AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  StaffStaff  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rock-on Baby

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Sucre
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 87
Age : 29
Localisation : Amiens, Paris
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Dim 17 Mai 2009 - 16:26

Je passe mon tour aussi sur cette chanson, je ne suis que d'humeur à écrire des choses tristes, et ça m'agace profondément =_=. Je la reprendrai peut être plus tard. Parchemin, que dire à part... *bave encore plus en attendant une suite*.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sucre-de-lune.deviantart.com/
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Lun 18 Mai 2009 - 21:52

Hum *Prend une serpillère pour essuyer tout ça* ? ^^

Je suis méchante je sais.

Si tu veux de la chanson joyeuse, pas de soucis. Tu aurais un air en tête ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
Sucre
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 87
Age : 29
Localisation : Amiens, Paris
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mar 19 Mai 2009 - 20:47

C'est pas ça. C'est un retour infernal de l'otite. Donc va écrire sur un truc nommé SOUND OF SILENCE AVEC LES DEUX OREILLES BOUCHEES ! C'était un message de protestation pro-greffes oreilles de lapin. Cela dit, je ne sais pas s'il a déjà été cité, mais quelques morceaux de Yiruma sont très jolis =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sucre-de-lune.deviantart.com/
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mar 19 Mai 2009 - 22:31

VDM si je puis me permettre XD.

Pour te consoler, pour cette semaine ce sera (pas très joyeux, mais bon)

Yiruma Kiss the rain https://www.youtube.com/watch?v=lmYHpZ-9ibg&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mer 20 Mai 2009 - 14:00

J'ai commencé à écrire dessus, la musique me plait bien, (justement j'avais écouté du arvo part dans le même genre recement) puis je voulais écrire un truc sur la nature donc c'est parfait ^^, bien choisi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Dim 24 Mai 2009 - 22:13

Hop, je l'ai fait. J'avais aucune idée alors j'ai recyclé Myrrdin encore, pardon T_T

Le piano jouait doucement une mélodie triste. Elle l’avait voulu comme ça. Un petit air sans prétention, mais qui emplissait les cœurs de mélancolie. Pour elle, cela en disait plus long qu’une longue homélie récitée par un prêtre trop sentencieux. Elle partait en musique, et c’était bien comme ça. De derrière la colonne où il s’était tapi, Myrrdin pouvait voir l’assistance essuyer des larmes discrètes et étouffer ses sanglots dans les grands mouchoirs de coton blanc. Elle n’aurait pas aimé voir les gens pleurer. Le soleil l’avait bien compris, lui. Il entrait à flot par la porte grande ouverte.

Le plus silencieusement possible, Myrrdin rejoignit les marches inondées de lumière et s’alluma une cigarette. Il n’aurait pas dû venir. Il le regrettait maintenant. Quand il avait appris la nouvelle, il avait sauté sur un cheval et était parti à bride abattue pour rejoindre l’église. Mais quand il s’était penché au dessus de la boîte de bois clair pour la saluer une dernière fois il ne l’avait pas reconnue. Il aurait dû s’y attendre. Le temps avait plissé son visage et affadi ses lèvres. La petite fille qui lui avait donné une couronne d’épis de blés quand il était parti à la guerre n’existait plus depuis longtemps.

Myrrdin ne pouvait qu’imaginer ce qui lui était arrivé pendant toutes ses années. Peut-être avait-elle pleuré son frère quand la nouvelle de sa mort était arrivée à la maison. Et puis elle avait dû aller de l’avant. Elle ne se laissait jamais abattre longtemps. Le temps avait passé, et elle était devenue une jeune fille, puis une femme. Elle s’était mariée, à coup sûr avec un imbécile que Myrrdin aurait détesté. Et à en juger par les visages étrangement familiers qu’il avait aperçu dans l’église, elle avait eu des enfants. Des petits-enfants aussi, sans doute. Elle était sûrement allée dans les champs avec eux pour faire des couronnes d’épis de blés. Et le soir, elle leur avait raconté les histoires qui la faisaient trembler elle, quand elle était encore petite.
La tombe était juste devant Myrrdin. Elle ressemblait à une bouche, avide du repas qui allait bientôt lui être apportée. L’immortel frissonna. Cela ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Pas plus que de se rappeler le passé, d’ailleurs. Jetant un œil méfiant à l’église pour s’assurer que personne ne pouvait le voir, puis il ôta la rose de sa boutonnière et la jeta dans le trou. Eirin avait toujours aimé les roses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mar 26 Mai 2009 - 19:24

L'ambiance nostalgique était pas mal faite avec l'epis de blés, et puis la progression inexorable du temps.

J'ai fait aussi, mais j'en suis vraiment pas satisfait et si vous pouviez m'aider ça serait super :

Cette après-midi là, l’air était moite, le printemps s’achevait et la chaleur de l’été approchait.

Deux silhouettes se mêlaient pour n’en former plus qu’une, dans la lumière argenté et humide que filtrait le voile vaporeux des nuages. Une bruine de fines gouttelettes commença à emplir l’atmosphère venant rafraîchir leurs visages tourné l’un vers l’autre. Puis les gouttes se mirent à tomber autour d’eux de plus en plus vite, les unes à coté des autres, métamorphosant peu à peu le monde. Une à une elles recouvraient l’herbe, les vitres glissant à leur surface et jouant cette petite mélopée si naturelle, si caractéristique qui était les leurs.

La pluie murmurait d’une voix douce qui apaise et repose les consciences. Elle chantait d’une voix chuintante, de ses sons longs qui glissent sur les surfaces des murs, des toits et des vitres. Elle chantait, dansait et tourbillonnait à leurs côtés, valse de gouttes d'âmes. Ils se réfugiaient à l’abris du grand parapluie noir qu’ils tenaient main dans la main, blottis l‘un contre l‘autre. Chacun observait la délicatesse des fines gouttelettes rouler sur le visage de l’autre.

Leurs lévres attendaient entrouvertes laissant s’échapper leur souffle de buée, essence de vie qui émanait par fins filés et venait brouiller les verres froids de leur lunette. Et tout deux se regardaient avec cette vision qui donne à toute chose un aspect fantomatique, des traits flous et nébuleux. Ils s’amusaient de la situation jouant de leur souffle, comme des enfants, tout simplement. Dans leurs rires, dans leurs sourires irrésistibles, dans leurs regards brillait une lumière chaleureuse, pure et limpide, comme des étoiles qui palpitent à l’ombre des nuages. Une lumière qui rayonnait à travers l’expression épanouie de leur visage, des mouvements de leur corps libres et insouciants, et éclairait le monde autour d’eux, parlant mieux que toute parole. Leurs visages étaient léger comme l’air, comme une risée sur l’eau d’un bassin, et diffusaient la paix de leur cœur autour d’eux. Ils étaient animés par la même force, le même souffle de vie.


J'arrive meme pas a mettre une ambiance romantique XD [j'ai censuré un passage avec des escargots XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mar 26 Mai 2009 - 20:02

OO avec des escargots ?

Bon, alors Parcheminette la ch... V1.0

Il y a, à mon sens, un problème de focal sur un texte, et je pense que c'est ce qui gêne un peu. Tu parles de l'air, puis des amants, tu repars sur la pluie et tu reviens aux amants.

Attention aussi au temps, tu passe de l'imparfait au passé simple et inversement, ça peut égarer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mar 26 Mai 2009 - 20:54

Bien vu le problème de focal oui c'est un peu ça. En fait j'ai écris les différents bouts sans qu'ils soient reliés entre eux et donc ensuite en essayant de tout assembler y a soit des morceaux qui ont sauté soit ça colle mal.

Bon j'vais essayer de corriger encore un peu. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mar 26 Mai 2009 - 21:29

Je continue à faire ma chieuse, hein, mais je pense qu'il vaudrait mieux faire un traveling avant ou arrière (je pique les mots au cinéma si je veux, hein)
Tout dépend de ce que tu veux montrer. Si c'est le couple, tu pars de la pluie qui tombe sur le paysage et les vitres des maisons, et zoom sur le couple, et si c'est la pluie, tu pars du couple mouillé pour élargir le champ vers la campagne humide et la pluie.

Zou, j'arrête d'enfoncer des portes ouvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mar 26 Mai 2009 - 22:31

Et double post pardo, mais Mardi oblige
Voilà la chanson de la semaine.

Et parce que tout le monde est tout déprimé, une qui donne du peps
https://www.youtube.com/watch?v=Ok9xsJ2ygz0 White night imagination. Opening d'Eternal Mana d'Atelier Iris, ou l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mer 27 Mai 2009 - 20:47

C'est trop tard pour corriger ça XD, pour le traveling en fait lors de la transition (passer de la pluie aux personnages) je voulais montrer une certaine forme d'interaction entre les deux, mais j'ai mal géré évidement. Et ce serait surtout le fait que y'avait des choses différentes à montrer par rapport à la pluie qui a causé le problème de focal.

Dommage que ton topic à l'air un peu mort, l'idée est bonne.

Pour la nouvelle musique heu... tu te serais pas faite stipendiée par une pokephile pour mettre un morceaux de japoniaiserie ? XD

Bon j'ai rien contre en général mais elle m'inspire moins celle-ci, donc je passe mon tour =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
Sucre
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 87
Age : 29
Localisation : Amiens, Paris
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mer 27 Mai 2009 - 21:43

Attention, post très long. Voici mes trois dernières collab, sur les trois dernières chansons, écrites d'une traite ce soir, pas retouchées et certainement bourrées de fautes de frappes. *s'autoflagelle*.

Sound of silence : http://www.deezer.com/track/618559

Elle passait tous les jours, le matin et le soir, pour aller et revenir du lycée. Elle avait toujours les yeux baissés. Elle était polie avec tout le monde. Jamais de maquillage, jamais de jupe. Elle passait, les yeux baissés.

La mère essaie de calmer les pleurs du bébé. Elle vit seule depuis que son petit ami l'a quittée, pendant la grossesse. Son appartement est semblable à tous les autres de la cité. Le bébé hurle depuis plus d'une heure. En fait, il a été réveillé par les cris. Tout le monde les connaît, ces cris. Ca fait déjà un mois. Ils l'attendent quand elle rentre du lycée, et ils l'entraînent. Elle appelle au secours, elle se débat, elle crie. Tout le monde entend. Même le bébé. Surtout le bébé. Son berceau est près du couloir qui donne sur la cage d'escalier, en-bas de laquelle il y a les caves. Donc il est réveillé quand elle crie. La mère essaie de le calmer. Les deux fois précédentes, elle les a entendus remonter quand ils en ont eu terminé. Ca va vite, ça ne dure pas longtemps. Le bébé pleure. La mère est seule. La fille, elle avait toujours les yeux baissés. Le bébé pleure. Un autre cri, déchirant, lui parvient, à travers les minces cloisons de plâtres. Le bébé pleure. La mère est seule. Tout le monde les entend, ces cris. La mère pose le bébé dans le berceau, tire le berceau loin du mur, loin du couloir, loin de l'escalier. Un autre cri. Des rires. La mère a la nausée. Une autre grossesse, peut-être. Celle du dégoût. Le bébé pleure.

Un mois, que ça dure. La fille, elle a toujours les yeux baissés. La mère décroche le téléphone, elle appelle la police. Encore un cri... La mère sait que s'ils savent que c'est elle qui a appelé la police, elle est seule. Des gémissements. Pourquoi la mère n'entend-elle toujours pas les sirènes d'alarme ? Le bébé pleure. La mère lui sourit. Elle est nauséeuse de sa nouvelle grossesse. Elle sort dans le couloir. Plus de bruit. Elle verrouille la porte derrière elle. Elle longe le couloir, descend les marches. L'un d'eux la bouscule en remontant en courant, hagard, il ne la voit même pas. Un autre est appuyé contre la porte qui ferme l'accès aux caves. La mère n'entend que ses murmures, en boucle. "Putain". La mère entre. Elle avance. La cave la plus proche a été ouverte. Les deux derniers sont là. La fille est par-terre. Ses yeux sont grands ouverts. Et seul règne le son du silence.

En fait, pour cette chanson, dès le départ, je savais sur quoi je voulais écrire. Cette histoire est vraie, elle s'est déroulée aux Etats-Unis il y a une vingtaine d'année, et un livre est sorti il y a peu, en hommage à cette mère qui a tenté de sauver la jeune fille. Néanmoins, je n'ai jamais retrouvé cette histoire, c'est ma mère qui m'en avait parlée, et elle non plus n'a pas réussi. Si ça dit quelque chose à quelqu'un... Enfin bref, cette histoire m'avait émue, et la musique me l'a rappelée. J'aurais, je voulais écrire... "plus", j'avoue. Raconter comment cette jeune fille a été violée et torturée, et en est morte. Mais au final.... Le son du silence, c'est peut-être justement le pire.

Kiss the Rain : http://www.deezer.com/track/1415760

Des fois, lorsqu'on entre quelque part, on se sent chez soi. C'est inexplicable, mais c'est ainsi. La première fois que je suis entrée dans ce vieux théâtre à l'abandon, je cherchais un endroit où passer la nuit. Je ne voulais pas rentrer chez moi, je savais qu'il m'y attendait pour achever la rouste qu'il avait commencée ce matin. Bref, j'étais en galère. La dernière fois, les flics m'avaient prise pour une pute lorsqu'ils m'avaient trouvée dans le parc. Les ponts, c'est mort, j'en avais la trouille depuis qu'un clodo m'avait hurlée dessus en me trouvant sous "son" pont. Petite, on me disait toujours que les ponts, c'était les maisons des trolls.

Enfin bon, il pleuvait, j'avais même pas ma veste. J'avais passé la journée à me planquer dans les ruelles les moins fréquentées de la ville. Pas envie d'expliquer ma gueule. J'étais trempée, j'étais naze, et en plus, j'avais mal partout. Et il y avait ce vieux théâtre, là... C'est marrant, quand ils condamnent un truc, ils barricadent la porte d'entrée mais pas celle de derrière. Enfin si, mais pas les "petites" entrées. J'avais brisé à coups de pieds la vitre toute poussièreuse de la cave et je m'étais glissée dedans. Je m'étais écorchée au passage, mais j'en avais rien à foutre. Une de plus ou de moins, des coupures, j'en étais plus à ça près. Je m'étais aussi ajoutée quelques bleus, en me cassant joliment la gueule à l'intérieur. La cave était plus haute que je ne le pensais. C'était sombre, poussièreux, et il y avait un je-ne-sais-quoi de très inquiétant, entre les vieux mannequins à costumes disséminés ça et là, quelques malles éventrées, un miroir fendu, et pleins d'autres choses encore, mais qui se résumait à des formes dans le noir. Petite, on me disait toujours que les vieilles caves, c'était la maison des sorcières. Je m'étais relevée à peu près un seul morceau, et j'avais vaguement époussetée mon jean, pour reprendre contenance. Puis je m'étais dépêchée de chercher la sortie de la cave.

J'étais arrivée dans le théâtre par les coulisses. La seule lumière qui entrait encore par les fenêtres, c'était celle des néons électriques de la ville, dehors. C'était vieux, à l'ancienne, quoi. Avec des vieux rideaux de velours rouges, des vieux fauteuils défoncés, des vieilles lattes de bois qui craquent. Et incompréhensiblement, alors que ce n'était qu'un abri comme un autre, je m'étais sentie chez moi immédiatement. C'est comme de rentrer après une sale journée et de trouver une maison toute éclairée avec des gens sympas dedans. J'étais bien, dans ce théâtre. J'avais fureté un peu, c'était comme une maison de poupée géante avec pleins de vieux accessoires oubliés, abandonnés-là. Un peu cassés, un peu poussiéreux, mais qui ne demandaient qu'à être trouvés. Dans une des loges, j'avais trouvé des bougies et des allumettes, avec des socles en ferraille. J'avais tout disposé sur la scène. Dans un recoin, j'avais trouvé le jumeau du miroir fendu de la cave. J'étais redescendue, d'ailleurs, avec une bougie bien sûr, pour farfouiller dans les malles. Remontée sur scène, j'avais fière allure avec un chapeau de mousquetaires auquel il manquait des plumes et une cape drapée en toge. Bon, j'avais la gueule défoncée, mais à la lueur des bougies, ça se voyait pas. Et puis, la cape, je pouvais la remonter sur mon nez comme un bandit. La classe quoi.

Tout au fond de la coulisse opposée, j'avais trouvé un vieux piano. Tout petit, et monté sur roulettes, avec une corde pour le tirer et le mettre en place sur scène. J'avais eu du mal à le tirer jusque sur la scène, j'étais à peu près aussi cassée que mes nouveaux jouets. Mais il y était, au milieu des bougies, j'avais aussi installée une petite caisse devant en guise de tabouret. J'avais solennellement salué la salle imaginaire, j'avais soulevé son clapet, et, en retenant mon souffle, j'avais appuyé sur une touche, doucement. Un la, je crois bien. Dehors, la pluie battait son plein. Et moi, j'avais halluciné en constatant que le piano était en état de marche. Le son était parfait. Comme quoi, quelque chose de cassé, suffit de le trouver et de lui parler doucement. J'alignais maladroitement quelques notes. Avant de m'embarquer dans ma galère, j'en jouais beaucoup. Mais lui n'avait pas voulu de piano chez nous, c'était trop gros et trop cher. Mes doigts étaient tout crispés sur les touches, je m'en rappelle. J'avais eu du mal à retrouver mes marques. Et puis, doucement, tout doucement, j'avais retrouvé une vieille mélodie. Un peu mélancolique, je l'avoue. Mais je l'avais joué, du moins, le début.

Et tout à coup, alors que je peinais à me rappeler des notes, il y avait eu une lumière. Une toute petite lueur, hein, fugace. Légère. Hallucination ? Pas grave, j'avais retrouvé mes notes, et j'avais recommencé à jouer. Et puis, encore une fois, du coin de l'oeil, une petite lumière. Les bougies, certainement, qui se reflétaient dans leurs socles en fer-blanc. Mais j'étais arrivée au moment que je préférais de cette mélodie. Je me rappelle que j'avais fermé les yeux, pour mieux laisser mes doigts voler d'eux-mêmes sur le petit clavier. Sauf que... à mes notes s'entremélaient d'autres notes. Quelqu'un d'autre qui jouait avec moi. J'avais ouvert les yeux. Je crois bien que si ça n'avait pas été dans ce théâtre, à ce moment-là, alors que j'avais décidé de me tuer après avoir fini ce morceau, j'aurais arrêté de jouer à cause de la surprise, et tout aurait été brisé. Car petite, personne ne m'avait dit que les pianos, c'était les maisons des fées. Elle était minuscule, un peu poussièreuse, un peu cassée. Mais elle dansait de touche en touche, sautillant par-dessus mes mains, pour ajouter des notes à ma mélodie. La mélodie s'était achevée. La fée s'était posée sur le rebord du piano, avait fait une révérence, et était redescendue à l'intérieur. J'avais cru qu'il pleuvait dans le théâtre. En fait, je pleurais.
Le lendemain, j'avais soigneusement tout rangé, et j'étais ressortie comme j'étais entrée, par ma vitre, en empilant des caisses dessous. Mais au-lieu de rentrer chez lui, j'avais été droit au commissariat. Parce-que, petite, on m'a toujours dit que les contes se finissent bien.

Parce-que les histoires qui finissent bien c'est toujours mieux que celles qui finissent mal, mais que je n'y arrive jamais. Le mal, c'est tellement plus facile *headbang* . Bizarrement, pour celle-ci... Aucune difficulté, tout est sorti tout seul.

White night imagination : https://www.youtube.com/watch?v=Ok9xsJ2ygz0

La gitane s'élança par-dessus le cercle de flammes dans une gerbe d'étincelles. Les hommes réunit autour se turent, les enfants écarquillèrent les yeux. Elle dansait au son du violon et des grelots qu'elle avait attachés à ses poignets et ses chevilles. Elle se cambrait, elle s'élançait, elle virevoltait, ses longs cheveux de feu l'habillaient, ses voiles cachaient à peine son corps tendu, couvert d'une fine sueur, elle dansait, elle était le feu et les larmes, elle était le courage et l'air, elle était... Elle s'arrêta, cambrée, fière, belle et insolente, dévisageant lentement chacun des spectateurs. Elle fit un geste au-dessus du feu, celui-ci s'apaisa, et prit une belle teinte couleur de terre battue. Sa voix s'éleva, douce et claire.
"J'ai vu le matin se lever sur la plaine. J'ai vu les hommes fourbir leurs armes. J'ai vu leurs étendards claquer au vent. J'ai respiré l'odeur des chevaux sous leurs plaques de cuir, j'ai senti le soleil caresser ma peau déjà échauffée par l'excitation du combat..."
Restant sur place, dansant lentement puis de plus en plus violemment, à un rythme qu'elle seule entendait, elle fit un geste et le feu se fit haut comme un homme et vert comme son courage.
"J'ai vu, reprit-elle, d'une voix pleine de défi, le Seigneur sortir de sa tente, son armure luir au soleil. J'ai entendu son appel, j'ai pris les armes et je l'ai suivi, et j'ai dansé pour lui et j'ai tué pour lui..."
Elle reprit sa danse sauvage, le feu devint un arbre immense, couleur de sang et de mort, mais aussi couleur de victoire et de vie.
"ET NOUS AVONS BAISE CETTE TERRE ! hurla-t-elle, EMPLIE DU SANG DE NOS ENNEMIS, PLEURANT LA MORT DE NOS AMIS !"
Et chacun qui la voyait pouvait sentir son coeur s'emplir du bruit des fers qui s'entrechoquent, des râles des blessés et des cris des vainqueurs. Les enfants avaient les yeux qui brillaient, les hommes serraient fièrement les dents. Et elle dansait, libre et incontrôlée, elle dansait toute la fureur de la bataille.
"Et le martèlement de ma danse, dans la poussière de notre victoire, a marqué les survivants du sceau des héros..." murmura-t-elle d'une voix rauque et haletante, tandis que le feu se mourrait.
Les spectateurs se dispersèrent, elle ramassa sa cape et les quelques pièces d'argent qui y avaient été jettées. Un homme demeura.
Dans les lueurs mourantes du feu, il s'approcha. Elle ne se tourna même pas vers lui, rabattant sa capuche sur son visage en s'emmitouflant dans sa cape.
"C'est amusant, selon le pays où tu te trouves, cette bataille trouve toujours une issue différente..." lui murmura-t-il, goguenard. Elle consentit à lui jetter un regard glacial.
"Que des gosses de quinze ans se soient faits massacrer pour un seigneur ou un autre, à mes yeux, ça revient au même." lui répondit-elle. Elle le haïssait autant qu'elle l'adorait. Car elle aimait tendrement les mercenaires dont elle avait fait partie. Mais elle haïssait la mort d'innocents. Son ancien partenaire le savait.
"On est nés pour ça, c'est ainsi." dit-il en haussant les épaules. Il n'ajouta pas qu'elle était comme eux, c'était inutile. Il lui tendit l'ordre de mission qui était arrivé de leur chef.
"Tu es des nôtres ?"
Son sourire luisait dans le noir, un sourire de tueur. Elle eut d'abord un mouvement de recul. Sa vie actuelle... Elle était libre. Enfin... Libre... Avec un soupir, elle dut admettre, encore, qu'il avait raison. Le sourire qu'elle lui renvoya était encore plus éclatant.

Certainement celui des trois de ce soir qui me satisfait le moins. Pourtant, d'habitude, l'héroïc-fantasy, c'est mon domaine de prédilection. Par-contre, j'avoue avoir triché un tout petit peu en reprenant des personnages de rôle-play qui existent déjà. Mais comme ce texte a été écrit réellement pour cette collab... Ah, et aussi, quand elle s'exclame "et nous avons baisé cette terre ! etc", c'est directement inspiré d'un morceau d'un texte sublime, écrit par Laurent Gaudé (Le Tigre Bleu de l'Euphrate) : "Et nous avons baisé cette terre, qui gémissait sous le martélement de nos pas, dans la poussière de notre désir !" (les armées d'Alexandre le Grand lorsque la ville d'Issos capitule). Je vous le conseille vivement si vous savez pas quoi lire, ça fait quatre ans et je n'arrive pas à me le sortir de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sucre-de-lune.deviantart.com/
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Dim 31 Mai 2009 - 18:12

Bon, alors je poste le mien pour white night imagination, je lis les tous beaux messages de Sucre, et je vais chercher un coin où je peux gueuler contre les gens qui ne peuvent pas s'empêcher de coller musique japonaise/niaiserie et Pokemon. Rho ! J'aurais dû mettre la musique de FFVI façon opéra, tu n'y aurais bu que du feu.

Pour ce texte en fait, le passage est assez court, pour coller avec la musique très vivre (et j'ai galéré comme une tarée pour faire ce texte pour diverses raisons qui n'ont pas leur place ici). Toujours est-il que du coup j'ai un paragraphe, inspiré par la musique, et une introduction à la situation trois fois plus longue, pas inspirée par la musique, que je ne mettrais du coup pas là, c'est ballot.

Et comme je suis décidément nulle pour les titres j'ai appellé ça Danse Mortelle


A l'instant où sa main raidie se referma sur la garde froide, elle sentit la musique naître en elle et son corps entier s'y abandonner sans réserve. Elle ne faisait désormais plus qu'un avec les coulées faussement lentes et les brusques sursauts qui survenaient sans crier gare. Sur l'étroit fil qui la séparait du déséquilibre et de la mort, elle caracolait avec grâce, son esprit tout entier tourné vers les notes de musique. Elle pouvait les sentir jaillir des ténèbres de sa mémoire et rebondir en échos fulgurants à l'intérieur de sa colonne vertébrale, jusqu’à imprégner chacune de ses fibres.

Dans sa main serrée, la dague avait acquis la vivacité d'un serpent et mordait sans relâche la chair de ses ennemis. Cela, Indra n'en n'avait conscience. Les yeux fermés, un sourire béat flottant sur son visage, elle tuait et tuait encore, accueillant la pluie de sang sur son visage avec la reconnaissance d'un assoiffé quand éclate un orage soudain.


Et je suis super fan de tes textes, Sucre, ça valait le temps d'attendre *love*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Lun 1 Juin 2009 - 16:43

Sucre ~> J'aime bien les thêmes que tu abordes, c'est réaliste aussi (dans les deux premiers textes, mais j'ai pas trop aimé la fin avec une fée, ça gache un peu l'ambiance realiste que tu avais tissé, c'est juste un avis, tes textes en eux-même sont bien écris, et c'est plaisant à lire ^^)

Parchemin~> *s'étouffe en buvant la boisson enflammé*
Waouh j'ai une super haleine maintenant XD

Pas mal le combat sous forme de chorégraphie un peu mené par la musique.

Au fait, j'peux vous demander si vous connaissez une musique qui évoque l'envol des akènes d'un pissenlit ? XD une musique aérienne un peu... peut-être rythmé, Parch' t'as l'air de pas mal t'y connaitre en musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Lun 1 Juin 2009 - 18:48

Ca va ? Pas trop chaud la gorge ? ^^ (ou comment griller ses idées, je te jure).
Pour la musique je vais y réfléchir, et je t'envoie ça par MP, histoire de ne pas polluer le topic ^^ (même si demain on repasse sur chacun son interprétation).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Lun 1 Juin 2009 - 20:11

Parchemin a écrit:
Ca va ? Pas trop chaud la gorge ? ^^ (ou comment griller ses idées, je te jure).
Pour la musique je vais y réfléchir, et je t'envoie ça par MP, histoire de ne pas polluer le topic ^^ (même si demain on repasse sur chacun son interprétation).

La gorge? Oh ça va, je crache du feu comme un dragon, j'vais me manger des brochettes de poisson grillé tien, puis après j'irais silloner les cieux nocturnes pour terroriser les villageois du coin XD (et aprés je m'endors à la chaleur des flammes d'un brasier de parchemins :D)

Je pensais pas que ça polluerais le topic vu que le sujet c'est d'écrire sur de la musique, mais c'est ton topic géres comme tu veux.

Pas compris ta dernière phrase :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Lun 1 Juin 2009 - 20:16

Facile

Le Rock-on Baby est une collab' que j'ai lancée pour se "reposer" de "Chacun son Interprétation", une autre collab'. Et comme même les souris dopées aux amphets ont une fin, eh bien, demain mardi, jour du Thème par excellente, on choisira une expression pour travailler dessus.

Le Rock-on baby entre donc en hibernation. Et je préfère l'arrêter là plutôt que de rajouter 15 pages de discussion sur le choix d'une musique sur laquelle on ne fera pas de collaboration, donc, d'un certain point de vue "à côté" du sujet. Voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
LG~Nimbus
Membre occasionnel
avatar

Masculin Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Lun 1 Juin 2009 - 20:43

Dommage que le rock-on cesse, c'était vraiment une bonne idée.
15 pages de discution? Je suis pas si bavard que ça. *calcine quelques oiseaux en parlant durant son vol*

Merci de bien vouloir m'aider en tout cas. (en échange de quoi, je ne cramerai pas quelques parchemins avant de dormir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lg-nimbus.deviantart.com
IFTT
Ignoble Fumet du Totoro Terne
Ignoble Fumet du Totoro Terne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 42
Localisation : Auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mer 8 Juil 2009 - 22:24

N'empêche... c'est une sacré bonne idée que ce topic...
Dommage de constater encore une fois qu'il y a peu de participants !
Je vais prendre le temps d'écouter les titres proposés et d'éventuellement y déposer quelques créations.

_________________
"Le talent, c'est d'avoir envie" Agendas et cahiers Oxford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunpici.deviantart.com/
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Mer 8 Juil 2009 - 23:22

Merci IFTT ^^ j'aimerais bien voir tes participations, moi (je suis curieuse).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
steelcity
Commence à rouiller
Commence à rouiller
avatar

Masculin Nombre de messages : 2121
Age : 40
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Jeu 9 Juil 2009 - 9:20

Perso, j'ai re-noter toutes les participations de chacun son interprétation, voir si je peux en tirer quelque chose...
Il n'y a pas une liste des propositions pour se sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steelcity.deviantart.com
IFTT
Ignoble Fumet du Totoro Terne
Ignoble Fumet du Totoro Terne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 42
Localisation : Auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Jeu 9 Juil 2009 - 9:57

C'est vrai qu'il faudrait profiter des grandes vacances pour faire un peu le point sur tout ce qui est en cours et voir si l'on ne pourrait pas relancer quelques trucs !

_________________
"Le talent, c'est d'avoir envie" Agendas et cahiers Oxford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunpici.deviantart.com/
Parchemin
Modo Littéraire
avatar

Féminin Nombre de messages : 787
Age : 34
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Jeu 9 Juil 2009 - 20:53

Alors, liste des titres "joués" au Rock On Baby

Sound Garden, Hean Injury

https://www.youtube.com/watch?v=RWFE-poTaXM

American Hi-Fi, A Bigger Mood

http://www.deezer.com/track/a-bigger-mood-T2163097

Louis Armstrong, What a wonderfull World

http://www.deezer.com/track/what-a-wonderful-world-1988-remastered-T633772

Nancy Sinatra, Bang Bang

https://www.youtube.com/watch?v=T5Xl0Qry-hA

Beethoven, Sonate au clair de lune

http://www.deezer.com/track/piano-sonata-no-14-in-c-sharp-minor-moonlight-T531759

Queen, Who wants to liiiiive foreeeever ?

https://www.youtube.com/watch?v=OgK_keIJq-4&feature=related

Simon and Garfunkel Sound of Silence

https://www.youtube.com/watch?v=boiLiMUclCo&feature=related

Yiruma Kiss the rain

https://www.youtube.com/watch?v=lmYHpZ-9ibg&feature=related

White Night Imagination

https://www.youtube.com/watch?v=Ok9xsJ2ygz0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parchemin.deviantart.com/
IFTT
Ignoble Fumet du Totoro Terne
Ignoble Fumet du Totoro Terne
avatar

Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 42
Localisation : Auprès de mon arbre...
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Rock-on Baby   Jeu 9 Juil 2009 - 23:49

J'en ai fait une "vite" fait... Je pensais pas que ce titre m'inspirerait... ou pas.
C'est très imagé.

Spoiler:
 

_________________
"Le talent, c'est d'avoir envie" Agendas et cahiers Oxford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunpici.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rock-on Baby   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rock-on Baby
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rock-on Baby
» Rock me Baby ( Roaster )
» Cry Baby 3
» [JEU] ROCK BAND : Jouer avec plusieurs instrument sur son HD2 [Payant]
» Bleach 419 - Deicide21 [Transcendent God Rock]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Francophone deviantART :: Activités (ré)créatrices :: Les collaborations-
Sauter vers: