AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  StaffStaff  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Style

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Style   Lun 5 Oct 2009 - 18:52

Coucou les ptits loup !
Ce serait pour savoir si vous auriez des conseils pour améliorer son style lorsqu'on écrit, ou si vous avez des tuto /bootcamp à ce sujet ça m'intéresse aussi.

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Style   Lun 5 Oct 2009 - 19:12

Autant que je sache, pas de tutos pour l'écriture (ou alors arrêtez-moi). Orson Scott Card a écrit deux très bons bouquins. l'un sur les personnages et leurs descriptions, l'autre sur les univers fantastiques, c'est aux éditions Bragelonnes.

Sinon, pour les conseils (c'est con mais ça aide)

- Se relire.
- Peser chaque mot avant de l'utiliser.
- Une idée par paragraphe permet de clarifier bien des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Style   Lun 5 Oct 2009 - 19:20

Oui mais j'ai lu les deux bouquins et j'ai pas souvenir que dans l'un d'eux il décrive des techniques de style tel que faire des phrase plus courte lorsqu'il y a plus d'action (pour bien faire ressentir que le rythme de la narration a accéléré)


En fait toi, pour développer ton style t'as dû écrire énormément, et avec l'expérience que tu as ainsi acquise tu as appris probablement certains truc, comment agencer les phrases de façon à produire tel effet...

Bon pas de bouquin la dessus alors...

Tes conseils je les appliques déjà en fait (je voudrais égaler Pullman/Camus etc... c'est ça l'objectif de ma question en fait)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
Alucardledemon
Membre sympa
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 24
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: Style   Lun 5 Oct 2009 - 19:24

Parchemin a écrit:

- Se relire.
- Peser chaque mot avant de l'utiliser.
- Une idée par paragraphe permet de clarifier bien des choses.
Et puis je trouve (experience personnel ^^) qu'écrire beaucoup meme pour ne rien dire, juste pour soit, ca aide. Si tu as un moment décris les personnes que tu connais, tes sentiment ou la vie amoureuse de ton chat tout ce qui passe quoi ^^ !
Tu peux aussi esayer de parler d'une seul scène de plusieur point de vue enfin bref, eclate toi !
A force on "sens" de mieux en mieux les mots, comment construir ses phrase, l'écriture est plus fluide ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alucardledemon.deviantart.com/
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Style   Lun 5 Oct 2009 - 20:23

Alors je ne suis pas sûre d'avoir un style, mais tout ce que j'ai appris, je te l'ai noté là. Avec l'histoire du rythme, que j'avais oublié. Alterner phrases courtes et phrases longues, faire de trèèèèèès longues phrases sur une action courte pour créer une impression de gêne, ou l'inverse. Ca se fait comme on le sent en fait, je pense. Il n'y a pas deux personnes qui font pareil. Par exemple, Zola fait de longues phrases, même dans l'action, mais le choix des mots fait que ça nous entraîne quand même.

En tous cas si tu trouves une recette pour égaler Camus, j'aimerais bien la connaître, juste pour savoir (mais je veux pas écrire comme Camus. Il a une écriture sèche que j'aime lire, mais que je n'aime, je ne sais pas si je me fais bien comprendre).

J'avoue que ma devise à moi c'est "Bosse feignasse", et j'essaie de ne pas en démordre. Mine de rien, écrire comme le dit Alucard, ça te permet de rencontrer de nombreuses difficultés et de les surmonter.

Faire des textes "A la comme" peut marcher aussi. T'écris un livre comme Pulmann, puis comme Hugo, puis comme Balzac etc ^^. Ca te permet d'expérimenter plein de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Style   Lun 5 Oct 2009 - 21:15

Euh, je sais pas trop si je suis dans le sujet, mais je trouve aidant de se relire à voix haute. Si un truc cloche dans la phrase, tu l'entends tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Style   Lun 5 Oct 2009 - 21:23

Nine, tu m'ouvres la porte à ma minute de culture inutile, merci !

Saviez-vous que Flaubert appelait son bureau un gueuloir ? Parce que toute phrase qui n'était pas bonne gueulée n'était pas bonne à écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
Jacob
Tu es mignonne?
Tu es mignonne?
avatar

Nombre de messages : 5415
Age : 35
Localisation : Lens - Lille (et les environs)
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Style   Lun 5 Oct 2009 - 21:44

Mes deux sesterces :

- lire (d'autres gens), ça enrichit la syntaxe, le vocabulaire...
- se relire, après avoir écrit, ça permet de corriger les trucs tant qu'on a encore l'histoire/ambiance bien en tête
- laisser le texte reposer, et se relire, ça permet de voir des trucs qu'on avait pas vus la tête dans le guidon
- le faire lire, ça permet de virer les phrases mal tournées, les répétitions.
- ne pas hésiter à jeter un texte, à le recommencer, ou à le redécouper

- prendre Nine comme maître Jedi (mais ça, s'pas donné à tout le monde, faut revêtir son armure d'airain et vaincre deux dragons)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacob-k.deviantart.com/
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée
avatar

Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 29
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Style   Lun 5 Oct 2009 - 22:28

Bon j'vais paraître complètement à côté de la plaque mais à une époque je savais pas du tout écrire. Enfin si, puisque j'avais eu mon CP sans souci et même mon brevet des collèges ! Mais sans aucun style. Je dis pas que j'en ai un et qu'il est top hein, mais je pense que j'ai réussi à m'en tisser un et vous savez comment ? En faisant ma grosse geek, en passant mon temps sur des forums RPG ! Mais attention ! Pas des trucs où tu dois genre te contenter d'écrire trois lignes par RP ! Nan nan nan madame/monsieur !!! Mais des RPGs avec un bon background (même si c'est un truc préexistant genre Harry Potter, SDA, X-Men ou c'que vous voulez), une fiche personnage bien élaborée (Genre sur ENOSH (un super rpg créé par Plumy de dA) j'ai eu trois persos très différents, un Lord , une forgeronne (merde mon image est plus visible, elle pétait!!!), un inspecteur alcoolique en plein repentir.) plus ou moins courte ou longue la fiche, là elles sont assez courtes, certains en font des tonnes! Après pour le rp, c'est passionant parce que tu rencontres des gens d'univers scripturaux très divers et la confrontation est toujours très agréable ! Du topic pas sérieux du tout au plus sérieux (voire glauque) en passant par l'aventure à plusieurs ou juste à deux, tu peux donner toutes les colorations que tu veux à ton personnage ! Et ça c'est génial !

Bon le forum utilisé en exemple était trop super parce que tout en étant dans un univers un peu mystique, il était dans un monde connu et rien n'était figé. Il y a beaucoup de personnages qui ressortent du même type (genre l'éphèbe un peu autarcique ou alors carrément cool qui est gay ou presque) mais y'en a aussi des exceptionnels et ça permet d'apprécier l'écriture des autres, de s'en inspirer, tout en s'améliorant soit même. Surtout, je pense qu'avec des perso aussi différents que les miens, j'ai réussi m'adapter à chaque style et mon écriture change avec eux.


Bref, c'est carrément un plaidoyer pour le RPG que je fais là, mais sans déconner j'adore. J'ai plus trop le temps (bien que je sois en train d'en élaborer un autre avec un pote sur une île intemporelle (ou de tous les temps comme vous voulez) mais chut...) mais franchement, j'adorais créer des persos, écrire, partager, évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
Dardelune
Pilier du Forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 755
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Style   Mar 6 Oct 2009 - 17:36

Bon moi je plussoie Nine, quand j'écris je parle plus que je n'utilise mon stylo, je fais un espèce de monologue ou je m'engueule quand je ne trouve pas le bon mot enfin bref....
Le coup des phrases courtes pendant l'action ou pas, tout ça, c'est TON style, c'est toi qui le décide ça.
Mais au niveau de la syntaxe, ce qui aide c'est effectivement de se relire une fois immédiatement après, et une fois après un bon moment, quand tu as eu le temps d'oublier ton texte (ça implique de pas écrire dans l'urgence, et c'est pas évident ^.^), de lire beaucoup d'auteurs différents, et de ressortir ses cours de quatrième sur l'utilisation des subordonnées XD

Mais avant tout faut s'assumer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dardelune.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Style   Mer 7 Oct 2009 - 11:44

personnellement je pense qu'il vaut mieux écrire comme tu le sens, ton style viendra de lui même, plutot que de vouloir trouver un style pour pouvoir écrire ensuite, tu vois ce que je veux dire?
Y a pas de secret: la théorie c'est bien, certes il en faut, mais à un moment, faut se lancer, aller s'entrainer "sur le terrain" encore et encore. Y a qu'en pratiquant qu'on y arrive, et un jour à force d'écrire, tu t'apercevras que certains détails, un petit mot, une ponctuation, un rythme, tout ca fera que tu auras trouvé TON style (ou que ton style t'aura trouvé?).
lis, beaucoup, beaucoup, beaucoup, et essaie d'écrire a la manière de... c'est un excellent exercice! ou la même histoire mais de différents points de vue.
mélange les genres et ne reste pas prisonnier des conventions et... laisse toi aller, parce que pour moi l'écriture c'est avant tout une émotion, avant les règles...
Revenir en haut Aller en bas
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée
avatar

Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 29
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Style   Mer 7 Oct 2009 - 15:37

C'est paradoxal, si son style viendra de lui même, à quoi bon lire beaucoup et écrire à la manière de ? Je suis pas d'accord avec ce point de vue. On peut admirer certains auteurs, on peut s'en inspirer mais écrire à leur manière c'est leur voler leur identité. Brrrrr.... Aime po !

Et puis lire c'est vrai, c'est bien, mais c'est pas une fin en soit. Je lis quasi jamais (pas le temps, ma littérature à moi c'est l'histoire, donc après un bon pavé sur les monastères tironiens du 12eme, Maya l'Abbaye ou Cosette et ses trois moutons j'ai du mal à m'y foutre dedans) pour ma part. Il faut écrire, écrire, sur tout et n'importe quoi.

Après ça dépend quel style tu cherches. Perso je me relis jamais, je jette mes mots pour leur donner plus de force, pour leur faire être les vecteurs de ce que je pense sur l'instant. Je me relis que quand j'écris des trucs un peu plus longs (genre nouvelles).

Ecris Ecris Ecris c'est l'essentiel ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
Dead Irish Man
Morse-garou
Morse-garou
avatar

Masculin Nombre de messages : 4500
Age : 31
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Style   Mer 7 Oct 2009 - 19:50

zeckl a écrit:
Perso je me relis jamais, je jette mes mots pour leur donner plus de force, pour leur faire être les vecteurs de ce que je pense sur l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadirishman.deviantart.com/
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Style   Mer 7 Oct 2009 - 19:51

C'est drôle, j'ai posé la question à ma prof de français aujourd'hui, elle m'a conseillé des bouquins (http://www.editions-ellipses.fr/simple2.asp faire recherche par titre avec comme mot clef "style") mouais, elle a pas beaucoup plus d'informations.

J'ai bien aimé lire vos réponses. Au début je pensais aller apprendre bêtement comme un cours comment faire, mais en fait en vous lisant, je me dis que ça dois venir de moi, que pour développer son style il faudrait plutôt réfléchir à la façon dont on veut faire passer une émotion, comment on va presenter les choses... et là je bloque encore parce que à part le rythme et la longueur des phrases, le vocabulaire, qu'es-ce qu'on a d'autre comme outil? métaphore, alégorie (c'est hard XD), mais encore...

(donc justement imiter un auteur peut permettre d'apprendre quels autres outils on pourrait utiliser, mais alors il faut bien comprendre le style de l'auteur... j'aurais du mal à dire ce qu'a de particulier le style de pullman... il souligne l'aspect vivant de chaque scène? et il donne l'impression d'aimer ce qu'il écrit (mais comment s'y prend-t-il ? hum...))

Je crois que je viens enfin de comprendre un truc tout bete c'est que le style est une forme de création qui nécessite de l'inventivité/imagination au même titre que la création de personnage, d'univers, de scénario...

J'étais totalement passé a coté de ça... Et donc la solution pour être plus efficace dans ce domaine c'est d'y réfléchir, pas suivre des régles, ni se contenter de suivre son instinct peut-être ? C'est la solution de facilité, peut-être pas la meilleure...

Heu donc écrire beaucoup c'est une bonne idée, encore faut-il avoir le temps, et en être capable, je me vois pas écrire un truc en ce moment (peut-on écrire de beaux textes en ayant l'esprit accaparé par des études? (d'informatique en plus XD))

Mais je vais m'y forcer je crois

zeckl a écrit:
(bien que je sois en train d'en élaborer un autre avec un pote sur une île intemporelle (ou de tous les temps comme vous voulez)

Une ile d'inspiration lostienne ? sinon pas mal tes illustrations ^^

Merci à tous en tout cas ^^.

Edit : Bon en fait, c'est peut-être plus complexe XD
Disons qu'il y ait un macro-style correspondant à un style pour un paragraphe/chapitre (on va chercher à bien appuyer un certain aspect de ce qu'on va décrire et on va retrouver ce choix de style dans plusieurs phrases...) Ce serait pour ce macro-style qu'on aurait le plus besoin de réflechir.

Et on aurait un micro-style, pour celui-ci, on devrait suivre de préférence son instinct... (lui ne s'appliquerait qu'à une phrase : on a envie d'employer tel mot parce que ça nous viens comme ça...) Ce qui pourrait donner un coté plus authentique/vif à chaque phrase.

Et parfois, occasionnellement, le micro style pourrait enfreindre les règles du macro-style, ce qui soulignerait quelque chose d'important.

Je sais pas si cette idée est pertinente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée
avatar

Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 29
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Style   Mer 7 Oct 2009 - 20:25

AH NON HEIN PAS LOST !!!! JE VAIS DEVENIR COLERE LA !!!!


Une île avec des gens qui viendraient de toutes les époques par on ne sait quelle faille, avec des confrontations technologiques et tout...

VOILA A PRECHER LE FAUX POUR SAVOIR LE VRAI !! J'en dis plus que je devrais !!!!!



:D Heureuse que nos réponses t'aient aidé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
Alucardledemon
Membre sympa
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 24
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: Style   Mer 7 Oct 2009 - 21:11

LG~Nimbus a écrit:

J'ai bien aimé lire vos réponses. Au début je pensais aller apprendre bêtement comme un cours comment faire, mais en fait en vous lisant, je me dis que ça dois venir de moi, que pour développer son style il faudrait plutôt réfléchir à la façon dont on veut faire passer une émotion, comment on va presenter les choses... et là je bloque encore parce que à part le rythme et la longueur des phrases, le vocabulaire, qu'es-ce qu'on a d'autre comme outil? métaphore, alégorie (c'est hard XD), mais encore...

(donc justement imiter un auteur peut permettre d'apprendre quels autres outils on pourrait utiliser, mais alors il faut bien comprendre le style de l'auteur... j'aurais du mal à dire ce qu'a de particulier le style de pullman... il souligne l'aspect vivant de chaque scène? et il donne l'impression d'aimer ce qu'il écrit (mais comment s'y prend-t-il ? hum...))

Je crois que je viens enfin de comprendre un truc tout bete c'est que le style est une forme de création qui nécessite de l'inventivité/imagination au même titre que la création de personnage, d'univers, de scénario...

pour les deux premier sourlignage : OMG ! Perso je ne m'embete pas avec les figure de rhétorique , la longueur des phrase selon le contexte ou quoi que ce soit ! Quand tu pense dans ta tete tu te pose pas ce genre de question , si ?! je ne suis pas sur que pour ecrire tu est besoin de penser à ca ....apres quand tu te relie tu peux reformuler tes phrase changer des mots mais je connais peux de gens qui ce dise "tiens et si je rajoutais une oxymore ici et que je faisais une alégorie là ?".Reste naturel dans ton ecriture, un texte c'est un mirroir de toi tu ne dois pas le "denaturer"!
c'est pour ca que je deteste les commentaire littéraire ^^' !
par contre le vocabulaire ca sers et ca evite aux lecteur de rencontrer dix fois le meme mots en 10 ligne ...
pour le 3eme sourlignage : ca je pense que ca depend des gens , certain on plein d'idee qu'il n'arrive pas a mettre sur papier et pour d'autre c'est le contraire !

Après tout ceci n'est que mon points e vue personnel et par consequent réfutable ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alucardledemon.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Style   Mer 7 Oct 2009 - 22:00


Citation :
C'est paradoxal, si son style viendra de lui
même, à quoi bon lire beaucoup et écrire à la manière de ? Je suis pas
d'accord avec ce point de vue. On peut admirer certains auteurs, on
peut s'en inspirer mais écrire à leur manière c'est leur voler leur
identité. Brrrrr.... Aime po !

euh oui alors attention, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit: j'ai parlé ici d'exercice, et de ce fait je vais répondre à ta question aussi
Citation :
mais alors il faut bien comprendre le style de l'auteur... j'aurais du mal à dire ce qu'a de particulier le style de pullman...
c'est en recopiant le style d'un auteur (en tant qu'exercice je précise donc pour que ce soit bien clair, je ne suis ABSOLUMENT PAS en train d'encourager le "plagiat" ou appelez ca comme vous voudrez) que tu vas rendre plus conscient ce qui fait son style, et surtout tu vas intérioriser des schémas de construction ce qui sera le plus important pour la suite pour te construire ton propre style... je sais pas si c'est très clair ce que je dis la...
bref je voulais éclaircir ce point la, il est évident que je ne conseille pas de te mettre a écrire définitivement dans le même style que quelqu'un d'autre alors que tu es a la recherche de ton propre style, simplement c'est un exercice, et oui lire aide, je pense, parce que la aussi ca permet de constater ce que font les autres, de comparer donc, et parfois de s'inspirer (sans forcément copier) parce que comment trouver son style propre si on n'a aucune comparaison, et qu'on écrit en autarcie totale. La connaissance ca passe quand même par une certaine conscience, de soi certes, mais des autres aussi.

et sinon
Citation :
qu'es-ce qu'on a d'autre comme outil? métaphore, alégorie
la il s'agit de figures de style, donc pour ca voila une petite liste non exhaustive http://www.etudes-litteraires.com/bac-francais/figures-de-style.php et bien claire, sur les plus utilisées. la aussi, il vaut mieux lire pour se rendre compte de ce que ca donne en pratique plutot qu'en théorie.


:)
Revenir en haut Aller en bas
Elfiane
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 27
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: Style   Jeu 8 Oct 2009 - 3:37

LG~Nimbus a écrit:
l'auteur... j'aurais du mal à dire ce qu'a de particulier le style de pullman... il souligne l'aspect vivant de chaque scène? et il donne l'impression d'aimer ce qu'il écrit (mais comment s'y prend-t-il ? hum...))


Edit : Bon en fait, c'est peut-être plus complexe XD
Disons qu'il y ait un macro-style correspondant à un style pour un paragraphe/chapitre (on va chercher à bien appuyer un certain aspect de ce qu'on va décrire et on va retrouver ce choix de style dans plusieurs phrases...) Ce serait pour ce macro-style qu'on aurait le plus besoin de réflechir.

En tant qu'étudiante en Arts et lettres (Ouh qu'est-ce qu'elle se la pète), ton sujet m'intéresse vivement et à chacune des réponses que je lisais, je sentais en moi le besoin brûlant de répondre moi aussi! Je trouve que ton "macro-style" démontre très bien la situation pour le genre narratif. Un auteur, s'il veut que son texte, son histoire, soit fluide et cohérente, doit s'en tenir à une idée générale et tout faire pour broder autour d'elle. Il peut s'en éloigner, oui, mais il ne doit pas perdre de vu le fil conducteur qui est très important. Quel but recherche-t-il en créant cette oeuvre? Oui, une oeuvre veut véhiculer un message. Si oui, comment? Si on veut écrire une histoire de viol (Désolée, c'est morbide, mais c'est parce que j'ai déjà travailler le sujet...), sous quel angle voulons-nous aborder ce sujet-là? Du violeur ou du violé? Est-ce qu'on veut axer sur les détails ou les émotions ressenties pendant le viol ou on veut montrer les répercussions de celui-ci? Est-ce qu'on l'aborde directement ou subtilement?
Et si nous ne voulons pas véhiculé de message, mais plutôt faire ressentir une émotion à notre lecteur? Alors là, on touchera à la forme. Si on veut désarçonné le lecteur, on touche aux phrases, on coupe les verbes, on prend un genre littéraire et on en déforme les rèlges de base (encore faut-il connaître les bases de chaque genre).

L'analyse d'écriture me passionne vraiment trop ^^; Je sens que j'ai tellement plein de choses à dire encore, mais je ne veux pas vous embêter avec une réponse de dix pages!...

Enfin, LG-Nimbus, si tu trouves des exemples d'extraits de Pullman (J'ai la trilogie des Royaumes du Nord) que tu voudrais analyser pour comprendre comment il crée tel ou tel effet, je serais très heureuse de pouvoir t'aider. Parce que si tu me laisses sans piste, je vais déblatérer des heures sur la forme, le genre, les effets stylistiques (les figures de style), etc...

Sinon, en effet, l'écriture est douleureuse, car il faut savoir écarter des idées qui nous tiennent à coeur mais qui n'aident pas le propos de notre oeuvre. Et vive la réécriture! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfiane.deviantart.com/
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Style   Dim 11 Oct 2009 - 13:46

l-emasculee-conception é ~> Merci pour le lien, faudra que je les apprenne tous XD

Elfiane~> t'es étudiante en art et lettre hum, intéressante ^^

Alors pour le passage d'alcdm, je vais en donner trois du premier tome :

Chapitre 9 : les espions

Citation :
Lyra se leva d'un bond, et Pantalaimon se transforma immédiatement en mouette, impatiente d'étirer ses ailes. Il faisait froid dehors et, bien qu'emmitouflée, Lyra frissonna. Pantalaimon, lui, s'élança dans les airs en poussant un croassement de joie ; il tournoya dans le ciel, rasa les flots, filant devant le bateau, passant ensuite derrière la poupe. Lyra partageait son exultation ; elle l'incitait mentalement à défier à la course le daemon-cormoran du vieil homme qui tenait la barre. Mais celui-ci l'ignora et vint se poser en douceur sur le gouvernail, tout près de son humain.

Il n'y avait aucune trace de vie dans ce paysage brun et terne ; seuls le halètement régulier du moteur et clapotis de l'eau sous la proue brisaient l'immensité du silence. Des nuages bas flottaient dans le ciel, sans offrir de pluie ; en dessous, le ciel était chargé de fumée. Seule l'élégance éblouissante du vol de Pantalaimon était porteuse de vie et de joie.

Au moment où il s'élevait en flèche dans les airs, à la sortie d'un plongeon en piqué, ses ailes blanches déployées se détachant dans le gris du ciel, il fut soudain frappé en plein vol par un objet noir et il bascula sur le coté, choqué et meurtri. Lyra poussa un grand cri, victime de la même douleur intense. Une seconde petite chose noire rejoignit la première ; elles ne se déplaçaient pas comme des oiseaux, mais plutôt comme des insectes au vol pesant, rectiligne, et bourdonnant.

Du point de vu du macro-style on peut dire qu'on a un second paragraphe descriptif très beau esthétiquement et qui précède un moment d'angoisse pour le lecteur. On est d'abord émerveillé et donc les évènements du paragraphe suivant nous choquent davantage.

Chapitre 17 : Les sorcières

Citation :
Quelques secondes plus tard, le ballon émergea totalement du nuage, et continua de s'élever, toujours aussi rapidement vers les cieux.
Quel spectacle !
Juste au-dessus de leurs têtes trônait l'énorme globe du ballon. Devant eux, l'Aurore flamboyait, avec plus d'éclat et de grandeur que jamais. Elle était partout, ou presque, et c'était un peu comme si eux-mêmes en faisaient partie. d'immenses rubans incandescents tremblotaient et se déployaient, telles des ailes d'anges ; des cascades luminescentes dévalaient des roches invisibles pour former des mares tourbillonnantes ou rester suspendues comme de gigantesques chutes d'eau.
Lyra demeura bouche bée devant ce spectacle, puis elle baissa les yeux et découvrit une chose plus merveilleuse encore.
Aussi loin que portait le regard, jusqu'à l'horizon, et dans toutes les directions, s'étendait une mer blanche, agitée et infinie. Des sommets arrondis et des abîmes vaporeux se dressaient ou s'ouvraient ici et là mais, dans l'ensemble, on avait l'impression d'une masse de glace compacte.
Du point de vu du macro-style, la description correspond à l'ordre dans lequel Lyra découvre cette vision magnifique de l'aurore boreal surplombant une mer de nuage.
Difficile de faire plus beau.

Chapitre 23 : Le pont qui mène aux étoiles
Citation :
Lyra bondit pour agripper la main de Roger.
Elle le tira de toutes ses forces, ils échappèrent à Lord Asriel et s'enfuirent en courant, main dans la main, mais soudain, Roger poussa un grand cri en se tordant de douleur, car le léopard s'était de nouveau emparé de son daemon. Lyra, qui connaissait cette souffrance insupportable pour l'avoir éprouvée, tenta de s'arrêter....
Mais c'était impossible.
La montagne glissait sous leurs pieds !
Toute une corniche de neige entraînée inexorablement vers le vide...
Et la mer gelée, trois cents mètres plus bas...
_ LYRA !
Battements de coeur...
Mains serrées...
Et tout là-haut, la plus grande des merveilles.

Des paragraphes d'une seule phrase (monostiche) qui se succèdent. ça se passe très vite... on a cette impression qu'on ne comprend pas tout ce qui se passe comme les personnages.

Sinon j'ai écris un peu depuis l'autre jour, pas dans le style de pullman, dans le mien qui est moins bon mais pas si affreux que je le pensais.

Je suis le seul qui se sent abruti par les cours au point de plus pouvoir bien écrire en fin de journée ou ça le fait à tout le monde ? XD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
Elfiane
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 27
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: Style   Dim 11 Oct 2009 - 17:01

LG~Nimbus a écrit:


Chapitre 9 : les espions

Citation :
Lyra se leva d'un bond, et Pantalaimon se transforma immédiatement en mouette, impatiente d'étirer ses ailes. Il faisait froid dehors et, bien qu'emmitouflée, Lyra frissonna. Pantalaimon, lui, s'élança dans les airs en poussant un croassement de joie ; il tournoya dans le ciel, rasa les flots, filant devant le bateau, passant ensuite derrière la poupe. Lyra partageait son exultation ; elle l'incitait mentalement à défier à la course le daemon-cormoran du vieil homme qui tenait la barre. Mais celui-ci l'ignora et vint se poser en douceur sur le gouvernail, tout près de son humain.

Il n'y avait aucune trace de vie dans ce paysage brun et terne ; seuls le halètement régulier du moteur et clapotis de l'eau sous la proue brisaient l'immensité du silence. Des nuages bas flottaient dans le ciel, sans offrir de pluie ; en dessous, le ciel était chargé de fumée. Seule l'élégance éblouissante du vol de Pantalaimon était porteuse de vie et de joie.

Au moment où il s'élevait en flèche dans les airs, à la sortie d'un plongeon en piqué, ses ailes blanches déployées se détachant dans le gris du ciel, il fut soudain frappé en plein vol par un objet noir et il bascula sur le coté, choqué et meurtri. Lyra poussa un grand cri, victime de la même douleur intense. Une seconde petite chose noire rejoignit la première ; elles ne se déplaçaient pas comme des oiseaux, mais plutôt comme des insectes au vol pesant, rectiligne, et bourdonnant.

Du point de vu du macro-style on peut dire qu'on a un second paragraphe descriptif très beau esthétiquement et qui précède un moment d'angoisse pour le lecteur. On est d'abord émerveillé et donc les évènements du paragraphe suivant nous choquent davantage.


Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis. Et pour t'aider (enfin, j'espère!) à découvrir un peu les techniques d'écritures utilisées pour te transmettre ces sentiements d'émerveillement et d'angoisse, je t'invite à lire la petite () analyse que j'ai écrite. (J'ai découpé le texte et j'y suis allée avec beaucoup de détails et d'exemples alors si tu as des questions n'hésite pas.)



1- "Lyra se leva d'un bond, et Pantalaimon se transforma immédiatement en mouette, impatiente d'étirer ses ailes. Il faisait froid dehors et, bien qu'emmitouflée, Lyra frissonna."



Ici, les compléments et/ou adverbes sont importants : ils créent du mouvement et de la précipitation.





2- "Pantalaimon, lui, s'élança dans les airs en poussant un croassement de joie ; il tournoya dans le ciel, rasa les flots, filant devant le bateau, passant ensuite derrière la poupe."



Il est utile de choisir des verbes variées pour décrire l’action des personnages. Les verbes de la citation sont employés pour reproduire la vitesse de Pan. L’énumération (séparé par des virgules) qui ne se termine pas par « et filant devant le bateau », coupe le lecteur dans sa lancée. (On pense qu’il y aura une autre énumération, mais non! La phrase se termine là.)





3- "Lyra partageait son exultation ; elle l'incitait mentalement à défier à la course le daemon-cormoran du vieil homme qui tenait la barre. Mais celui-ci l'ignora et vint se poser en douceur sur le gouvernail, tout près de son humain."


On voit le détail du lien télépathique de Lyra et Pantalaimon. Les « pouvoirs inusités » que l’on procure à nos personnages doivent être rappelés et utilisés. Si on dit au début du roman que notre personnage peut changer la couleur de ses yeux, mais que cette caractéristique n’est jamais évoqué dans tout le récit, elle est inutile. Avec cette petite scène, Pullman fait donc un subtil rappel du lien important qu’on Lyra et Pantalaimon.





4- "Il n'y avait aucune trace de vie dans ce paysage brun et terne ; seuls le halètement régulier du moteur et les clapotis de l'eau sous la proue brisaient l'immensité du silence. Des nuages bas flottaient dans le ciel, sans offrir de pluie ; en dessous, le ciel était chargé de fumée. Seule l'élégance éblouissante du vol de Pantalaimon était porteuse de vie et de joie."



Pullman montre ici l’importance d’une description active. Il nous arrive souvent de lire des histoires où les descriptions des lieux sont endormantes et sans aucune saveur. Pour éviter ça, plusieurs procédés stylistique peuvent être utilisés et entres autres : la personnification, qui donne des traits humains à un objet inanimé. Ex : « le halètement régulier du moteur ». Cela capte l’attention du lecteur. Il en aurait été autrement si Pullman avait seulement écrit : « On entendait seulement le bruit du moteur et de l’eau sous la proue. » Le fait que les deux sons décrits « brisent » le silence entre aussi dans la personnification. Il en va de même pour les nuages qui « n’offrent » pas de pluie. Notons également la précision des adjectifs, qui renforcent les images : l’eau sous la proue, l’immensité du silence, des nuages bas, l’élégance éblouissante.

Supprimons les adjectifs et le texte perd de sa force évocatrice :

« Il n'y avait aucune trace de vie dans ce paysage ; seuls le halètement du moteur et les clapotis de l'eau brisaient le silence. Des nuages flottaient dans le ciel, sans offrir de pluie ; en dessous, le ciel était chargé de fumée. Seule l'élégance du vol de Pantalaimon était porteuse de vie et de joie. »



Dans tout ce paragraphe, il est possible de noter l’atmosphère négative et solitaire qui se dégage de la description. Le tout est habilement contrasté par le vol de Pantalaimon (personnifié lui aussi), qui incarne la seule petite tache de couleur et de mouvement dans ce lieu morne.

En utilisant ces procédés (plus les procédés sont réussis dans le choix des mots et des images, plus le lecteur sentira que la lecture est fluide), l’auteur s’assure que ses lecteurs ressentiront les effets (perplexité, attente ou émerveillement, comme tu l’as noté LG~Nimbus) produits par les procédés, sans qu’ils ne les voient nécessairement. (Et qu’ils se disent par la suite : « wow! Ce livre est incroyable. Je ne sais pas comment l’auteur s’y prend, mais il m’a bien accroché!)





5- "Au moment où il s'élevait en flèche dans les airs, à la sortie d'un plongeon en piqué, ses ailes blanches déployées se détachant dans le gris du ciel, il fut soudain frappé en plein vol par un objet noir et il bascula sur le coté, choqué et meurtri. Lyra poussa un grand cri, victime de la même douleur intense. Une seconde petite chose noire rejoignit la première ; elles ne se déplaçaient pas comme des oiseaux, mais plutôt comme des insectes au vol pesant, rectiligne, et bourdonnant."



Encore ici, Pullman joue avec les adjectifs, et plus marqués cette fois, les contrastes. Les ailes blanches, le ciel gris, l’objet noir. La légèreté de Pantalaimon est aussi opposé au vol pesant et bourdonnant de ses adversaires. On peut voir un très bon rappel (encore une fois!) du lien entre Lyra et Pan, qui souffrent ensembles. J’attire maintenant votre attention sur la création, phrases par phrases, du supense. La première chose que l’on sait, c’est que Pan est brusquement attaqué. (D’ailleurs, en commençant une phrase inoffensive sur la façon dont Pan vole pour ensuite la terminer avec l’attaque, Pullman amplifie beaucoup plus le sentiment de brusquerie que s’il avait séparé les deux actions -le vol et l’attaque- pour concentrer l’attaque en une seule phrase.) Pan est donc attaqué par quelque chose et l’attention est tout de suite dirigé vers Lyra, ce qui nous laisse encore dans l’attente de découvrir qui est l’assaillant. Pullman continue sur sa lancée en ne parlant que de « petites choses noires », pour ensuite terminer (plus ou moins) le suspense en donnant le maigre terme « insectes » aux lecteurs désireux de connaître la véritable forme des agresseurs.




Fin de la première analyse du premier paragraphe! À la semaine prochaine, pour un autre épisode de "Les auteurs sont tellement merveilleux, comment s'y prennent-ils!?"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfiane.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Style   Dim 11 Oct 2009 - 17:10

Revenir en haut Aller en bas
Elfiane
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Age : 27
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: Style   Dim 11 Oct 2009 - 18:02

Péo a écrit:

C'est une réaction à la longueur du commentaire ou à son contenu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfiane.deviantart.com/
zeckl
Viking Casquée
Viking Casquée
avatar

Féminin Nombre de messages : 2856
Age : 29
Localisation : Glasgow, UK
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Style   Dim 11 Oct 2009 - 18:10

bis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeckl.deviantart.com
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Style   Mer 14 Oct 2009 - 20:37

On progresse énormément dans le sujet là, grâce à tes analyses ^^

Citation :
Pullman montre ici l’importance d’une description active
Les descriptions actives c'est ce que je voulais dire en parlant de l'aspect vivant qu'il présente, tu l'as très bien décortiqué ^^

Citation :
En utilisant ces procédés (plus les procédés sont réussis dans le choix
des mots et des images, plus le lecteur sentira que la lecture est
fluide), l’auteur s’assure que ses lecteurs ressentiront les effets
(perplexité, attente ou émerveillement, comme tu l’as noté LG~Nimbus)
produits par les procédés, sans qu’ils ne les voient nécessairement.
(Et qu’ils se disent par la suite : « wow! Ce livre est incroyable. Je
ne sais pas comment l’auteur s’y prend, mais il m’a bien accroché!)
AHah, la découverte de ce genre de procédé dont on a pas conscience, on dirait un peu de la programmation neuro-linguistique appliquée à la littérature XD


Citation :
Pullman continue sur sa lancée en ne parlant que de « petites choses noires », pour ensuite terminer (plus ou moins) le suspense en donnant le maigre terme « insectes » aux lecteurs désireux de connaître la véritable forme des agresseurs.

ça choquerait le lecteur de découvrir directement l'identité des agresseurs, donc Pullman y va progressivement.


Sinon globalement je vais tout imprimer histoire de bien retenir les différentes techniques ^^, merci, énormément !!!
Et vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Style   Mer 14 Oct 2009 - 22:11

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Style   

Revenir en haut Aller en bas
 
Style
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ROM ROM 2.2] MIUI ROM for Desire (versions 0.9.17 et 0.9.20, iOS style)
» [SOFT] iPhoneToday : Interface Style i Phone [Gratuit]
» Mettre un "Design Blog" dans over-blog (modifier la feuille de style .css)
» Le meilleur style de combat rapproché ?
» FORD 1934 FLAT BED FARMER STYLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Francophone deviantART :: Divers - Tuto, Art, Ciné, Etc. :: Littérature-
Sauter vers: