AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  StaffStaff  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierre-o
Invité



MessageSujet: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Ven 13 Avr 2007 - 22:53

Les RG

Info ou intox

edit : Comme dit dans mon journal sur DA, je n'en débatterai pas, je donne juste une info. Il n'y pas de bons et de gentils... etc... juste un méchant selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Sam 14 Avr 2007 - 1:14

pierre-o a écrit:
Il n'y pas de bons et de gentils... etc... juste un méchant selon moi.

Nan, pas de bons ou de gentils, juste des petits malins ... qui des fois se font piquer ! :D Le coquin !
Revenir en haut Aller en bas
fikiade
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Béthune
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Sam 14 Avr 2007 - 15:00

je lis pas l'article, juste en regardant le titre, ca va me faire déprimer :) .
Et pis merde, les sondages c'est juste des sondages. On peut pas savoir, surtout avec ces élections là. D'accord beaucoup de gens se basent sur çà, mais faut pas dire non plus que c'est à l'image de la france au jour même des élections.

J'suis d'accord pour dire qu'il y a un vrai méchant, mais à savoir si c'est le même, aucune idée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fikiade.deviantart.com
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Sam 14 Avr 2007 - 15:06

fikiade a écrit:
je lis pas l'article, juste en regardant le titre, ca va me faire déprimer :) .
Et pis merde, les sondages c'est juste des sondages. On peut pas savoir, surtout avec ces élections là. D'accord beaucoup de gens se basent sur çà, mais faut pas dire non plus que c'est à l'image de la france au jour même des élections.

J'suis d'accord pour dire qu'il y a un vrai méchant, mais à savoir si c'est le même, aucune idée !

Les sondages des RG sont les plus fiables parce que ce sont ceux de la police, du ministère... en 2002 les RG avait dit que le deuxième tour allait être Chirac-Le Pen alors que les instituts habitules (IPSOS, BVA, CSA etc) avait tous mis Jospin au deuxième... ils ne font pas les sondages de la même manière, ils font des enquêtes auprès de bien plus de gens que les sondeurs pour la télé.
Revenir en haut Aller en bas
fikiade
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Béthune
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Sam 14 Avr 2007 - 15:09

Citation :

Les sondages des RG sont les plus fiables parce que ce sont ceux de la police, du ministère... en 2002 les RG avait dit que le deuxième tour allait être Chirac-Le Pen alors que les instituts habitules (IPSOS, BVA, CSA etc) avait tous mis Jospin au deuxième... ils ne font pas les sondages de la même manière, ils font des enquêtes auprès de bien plus de gens que les sondeurs pour la télé.

Alors là merci, j'déprime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fikiade.deviantart.com
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Sam 14 Avr 2007 - 15:12

fikiade a écrit:
Citation :

Les sondages des RG sont les plus fiables parce que ce sont ceux de la police, du ministère... en 2002 les RG avait dit que le deuxième tour allait être Chirac-Le Pen alors que les instituts habitules (IPSOS, BVA, CSA etc) avait tous mis Jospin au deuxième... ils ne font pas les sondages de la même manière, ils font des enquêtes auprès de bien plus de gens que les sondeurs pour la télé.

Alors là merci, j'déprime

L'étude indique que Sarko arrive largement en tête au premier tour et qu'ensuite Bayrou, Le Pen et Royal sont dans un mouchoir de poche avec une légère avance pour Le Pen... l'étude précise également que tout peut changer tellement l'écart semble infime... de toute façon on en saura forcément plus dans 8 jours...
Revenir en haut Aller en bas
fikiade
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Béthune
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Sam 14 Avr 2007 - 15:18

Citation :
L'étude indique que Sarko arrive largement en tête au premier tour et qu'ensuite Bayrou, Le Pen et Royal sont dans un mouchoir de poche avec une légère avance pour Le Pen... l'étude précise également que tout peut changer tellement l'écart semble infime... de toute façon on en saura forcément plus dans 8 jours...

Non mais quand même, Bayrou Royal et Le Pen à "égalité" je rêve. Où va la france ? Et Sarko largement en avance sur les trois autres ?
et que va donner le deuxième tour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fikiade.deviantart.com
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Mer 18 Avr 2007 - 20:06

pierre-o a écrit:
Les sondages des RG sont les plus fiables parce que ce sont ceux de la police, du ministère... en 2002 les RG avait dit que le deuxième tour allait être Chirac-Le Pen alors que les instituts habitules (IPSOS, BVA, CSA etc) avait tous mis Jospin au deuxième... ils ne font pas les sondages de la même manière, ils font des enquêtes auprès de bien plus de gens que les sondeurs pour la télé.

Il faut aussi savoir, et c'est ce qu'oublient de mentionner les media, que les sondages commandés aux instituts ne sont que des instantanés (même si c'est plus compliqué), ce sont les résultats tels qu'ils seraient si le scrutin avait eu lieu le jour du sondage, non des prévisions. En 2002, la majorité des instituts, IPSOS en tête, avait deux mois avant le premier tour notés la “forte probabilité d'un duel Chirac/Le Pen au second tour” (Le vote de tous les refus : Les élections présidentielle et législatives de 2002, Chroniques électorales, Sciences Po Les Presses, sous la direction de Pascal Perrineau). Et deux semaines avant le vote, la tendance était confirmée. Le professeur Jean-Philippe Roy, en cours de sciences électorales, nous racontait que ses recherches internes sur le sujet avaient dormis dans son bureau cependant qu'on lui commandait des sondages qui, par leur nature, étaient incapables de révéler l'issue qui semblait la plus probable...


Dernière édition par le Jeu 19 Avr 2007 - 7:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Jeu 19 Avr 2007 - 1:30

Yessaameh a écrit:
pierre-o a écrit:
Les sondages des RG sont les plus fiables parce que ce sont ceux de la police, du ministère... en 2002 les RG avait dit que le deuxième tour allait être Chirac-Le Pen alors que les instituts habitules (IPSOS, BVA, CSA etc) avait tous mis Jospin au deuxième... ils ne font pas les sondages de la même manière, ils font des enquêtes auprès de bien plus de gens que les sondeurs pour la télé.

Il faut aussi savoir, et c'est ce qu'oublient de mentionner les medias, que les sondages commandés aux instituts ne sont que des instantanés (même si c'est plus compliqué), ce sont les résultats tels qu'ils seraient si le scrutin avait eu lieu le jour du sondage, non des prévisions. En 2002, la majorité des instituts, IPSOS en tête, avaient deux mois avant le premier tour notés la “forte probabilité d'un duel Chirac/Le Pen au second tour” (Le vote de tous les refus : Les élections présidentielle et législatives de 2002, Chroniques électorales, Sciences Po Les Presses, sous la direction de Pascal Perrineau). Et deux semaines avant le vote, la tendance était confirmée. Le professeur Jean-Philippe Roy, en cours de sciences électorales, nous racontait que ses recherches internes sur le sujet avaient dormis dans son bureau cependant qu'on lui commandait des sondages qui, par leur nature, étaient incapables de révéler l'issue qui semblait la plus probable...

"J'y étais" en 2002 (ça y est, papy recommence...), j'avais 25 ans, pas encore complètement con comme un balai, les oreilles grandes ouvertes et les yeux encore plus et je peux te jurer qu'on avait pas eu vent de cette info même si j'avais voté dès le premier tour, ce que n'a pas fait ma mère, pas trop idote aussi (ancienne instit, femme de syndicaliste) et qui se serait déplacéé si elle avait eu ses infos (et nous aurait évité une dispute familiale sur les devoirs civiques) dont les instituts de sondage nous ont parlé des mois après le scrutin... les bouquins sont sortis à la suite de la grosse polémique sur les instituts de sondage qui risquait pour les élections suivantes de perdre du fric suite à leur décrédibilidation. Ce n'est pas parce qu'on écrit un livre après coup, avec dix mille preuves sorties d'on ne sait où que je me laisserais avoir... oui, "j'y étais" en 2002, j'avais suivi la campagne et les sondages et personne, je dis bien personne, n'avait annoncé Le Pen/Chirac au deuxième tour... même l'équipe Jospin (pas plus mal informée que les autres je suppose) n'a vu le drame venir le jour même du scrutin... Si en effet on avait parlé de "tendance favorable" pour Le Pen en fin de campagne, jamais aucun institut n'avait placé Le Pen au 2è tour à quelque époque que ce soit... et que ce soit clair malgré les millions de livres qui pourront être écrits après... la seule qui avait senti le coup c'était Bernadette Chirac.

Faut éviter de se laisser abuser par des écrits a posteriori des événements et faire confiance aux gens qui ont vécu ses élections de manière traumatique comme moi... j'avais vraiment failli claquer à l'annonce des résultats du premier tour...

Et même à Sciences-Po, il y a des profs qui sont de vrais branleurs, parce qu'ils bossent notamment pour les instituts de sondage (renseigne-toi)... comme dans toutes les facs de France, l'autorité doctorale j'y crois pas... Bruno Gollnisch est prof de fac je le signale...

Voilà, sans vouloir évidemment te froisser, juste pour dire que parfois vivre les événements en live, c'est pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Jeu 19 Avr 2007 - 2:32

On ne va pas se froisser, pour la simple et bonne raison que l'on est d'accord. Je me suis mal fait comprendre, source de la confusion, et je m'en excuse.

Je reprends. Les connaissances des événements qu'on pu avoir les instituts et nombre de prof de sciences électorales n'ont jamais été rendues publiques, du fait du devoir de réserve de ces deux corps (les instituts répondent à des commandes, et les profs que je cite - comme tu l'as noté -, faisant également partis de ces organismes, n'ont pas le droit de s'exprimer sur de tels travaux - travaux qui sont réalisés à titre personnel, via les ressources des instituts et ne pouvant être révélés que dans le cadre des commandes susnommées). C'est tout, et on serait mal avisés de les en blâmer aujourd'hui.

Concernant les bouquins. Ils ont été nombreux à sortir après ces élections, mais pour des raisons évidentes (surfer sur la vague, faire des thunes : “Pourquoi c'est arrivé ?”, “Aurait-on pu le prévoir ?”...). Les Chroniques Électorales de Sciences Po sortent depuis 92, dans le but de répertorier les résultats et de reprendre les moments qui ont rythmés la campagne. Elles se focalisent sur les faits, et tentent d'expliquer les phénomènes, toujours à partir de la méthode exégétique mais pas seulement.

Maintenant pour ce qui est d'avoir vécu les faits, j'étais un gosse loin de ces préocupations, et ç'eut été moi qui, sur ce coup-là, aurait été bien mal avisé d'ouvrir ma gueule.

J'espère avoir éclairci tout ça :)


Dernière édition par le Jeu 19 Avr 2007 - 7:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Jeu 19 Avr 2007 - 2:41

Yessaameh a écrit:
On ne va pas se froisser, pour la simple et bonne raison que l'on est d'accord. Je me suis mal fait comprendre, source de la confusion, et je m'en excuse.

Je reprends. Les connaissances des événements qu'on pu avoir les instituts et nombre de prof de sciences électorales n'ont jamais été rendues publiques, du fait du devoir de réserve de ces deux corps (les instituts répondent à des commandes, et les profs que je cite - comme tu l'as noté -, faisant également partis de ces organismes, n'ont pas le droit de s'exprimer sur de tels travaux - travaux qui sont réalisés à titre personnel, via les ressources des instituts et ne pouvant être révélés que dans le cadre des commandes susnommées). C'est tout, et on serait mal avisés de les en blâmer aujourd'hui.

Concernant les bouquins. Ils ont été nombreux à sortir après ces élections, mais pour des raisons évidentes (surfer sur la vague, faire des thunes : “Pourquoi c'est arrivé ?”, “Aurait-on pu le prévoir ?”...). Les Chroniques Électorales de Sciences Po sortent depuis 92, dans le but de répertorier les résultats et de reprendre les moments qui ont rythmés la campagne. Elles se focalisent sur les faits, et tentent d'expliquer les phénomènes, toujours à partir de la méthode exégétique mais pas seulement.

Maintenant pour ce qui est d'avoir vécus les faits, j'étais un gosse loin de ces préocupations, et ç'eut été moi qui, sur ce coup-là, aurait été bien mal avisé d'ouvrir ma gueule.

J'espère avoir éclaircis tout ça :)

Ah, oui, d'accord, dans ce sens-là je comprends mieux ce que tu voulais dire... pas de pb ;) Non parce qu'il y a eu une terrible mauvaise foi des instituts de sondage à l'époque qui osaient avec culot dire qu'ils ne s'étaient pas trompés !! T'avais 15 ans, je sais pas si tu t'en rappelles, mais ça avait été un scandale entre les 2 tours ces histoires de sondage ; si bien que pour le 2è tour, les instituts nous avaient sorti des "fourchettes" d'estimation et avaient promis d'en faire autant par la suite... ils n'ont pas tenu paroles en partie parce que les politiques eux-même ne ne satisfaisaient pas de "fourchettes"... je trouve juste dommage que les sondeurs n'aient pas simplement dit 'ben on s'est gourés' puis voilà... après tout, ils sont pas infaillibles... mais de mauvaise foi !

Pour revenir sur l'info de départ, je pense que le nouvel obs a sorti les chiffres pour faire peur et que, sincèrement, je ne vois pas cette fois-ci Le Pen au second tour... mais c'est, à la base je pense, pour faire réagir et surtout pour qu'on ne vienne pas leur dire après qu'ils n'avaient pas donné d'infos.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   Jeu 19 Avr 2007 - 2:55

pierre-o a écrit:
Non parce qu'il y a eu une terrible mauvaise foi des instituts de sondage à l'époque qui osaient avec culot dire qu'ils ne s'étaient pas trompés !! T'avais 15 ans, je sais pas si tu t'en rappelles, mais ça avait été un scandale entre les 2 tours ces histoires de sondage ; si bien que pour le 2è tour, les instituts nous avaient sorti des "fourchettes" d'estimation et avaient promis d'en faire autant par la suite... ils n'ont pas tenu paroles en partie parce que les politiques eux-même ne ne satisfaisaient pas de "fourchettes"... je trouve juste dommage que les sondeurs n'aient pas simplement dit 'ben on s'est gourés' puis voilà... après tout, ils sont pas infaillibles... mais de mauvaise foi !

Incroyable mauvaise foi, en effet. Et c'est à ce moment là que les politologues auraient dû repenser le fonctionnement de leur medium, mais business is business...

En ce qui concerne l'Obs, c'est assez classique comme démarche. Pas seulement eux, tous les journaux ont commis de telles attaques (Le Monde s'est fait un nom là-dessus...) à chaque élection. C'est bien de relativiser donc.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sondages RG (qui n'ont plus le droit d'en faire normalement)
» Je suis snob...
» Droit de diffusion publique de la TNT
» Avis de marché - Gourdon (46) - Lot 2 peintures murales (sondages)
» mobilhome et camping droit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Francophone deviantART :: BlaBlaBla :: Discussions diverses-
Sauter vers: