez les lois européennes sur la concurrence et les syndicats, et c'est jamais la faute de personne si tout va mal,
et comme de toute façon c'est temporaire jusqu'à la prochaine super réorg (et l'arrivée d'un nouveau chef d'établissement), ben en fait tout va bien, hein.

Et pendant ce temps là, on nous montre des facteurs à la tv qui font leur tournée sous le soleil en véhicule électrique
en aillant le temps de discuter avec toutes les mamies du quartier. Ça doit exister, hein, mais je ne sais pas où.
Chez nous on a des scooters en ruine, des chemins de campagnes mal entretenu, du temps pourri et des journées de 8/9h sur 6 jours/semaines à distribuer en priorité la publicité, surtout le samedi, pour que les gens aient bien leur prospectus pour dépenser le week end.

En fait, c'est partout pareil. On ne peut pas taxer plus ceux qui n'ont rien. On ne peut pas taxer trop ceux qui ont beaucoup, sinon ils ont les moyens d'aller ailleurs.
Mais la classe moyenne, elle, elle est magique. Plus on lui tape dessus, plus elle bosse pour pas perdre le peu qu'elle a.

_________________
(`· kiky270281 on deviantART ·´)
L'erreur est humaine... Et je suis très très humain ^,^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiky270281.deviantart.com
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon


Nombre de messages : 3078
Age : 50
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Dim 5 Juin 2011 - 15:43

Citation :
Mais la classe moyenne, elle, elle est magique. Plus on lui tape dessus, plus elle bosse pour pas perdre le peu qu'elle a.
Amen...et Vive la France...

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Pierre-O
Pilier du Forum


Masculin Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : Huesca (Espagne)
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Dim 5 Juin 2011 - 16:12

la classe moyenne en chie et en chiera toujours parce que

- c'est pas bien de taper sur les pauvres (discours de gauche)
- c'est pas bien de taper sur les riches (discours de droite)

de fait la solution "p'tite bite" c'est le fameux juste milieu puisqu'économico-socialement dans le pays personne jusqu'à présent n'a eu les bollocks de faire ou une vraie politique de droite (regardez les Anglais, vous allez comprendre !) ou une vraie politique de gauche.

Quand un pollitique de droite donne son point de vue sur le monde, avec son idéologie, ses idées on dit : "c'est un facho !" en fronçant les sourcils comme s'il fallait déja se préparer à une dictature. Quand un politique de gauche donne son point de vue sur le monde, via ce qu'il croit, ses idées on dit : "c'est un utopiste un peu idiot" en riant un peu de lui comme s'il était débile mental.

Alors parfois, il y a un goliot qui se croit plus malin et qui monte un parti "entre les deux", cf zozo Grandes Oreilles ex-Ministre "pourravator" de l'Education Nationale de Balladur : le charismatique François Bayrou en 2007, espoir de la jeunesse pataude et du professorat mou du cul nombreux à rallier sa "cause" en 2007. Ou aujourd'hui, un ex-Ministre de Sarkozy, plus à gauche socialement que la moitié du Ps mais carrément à droite en terme économique : Le bon vieux Boorlo.

Le jour où les gens pigeront que si on vote à droite faut accepter d'avoir une politique de droite et si l'on vote à gauche faut accepter d'avoir une politique de gauche, ça ira mieux. Il faut assumer ses choix en grande largeur.

C'est pour cela que je ne comprends pas les gens de droite qui poussent des hauts-cris quand Sarkozy prend telle ou telle décision qui sont dans la "droite" idéologie de la "droite". Parfois il y a des hoquets soudains de mauvaise conscience sur certains sujets, mais, hé, ils étaient prévenus... moi je me sens en droit de gueuler contre le petit énervé car jamais je n'aurais la folie de voter pour lui.

Tout ça pour dire qui si l'école crève, si les services publics crèvent, c'est bien fait pour notre gueule. On aura été victimes de notre bêtise parce que la démocratie c'est aussi l'immense possibilité de faire n'importe quoi. On a voulu du Sarko, de la droite, et bien on en mange, voilà. Et les trous de balle qui chialent parce qu'ils ont par reçus leur I-Phone à cause de la Poste, et qui gueulent en même temps que la meute à chier sur le service public, on verra ce qu'ils penseront quand on fermera la Poste à côté de chez eux... à force de dire que les gens sont inutiles, incompétents et fainéants, ben on les politiques les suppriment car ils suivent la fabuleuse opinion publique sur ce genre de sujets de café du commerce... cette frange du pays, celle -là même qui se régalait il n'y a pas si longtemps, en masse, des concerts de Johnny et de Secret Story. De fait, on a une politique à la Johnny et à la Secret Story : du show, du vide sidéral, du flou et du putassier inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ensilencio.deviantart.com/
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée


Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 28
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Dim 5 Juin 2011 - 17:00

Adi a écrit:
Citation :
Mais la classe moyenne, elle, elle est magique. Plus on lui tape dessus, plus elle bosse pour pas perdre le peu qu'elle a.
Amen...et Vive la France...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon


Nombre de messages : 3078
Age : 50
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Dim 5 Juin 2011 - 19:17



ces deux là sont de moi ^^




Citation :

Tout ça pour dire qui si l'école crève, si les services publics crèvent, c'est bien fait pour notre gueule....
on verra ce qu'ils penseront quand on fermera la Poste à côté de chez eux

C'est vrai, je ne peux pas dire le contraire, on a voulu Sarko, eben on l'a...et curieusement, personne dans mon entourage proche et lointain n'a voté pour lui mais bref,
quand on en arrivera là, ce sera trop tard...une fermeture de poste, ou d'école ou de classe dans un bled reculé de Lozère, ya que les lozeriens pour gueuler...qu'ils gueulent, donc !
Un chef d'établissement qui a une lettre de mission avec en gros "objectif : supprimer un maximum de postes", comme un petit soldat bien docile, le fera...
Tout le monde s'insurge, personne ne fait rien.
C'est ce que je disais dans le groupe sur Facebook...les parents aimeraient plus de clarté de la part des profs et les profs attendent désespérément les parents...
chacun restant dans son petit coin car, en fin de compte, râler sans bouger (au moins on est tous d'accord) c'est plus facile que se bouger le cul en râlant et rentrer dans un processus de rdv, de campagne, de discussions, d'ouverture vers l'autre dans le but d'améliorer sa vie et celles des autres et surtout celles de nos enfants...je critique mais moi le premier, je reste là à déprimer sur mon autodestruction programmée par des gens qui me méprisent et qui ne croient qu'en l'argent !

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard


Dernière édition par Adi le Dim 5 Juin 2011 - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon


Nombre de messages : 3078
Age : 50
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Dim 5 Juin 2011 - 21:05

La campagne se précise avec des vidéos maintenant :

http://www.youtube.com/watch?v=IMqSFLcdq8E&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=SloshbR-Q0o&feature=related

...

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Ambyon
Miss Ananas
Miss Ananas


Féminin Nombre de messages : 2026
Age : 28
Localisation : Lens
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Lun 6 Juin 2011 - 8:58

Place aux contractuels, aux contrats précaires, donc et à des boulots sans avenir...

Vous pensez à ce que la qualité de l'enseignement va subir, c'est juste, mais moi je pense aussi et surtout à ces 17.000 personnes qui viennent pour se faire enfler jusqu'à l'os.

Rien n'va plus, comme disait l'autre

_________________
MB1, Mme Kénobi.
*Private property
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambyon.deviantart.com
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon


Nombre de messages : 3078
Age : 50
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Lun 6 Juin 2011 - 9:20

Dans l'histoire,
à part certaines personnes pro européennes et pro capitalisme sauvage, ainsi que certains sous fifres (je pense aux recteurs d'académie entre autres et leurs fameuse prime à la casse), tout le monde se fait enfler Ambyon.

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Ambyon
Miss Ananas
Miss Ananas


Féminin Nombre de messages : 2026
Age : 28
Localisation : Lens
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Lun 6 Juin 2011 - 13:31

Oui mais il y a une différence entre un titulaire qui, normalement, se retrouvera jamais à la rue, même si le fond de son boulot change et qu'il n'aime plus ce qu'il fait (et qui a une retraite pas dégueulasse de garantie), et un jeune (ou moins jeune) contractuel qui passera jamais en CDI, à moins d'aller voir ailleurs j'entends, et en attendant, ne peut faire aucun projet de vie (emprunt, etc, et par extension fonder une famille à moins de le faire sans attendre la sécurité).

Bon forcément, j'ai mon point de vue, je suis contractuelle. Sans doute je serai reprise en septembre (parce que mon contrat s'arrête fin juin, bien entendu ils ne vont pas me payer pendant les vacances) pour un an supplémentaire.

En attendant, j'ai fait 5 ans d'études et ça me troue la balle qu'on me demande de passer encore un concours et de faire encore deux ans de stage et encore un mémoire à la fin pour PEUT-ETRE être affectée dans une région qui m'arrange.

Alors je sais vous allez me dire que vous vous êtes farci le concours, comme quoi y a moyen en se bougeant le cul.

Mais merde. Et oui, je vais aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte mais c'est une autre galère.
Donc, merde.

(Complétement HS, en fait)

_________________
MB1, Mme Kénobi.
*Private property
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambyon.deviantart.com
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée


Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 28
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Lun 6 Juin 2011 - 14:09

Ambyon a écrit:
En attendant, j'ai fait 5 ans d'études et ça me troue la balle qu'on me demande de passer encore un concours et de faire encore deux ans de stage et encore un mémoire à la fin pour PEUT-ETRE être affectée dans une région qui m'arrange.

*prie* C'est ça. Franchement c'est à t'en dégoûter de tout ce que t'as aimé jusque là, c'est usant, déplorable. Y_Y
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
n0vember
Modérateur demi-sel
Modérateur demi-sel


Masculin Nombre de messages : 1223
Age : 42
Date d'inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Lun 6 Juin 2011 - 14:10

Personnellement, je suis un anachronisme ambiant. Fils d'un papa cheminot, d'une maman fonctionnaire "catégorie C" à l'INSEE, frère d'un professeur d'art plastique, j'ai fait une école d'ingénieur et me voilà cadre dans une PME. Je suis idéologiquement de gauche et tutoie mon patron qui va en Ferrari à ses réunions du MEDEF...

J'en ai marre d'entendre que les grèves de la SNCF paralysent la France après avoir vu la vie de mon père (j'ai même été dans le train avec pour voir ce que ça faisait). J'en ai marre d'entendre dire que la retraite à 50 ans était injustifiée quand je sais qu'il a commencé à bosser à 15 ans et que l'espérance de vie des cheminots sur sa génération était de 60 ans. J'en ai marre d'entendre que les fonctionnaires sont payés à ne rien faire après avoir vu la feuille de paye de ma mère qui faisait le boulot "catégorie B" sans être payée plus. J'en ai marre d'entendre dire que mon frangin ne travaille que 4h par jour quand je le voit préparer ses cours et corriger des copies jusque minuit... On vit dans un pays de préjugés ou les gens ne se rappellent pas que s'ils ont 5 semaines de congés payés et pleins d'autres avantages sociaux c'est souvent parce que les fonctionnaires se sont battus pour eux, ont fait grève à leur place et ont mangé du pain dur.

Excusez-moi, mais ça fait du bien de le dire de temps en temps.

Parce que la campagne de pub que vous montrez assortie de la petite information sur les suppressions de postes, on l'a tous déjà vu tellement de fois. Mais pour quelques uns qui réagissent, combien vont se dire que les enseignants sont bien des cons de faire grève la prochaine fois alors qu'on en a embauché plein ? En plus ils vous diront qu'il n'y a pas tant de suppression de postes que ça puisqu'il n'y a pas de licenciement...

Ca m’énerve des fois... un peu...

_________________
"Reality is just a point of view." (PKD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n0vember.deviantart.com/
Pierre-O
Pilier du Forum


Masculin Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : Huesca (Espagne)
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Lun 6 Juin 2011 - 22:52

Ambyon a écrit:
En attendant, j'ai fait 5 ans d'études et ça me troue la balle qu'on me demande de passer encore un concours et de faire encore deux ans de stage et encore un mémoire à la fin pour PEUT-ETRE être affectée dans une région qui m'arrange.

ah, bah oui, le monde est pas gentil... that's it.

Quand j'ai eu le CAPES (c'était déjà pas rien !), j'ai même pas fait mon année de stage post-concours dans ma région d'origine (je suis de Poitou-Charentes, j'ai fait mon année de stage post-concours sur l'académie d'Orléans-Tours... apreès, dans mon "malheur" j'avais assez d'ancienneté - because longues années de pionnicat - pour ne pas être ensuite titularisé dans la région parisienne mais rester dans l'académie Orléans-Tours...). Fonctionnaire : on est "agent" de l'Etat, on est au service de l'Etat... et la "sécurité de l'emploi" était une sorte de compensation au fait que justement on nous baladait à gauche à droite les premières années de boulot. En gros, l'Etat nous envoyait où il avait besoin mais en contrepartie on avait le "confort" (tu parles !) de se dire qu'on était embauché à vie. Là, on enlève le seul avantage en exploitant la précarité conséquente des contrats à durée déterminée. L'Etat ne réagis pas en fonction des besoins mais en fonction des besoins créés par les premiers besoins (vous me suivez ?). On remplit les trous, ici ou là, laissés par l'écartèlement des effectifs...
Je me rappelle les "drames" vécus par mes collègues obligé(e)s de sacrifier leur vie personnelle pour leur boulot, genre le copain/la copine reste sur Tours pour son boulot pendant que toi on t'envoie dans le 93 : résultat tu récupères un établissement impossible et tu es loin de la personne qui compte dans ta vie... et par-dessus t'as les gros cons qui te disent que t'es un(e) privilégié(e). Les mesures de rapprochement de conjoint sont de moins en moins efficaces pour changer d'académie (moins il y a de postes, moins tu peux prendre des places vacantes... logique)... une amie désespère de pouvoir un jour sortir du 92/78, elle est loin de son mec qui bosse à Bordeaux, elle ne peut pas avoir de vie de famille, elle peut pas faire de môme, elle a des classes difficiles et elle lit les témoignages d'intellos qui lui expliquent qu'elle est privilégiée... pas facile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ensilencio.deviantart.com/
Ambyon
Miss Ananas
Miss Ananas


Féminin Nombre de messages : 2026
Age : 28
Localisation : Lens
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 7 Juin 2011 - 7:09

Bref tu appuies ce que je dis.

Sauf que maintenant, la même merde sera appliquée à des contractuels en plus.

Déjà comme ça, je sais pas comment ils se démerdent au rectorat mais AUCUN cop contractuel ne travaille dans une zone à 20km de chez lui. Perso, je me tape 140 bornes par jour, le prix de l'essence et les frais de bagnole à déduire de mon maigre salaire QUI N'AUGMENTERA PAS, ben non je suis contractuelle.

Au petit matin, on se croise tous gentiment sur les autoroutes. Celles de Lille bossent à Maubeuge, Celles de Cambrai bossent à Avesnes, Celles de Douai bossent à Béthune. Y a comme un bug. Alors qu'il suffit de rabattre gentiment les cartes. Mais du précaire pour du précaire autant enfoncer le couteau dans le fion jusqu'au bout.

Bref, je conçois toutàfait que ça a été la merde pour vous aussi à l'époque où vous avez du vous titulariser. Note qu'une fois ça fait, vous pouvez demander votre mut. Un contractuel, je le redis, peu se retrouver à bosser (quand même) loin de chez lui avec zéro avantage, pendant jusqu'6 ans et se faire jeter.


_________________
MB1, Mme Kénobi.
*Private property
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambyon.deviantart.com
n0vember
Modérateur demi-sel
Modérateur demi-sel


Masculin Nombre de messages : 1223
Age : 42
Date d'inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 7 Juin 2011 - 11:22

Marrant ça : mon frangin aussi a fait son premier poste dans l'académie d'Orléans-Tours. Juste personne avait calculé qu'avec un collège à Orléans et un à Blois, ça te faisait 1 heure de route et 60 km entre 2 cours...

Tu dis que la sécurité de l'emploi est une compensation au fait d'être mobile en début de carrière. Ca doit aussi être une compensation au fait d'être moins bien payé... Et aussi au fait de ne pas pouvoir en sortir. Parce que si le fonctionnariat ne peut te quitter, tu peux également avoir du mal à le quitter. Trouver un boulot dans le privé après avoir bossé dans le public... Aïe !

Là ou mon frère a eu de la chance, c'est que la région dans laquelle il voulait revenir pour être auprès de sa famille, c'était pas Bordeaux ou une quelconque région du sud. Non, non, c'était notre limousin natal. Et comme peu de gens le demande (je vois pas pourquoi) ben il a pas eu trop de mal à rentrer. Donc il a pas fait Paris et sa banlieue. Mais la ZEP d'Orléans lui avait suffit.

Sinon, Ambyon, le problème ce n'est pas les contractuels. Tu cherches un boulot, il y a celui-là. C'est ceux qui créent cette situation, le problème. C'est de mettre ce système en place le problème. Un système qui t'offre un boulot de merde, ne résout pas (voir empire) le problème des profs et n'arrange en rien les enfants.

_________________
"Reality is just a point of view." (PKD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n0vember.deviantart.com/
Ambyon
Miss Ananas
Miss Ananas


Féminin Nombre de messages : 2026
Age : 28
Localisation : Lens
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 7 Juin 2011 - 13:17

Ce qui m'embête aussi un peu, c'est le discours "il leur faudrait une bonne guerre".
Parce que si toi, tu viens de rentrer dans le système et que t'as pas 10 ans d'ancienneté, t'as pas le droit d'avoir un discours plaignant.

Alors, oui, j'ai un toit, je mange à ma faim et je me fais même des petits plaisirs.
Mais j'ai aussi le droit d'avoir un avis critique sur ma propre situation (et celles des autres dans le même cas que moi, je pense pas qu'à ma tronche, surtout quand je vois qu'en réunion d'académie y a des contractuels de + de 35 piges...) que je trouve quand même à la limite de l'injustice.
Je vois pas en quoi prouver une nouvelle fois (parce que j'ai quand même obtenu mon diplôme d'unif, ça vaut ce que ça vaut) que j'ai telle compétence psy telle connaissance et encore passer 2 ans sur les banc d'école et en stage (je me marre)va concrètement servir en quoi que ce soir sur un boulot que je fais déjà maintenant.

Pour être cop, faut bac+7...
Le système, vive le système.

C'est là que je regrette la Belgique, franchement.



_________________
MB1, Mme Kénobi.
*Private property
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambyon.deviantart.com
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon


Nombre de messages : 3078
Age : 50
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 7 Juin 2011 - 21:22

Hé Ambamb, t'as pas l'impression d'être un poil injuste ?...
le coup de la "bonne guerre" c'est pas sympa, mesquin et ...heu pas sympa.
Bien sur que tu as le droit de râler, de critique ce système qui est parti pour exploiter tous ces jeunes gens motivés et surtout trop contents de peut être trouver un "boulot idéal", car enseigner c'est quand même un super métier dans l'absolu, mais ne te trompe pas de cible, je t'en prie.
Je sens que tes derniers posts expriment une espèce de rancœur vis à vis de ceux qui ont leur capes, les nantis en quelque sorte, "ceux qui ont la sécurité de l'emploi kifétanrévé", tu critiques comme si c'était de leur (ma) faute la situation dans laquelle tu es, toi et plein d'autres, comme si nous avions le beau rôle de critiquer puisque, sauf faute grave, nous ne risquons pas de perdre le boulot, un peu comme une espèce de jalousie vis à vis de ces enfoirés de capétiens...
Je te rassure, vue la conjoncture actuelle (encore une formule à la peo) je comprends ton "merde" justifié mais après ?
Oui j'ai mon capes, et non ça n'a pas été facile...je dis pas que la solution c'est de le passer, ça ou l'agreg, les jeunes ne sauront jamais à quelle sauce ils seront mangés, je dis simplement que ça peut être une solution, pas facile mais avérée...
Oui Peo a raison en disant en gros "c'est la vie ma pov lucette" car il résume trop bien le vécu de chacun même si c'est dégueulasse et décourageant de le présenter comme ça (je vous ai montré cette campagne sur "j'veux être prof quand même sur facebook ?")
Oui c'est injuste vis à vis de ceux qui ont bac +5 de leur demander de repasser ce simulacre de concours...
Oui, toi et tes potes êtes sans doute à un tournant inattendu ou imprévu de votre (ex) cursus tout tracé et il va falloir vous adapter, oui, c'est forcément injuste ! vous vous remettez en cause ce qui est humain, ce qui est normal, mais remettez donc aussi en cause le politique, les gens pour qui la France a voté...
Oui, c'est une arnaque ! tout le monde le sait ou presque sauf que tout le monde a besoin de vivre et "le gouvernement" le sait donc si tu es en colère, c'est rassurant
mais vérifies bien contre qui tu es en colère...









_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard


Dernière édition par Adi le Mer 8 Juin 2011 - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Ambyon
Miss Ananas
Miss Ananas


Féminin Nombre de messages : 2026
Age : 28
Localisation : Lens
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 7 Juin 2011 - 22:17

Non j'ai aucune rancœur envers ceux qui ne nous empêche pas de donner notre avis et d'en tenir compte sans nous rire au nez en sous-entendant qu'on sait pas de quoi on parle.
C'est arrivé plus d'une fois.

Reste à voir qui se sent visé ou non.
Mais j'ai visé personne en particulier ici.

Pour l'anecdote, j’étais en conseil de classe jusque 20h30. Ben y avait moi, la principale et les délégués. On a fait la réunion à 4, les profs refusant de participer "au vu de ce qui se passe en ce moment au niveau de leur boulot". Prenez le comme vous le voulez mais j'ai trouvé ça grave. C'est un chose de faire grève un jour de classe. Mais pas venir pour discuter de l'avenir des mômes. Pas sympa.

_________________
MB1, Mme Kénobi.
*Private property
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambyon.deviantart.com
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon


Nombre de messages : 3078
Age : 50
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 7 Juin 2011 - 22:30

Je comprends très bien ta réaction Ambyon, mais dis toi qu'on ne fait pas grève juste "comme ça pour le fun", tu le sais, il y a forcément une raison et forcément valable, après, on peut effectivement se demander si quelle qu'elle soit, ça justifie de "mettre en cause l'avenir " des mômes...certains diront non, d'autres oui...l'expérience passée toussa...

Dans un bahut voisin, les profs à 90% n'ont ni rempli les bulletins ni fait passer les oraux d'histoire des arts (les 2 devraient être fait maintenant depuis une semaine en gros) les raisons sont la suppression annoncée du poste de prof de musique transformé en poste berceau (stagiaire) ainsi que la suppression du poste de CPE (départ en retraite pas remis au mouvement et donc supprimé). Ils ont l'appui des parents (ce qui, par les temps qui courent est exceptionnel)ils sont tous contre le chef d'établissement qui ne faiblit pas et qui suit à la lettre les textes officiels de suppression de postes dictés par le gouvernement...

Question: ont ils raison de remettre en question le passage en classe supérieure de tous les élèves de 3èmes de l'établissement ?

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Ambyon
Miss Ananas
Miss Ananas


Féminin Nombre de messages : 2026
Age : 28
Localisation : Lens
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 7 Juin 2011 - 22:40

C'est pas qu'une question de passage en classe supérieure ou non. C'est surtout dans quelle filière et où. Et l'avis d'un prof, qui a suivi toute l'année son élève a vachement plus d’intérêt que le mien qui ne l'ai eu qu'une fois en entretien ou que celui de la principale qui ne voit pas tout. Donc leur absence nous handicapait cruellement.

Je sais bien qu'ils ont leur raison. Mais on parlait de "sur qui peut on jeter la pierre" deux messages plus haut. Et c'est certainement pas sur les gosses, même s'ils ne sont pas tous des anges, ils n'en peuvent rien n'ont plus des réformes et compagnie. Et là, c'est les premiers qui en patissent.

_________________
MB1, Mme Kénobi.
*Private property
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambyon.deviantart.com
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon


Nombre de messages : 3078
Age : 50
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mar 7 Juin 2011 - 23:01

Merde Ambyon (comme tu dirais^^)
si tu dois jeter une pierre jette la dans la tronche de ceux qui nous gouvernent ou nous dirigent et ouvre les yeux...tu crois que ça le fait pas chier le prof de ne pas être là pour ajuster le mieux possible l'orientation du gamin ? tu crois qu'il aime foutre tout le monde dans la merde et surtout le gamin et ses parents ? tu crois qu'il aime la grève ?...je pense qu'au moins la moitié des grévistes culpabilise d'être en grève tellement ils sont (on est) con(s) !...Merde...
Ce type de mouvement de grève est juste là dans l'intention d'améliorer les conditions de travail des profs et des élèves futurs, de leurs donner un max de chances de réussite...

On sucre les moyens de partout, on vire des heures de math pour les mettre en anglais parce que le chef d'établissement te persuade qu'il a raison, on s'aperçoit qu'on nous demande plus de boulot (et de présence dans l'établissement) bénévolement, certains chefs sont tellement paranos de ne pas être sur de pouvoir appliquer leur lettre de mission qu'ils te menacent indirectement ou pas d'inspection ou de plombage de moyenne de points, ce qui ralentirait considérablement ta progression professionnelle, ta paye et donc ta propre vie.

Bref, Ambyon, jusqu'où es tu prête à aller pour assurer la réussite scolaire, voire l'avenir de tes élèves ?

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Ambyon
Miss Ananas
Miss Ananas


Féminin Nombre de messages : 2026
Age : 28
Localisation : Lens
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mer 8 Juin 2011 - 7:57

Désolée mais à ce niveau je ne peux décemment pas me comparer à un prof. J'ai un boulot très en aval ou très parallèle. La réussite, c'est surtout au prof qu'elle appartient (et à l'élève bien entendu, on a beau se démener si ça suit pas derrière... enfin bref).

Bref, j'ai peut-être pas encore assez de maturité/expérience pour comprendre ces dit mouvements de grève. Car peu importe les arguments, je vois pas en quoi ne pas être venu 3h en fin de journée dans un collège isolé (on parle d'une grève hyper localisée là) va servir à quoi que se soit. Les gros mouvements, je pige mieux le principe. Et honnêtement, pour ce qui est de CES profs, je suis pas certaine que tous culpabilisent loin de là. Tu devrais les voir.

(Bonne journée ^^)

_________________
MB1, Mme Kénobi.
*Private property
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambyon.deviantart.com
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon


Nombre de messages : 3078
Age : 50
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Mer 8 Juin 2011 - 9:21

à quoi sert la grève en général ?
C'est un mouvement soit national soit hyper localisé...normal. On va tous gueuler pour nos conditions de travail, les classes à 32 etc mais un seul bahut gueulera pour payer à Machine 3 heures sup, dues à son boulot sur l'histoire des arts qu'elle a fait en temps que bénévole.
Les situations des établissements dépendent tellement de "la carrure" de leur chef que les raisons des mouvements de grève peuvent être aussi étonnantes que variées...
Je sais bien que ça existe des profs arrivistes ou branleurs ou...comme partout quoi.

Je ne parle pas ici de ces journées ponctuelles de grève nationale lancée par tel ou tel syndicat qui à mes yeux ne servent plus à grand chose.

_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
Adi
modérateur cornichon
modérateur cornichon


Nombre de messages : 3078
Age : 50
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Jeu 9 Juin 2011 - 23:15







et


_________________

« Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. » Audiard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adisiat.deviantart.com/
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée


Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 28
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Jeu 9 Juin 2011 - 23:24

Pas mal, vraiment pas mal ! J'aime particulièrement celui avec le chat et le poisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retraite, démocratie et politique    Aujourd'hui à 20:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Retraite, démocratie et politique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retraite?(spoiler)
» je pars en retraite dans un couvent
» Droits de l'homme, Democratie, Politique et Nouvelles Technologies en RDCongo, Les congolais peuvent aussi inventer des applications ? ( Totala)
» la retraite c'est épuisant
» La retraite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Francophone deviantART :: BlaBlaBla :: Discussions diverses-
Sauter vers: