AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  StaffStaff  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 20:04

Cobaye a écrit:
fikiade a écrit:
Je ne comprend même pas pourquoi des jeunes ne savent pas différencier droite de gauche.

Ah... ca va être gênant le jour du permis, ça... :P

Bon sinon, si t'es si impatiente que ça de voter, tu peux tjrs te faire naturaliser autrichienne. Un projet de loi va passer cet été pour abaisser le droit de vote de 18 à 16 ans.
Personnellement, je ne cautionne absolument pas l'abaissement de l'âge du droit de vote. 16ans, c'est la sortie du collège. C'est l'insouciance totale, la déconnexion absolue du monde qui t'entoure. T'es là, avec ton crew, et puis voila. Il faut être honnête, l'engouement pour la politique à cet âge reste qq chose de marginal. C'est tout à ton honneur fikiade, hein.
Mais selon moi, 16ans c'est bcp trop jeune pour avoir assez de recul, assez de sens critique (qui commence à se forger surtout au lycée).

Enfin bon j'dis ca... si seulement toutes les personnes qui vont aller voter aux présidentielles et législatives, à leur sortie du bureau de vote, étaient interrogées sur le fonctionnement grossier des institutions françaises... je crois qu'on aurait des surprises assez navrantes...

Faut se mettre à la page Cobaye, les jeunes qui avaient 18 ans en 1974 sont aussi (im)matures que ceux qui ont 16 ans aujourd'hui. A 16 ans aujourd'hui on est moins goofy qu'à 16 ans en 1990, c'est un fait. Donnant des cours à des Terminales, je peux t'assurer qu'ils sont bien loin d'être aussi gogols que tu sembles les dépeindre. Puis c'est pas l'âge qui fait tout, c'est l'expérience ; or un jeune de 16 ans a pas grand chose à envier à un autre de 18, la diffrérence n'est pas si aiguë qu'auparavant... pour ma part je ne fais pas la différence, 16 ou 18 c'est pareil en ce qui concerne maturité politique... 16 et 22, non évidemment... puis l'important c'est surtout d'éduquer un max les jeunes... ce qu'apprennent au lycée les élèves d'aujourd'hui correspond à un niveau DEUG d'il y a 25 ans à peu près (dès que je retrouve le lien qui en fait cas, je l'envoie). Les prépas d'aujourd'hui ont plus ou moins un niveau licence d'il y a 15 ans... le CAPES aujourd'hui correspond à ce que l'on demandait plus ou moins en Agreg il y a 15 ans... la société évolue...
Revenir en haut Aller en bas
fikiade
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Béthune
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 20:32

Citation :
Personnellement, je ne cautionne absolument pas l'abaissement de l'âge du droit de vote. 16ans, c'est la sortie du collège. C'est l'insouciance totale, la déconnexion absolue du monde qui t'entoure. T'es là, avec ton crew, et puis voila. Il faut être honnête, l'engouement pour la politique à cet âge reste qq chose de marginal. C'est tout à ton honneur fikiade, hein.
Mais selon moi, 16ans c'est bcp trop jeune pour avoir assez de recul, assez de sens critique (qui commence à se forger surtout au lycée).

Non non mais ne t'inquiète pas, je suis parfaitement d'accord. Je ne prétend même pas avoir mes propres opinions, je suis forcément influencée :)

Citation :
or un jeune de 16 ans a pas grand chose à envier à un autre de 18, la diffrérence n'est pas si aiguë qu'auparavant... pour ma part je ne fais pas la différence, 16 ou 18 c'est pareil en ce qui concerne maturité politique...

Je suis d'accord aussi, mais ce n'est pas valable pour tous les jeunes. Biensurs il y en a qui n'en ont rien à faire, mais d'autres qui pensent à leur avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fikiade.deviantart.com
Dead Irish Man
Morse-garou
Morse-garou
avatar

Masculin Nombre de messages : 4500
Age : 30
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 20:33

pierre-o a écrit:
ce qu'apprennent au lycée les élèves d'aujourd'hui correspond à un niveau DEUG d'il y a 25 ans à peu près (dès que je retrouve le lien qui en fait cas, je l'envoie). Les prépas d'aujourd'hui ont plus ou moins un niveau licence d'il y a 15 ans... le CAPES aujourd'hui correspond à ce que l'on demandait plus ou moins en Agreg il y a 15 ans... la société évolue...

euh alors là je suis curieux de voir ton lien parce quand j'était en prépa les exos qu'on faisaient ressemblaient fortement au exo des bouquins de Terminale (Scientifique , C à l'époque je crois) de mon père....
On régresse de plus en plus selon moi...

_________________

Un jour, je dominera le monde !!! Mais pas maintenant, là c'est l'heure du gouter .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadirishman.deviantart.com/
fikiade
Membre sympa
avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 25
Localisation : Béthune
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 20:34

Pierre-o, tu es prof?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fikiade.deviantart.com
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 20:39

Dead Irish Man a écrit:
pierre-o a écrit:
ce qu'apprennent au lycée les élèves d'aujourd'hui correspond à un niveau DEUG d'il y a 25 ans à peu près (dès que je retrouve le lien qui en fait cas, je l'envoie). Les prépas d'aujourd'hui ont plus ou moins un niveau licence d'il y a 15 ans... le CAPES aujourd'hui correspond à ce que l'on demandait plus ou moins en Agreg il y a 15 ans... la société évolue...

euh alors là je suis curieux de voir ton lien parce quand j'était en prépa les exos qu'on faisaient ressemblaient fortement au exo des bouquins de Terminale (Scientifique , C à l'époque je crois) de mon père....
On régresse de plus en plus selon moi...

Erreur. Le niveau augmente sans arrêt et heureusement. Le simple fait pour le prouver est que depuis ton père on a fait quelques découvertes et affiné qqs concepts. La médecine crois-tu qu'elle a regressé depuis 15 ans ? De fait crois-tu que les étudiants en médecine ont un enseignement plus complet ou moins complet qu'avant ? Ce qui fait penser à l'envers c'est que les taux de réussite sont plus importants dus à des choix politiques certes mais aussi à la formation meilleure du point de vue du contenu et aussi de l'amélioration relative des accès aux savoirs...


Dernière édition par le Mer 11 Avr 2007 - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 20:41

fikiade a écrit:
Pierre-o, tu es prof?

C'est possible ou non, pour certains oui, pour d'autres sur le forum en des temps jadis j'avais des problèmes évidents et des lacunes qui rendaient impossible la chose... :) Je laisse planer le mystère, je te dirais que je suis encore étudiant, ce qui n'empêche pas d'être prof... pour brouiller les pistes...
Revenir en haut Aller en bas
Dead Irish Man
Morse-garou
Morse-garou
avatar

Masculin Nombre de messages : 4500
Age : 30
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 20:45

Je ne prétendais pas que l'on regresse sur tout les plans,
simplement qu'avant (le bon vieux temps où les élèves respectaient encore les profs) on perdait sans doute moins de temps à rappeler à l'ordre et donc on apprenait mieux et plus vite, ce qui fait qu'on progressait plus vite au niveau scolaire..
Après je suis bien d'accord qu'avec les progrès et les nouvelles découvertes ayant eu lieu entre temps les programmes on étaient modifiés et agrémentés de nouvelles matières etc, mais il n'empêche que selon moi (et tout ceci reste une opinion très personnelle à laquelle je ne force personne à adhérer), d'un point de vue scolaire, on apprend moins vite (est ce un bien ou un mal après c'est une autre question mais bon..)

_________________

Un jour, je dominera le monde !!! Mais pas maintenant, là c'est l'heure du gouter .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadirishman.deviantart.com/
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 20:54

Dead Irish Man a écrit:
Je ne prétendais pas que l'on regresse sur tout les plans,
simplement qu'avant (le bon vieux temps où les élèves respectaient encore les profs) on perdait sans doute moins de temps à rappeler à l'ordre et donc on apprenait mieux et plus vite, ce qui fait qu'on progressait plus vite au niveau scolaire..
Après je suis bien d'accord qu'avec les progrès et les nouvelles découvertes ayant eu lieu entre temps les programmes on étaient modifiés et agrémentés de nouvelles matières etc, mais il n'empêche que selon moi (et tout ceci reste une opinion très personnelle à laquelle je ne force personne à adhérer), d'un point de vue scolaire, on apprend moins vite (est ce un bien ou un mal après c'est une autre question mais bon..)

Ouh la, mais tu m'as l'air fortement influencé par ce que tu entends çà et là à la radio ou à la télé... etc... (sans vouloir te prendre pour un neuneu je te rassure). Ce mythe de "c'était mieux avant, le respect nanani nanana", c'est une connerie... quand j'étais élève en collège, j'avais un gars de ma classe qui avait mis un gnon à mon prof de dessin, ça avait pas fait le premier titre des journaux... d'où ma théorie : on est plus informés aujourd'hui sur les accrocs dans les établissements qu'auparavant puisque les parents sont bcp plus "tarés" avec ça... c'est un peu comme les curés pédophiles, il y en avait déjà en 1920, ce qui se passe c'est qu'aujourd'hui on est plus au courant et les curés sont pas plus vicelards aujourd'hui qu'hier... bref ce ne sont pas les élèves qui ont changé mais les parents qui se voient justiciers partout et qui voient de la décadence partout. Pour ma part, j'ai bossé en LP et en lycée général, j'ai jamais eu de problèmes et mes collègues pas trop non plus... en revanche le moindre petit truc de traviole style dire à un élève 'tu vas la fermer !' est pris comme un outrage, on a les parents sur le dos etc... en soi les élèves changent pas et sont tout aussi irrespectueux qu'avant et surtout bcp plus curieux et moins "maniables"... ce qui pose problèmes aux vieux profs qui comprennent pas que les choses ont changé mais sinon c'est pareil... faut arrêter de croire que c'est la jungle, que tout fout le camp etc...
Revenir en haut Aller en bas
Dead Irish Man
Morse-garou
Morse-garou
avatar

Masculin Nombre de messages : 4500
Age : 30
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 21:26

pierre-o a écrit:

Ouh la, mais tu m'as l'air fortement influencé par ce que tu entends çà et là à la radio ou à la télé...

ou pas

Le truc c'est que mon grand père et mon père sont instit donc voilà
Mais je pense quand même que le coup des bonnes claques (utilisées avec mesure et tempérance on est d'accord) permettait d'obtenir calme et attention beaucoup plus difficile à obtenir maintenant..
Bien sûr que je pense pas qu'avant les enfants étaient pas des saints mais on savait (et surtout on pouvait) se faire respecter un minimum ce qui selon moi (oui, encore et toujours selon moi) permettait ensuite d'apprende mieux..
Après, et ce comme je l'ai déjà dit, est ce que le rythme et les conditions d'apprentissages sont meilleurs maintenant qu'ils ne l'étaient auparavant ou pas, là j'en sais rien ..
Mais bon je pense que dans l'enseignement dit "de base" (le tronc commun etc) les élèves en savent moins en math et physique (par exemples) maintenant qu'ils y a 20 ou 30 ans au même age (bien sûr là encore on en sait sans doute moins mais sur plus de sujets différents, ceci dû aux découvertes scientifiques etc survenues entre temps...)

_________________

Un jour, je dominera le monde !!! Mais pas maintenant, là c'est l'heure du gouter .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadirishman.deviantart.com/
Pins
Il a du mal avec les cons.
Il a du mal avec les cons.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1769
Age : 27
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 21:48

Citation :
bonnes claques (utilisées avec mesure et tempérance on est d'accord)

Le problème ets là, c'est de la pure science fiction, quel que soit le choix il y aura des débordements, judiciaires dans un sens et je dirai presque de torture dans l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thepins.deviantart.com/
Cobaye
Mégère acariâtre
Mégère acariâtre
avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : De passage
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 21:53

pierre-o a écrit:
Faut se mettre à la page Cobaye, les jeunes qui avaient 18 ans en 1974 sont aussi (im)matures que ceux qui ont 16 ans aujourd'hui. A 16 ans aujourd'hui on est moins goofy qu'à 16 ans en 1990, c'est un fait. Donnant des cours à des Terminales, je peux t'assurer qu'ils sont bien loin d'être aussi gogols que tu sembles les dépeindre. Puis c'est pas l'âge qui fait tout, c'est l'expérience ; or un jeune de 16 ans a pas grand chose à envier à un autre de 18, la diffrérence n'est pas si aiguë qu'auparavant... pour ma part je ne fais pas la différence, 16 ou 18 c'est pareil en ce qui concerne maturité politique... 16 et 22, non évidemment... puis l'important c'est surtout d'éduquer un max les jeunes... ce qu'apprennent au lycée les élèves d'aujourd'hui correspond à un niveau DEUG d'il y a 25 ans à peu près (dès que je retrouve le lien qui en fait cas, je l'envoie). Les prépas d'aujourd'hui ont plus ou moins un niveau licence d'il y a 15 ans... le CAPES aujourd'hui correspond à ce que l'on demandait plus ou moins en Agreg il y a 15 ans... la société évolue...


Bon, plusieurs remarques par rapport aux passages obèses.

Je suis parfaitement d'accord avec toi pour dire que les jeunes ont de l'avance par rapport à leurs parents ou grands parents à âge égal.
C'est évident qu'ils sont plus futés, rusés, vifs.
Mais alors là où tu utopises à outrance, c'est dans leur possession d'un savoir, de connaissances, qui serait plus élevé que leurs lignage.
Les jeunes maîtrisent plus de choses, de par la fréquentation, l'emploi quotidien de la high technology, mais ils n'en sont pas plus cultivés.

Ensuite, inutile de chercher un lien pour justifier tes derniers passages en gras. Tu sais toi-même que tu as tort.
Faudrait pas oublier que début des 70's, avec un bac, tu pouvais devenir infirmière ou instituteur. Professions qui requièrent aujourd'hui bac+3, bac+4. Pour ce qui est de l'évolution des sciences, c'est un faux débat. Un enseignement se calcule en volume horaire, et si tu check les historiques des volumes horaires alloués au college/lycée pour les différentes matières, tu verras qu'ils périclitent tous inéxorablement.
Les jeunes ont peut etre plus de faculté à comprendre mieux et vite, mais les problemes d'inattention et de réduction des horaires font que la diffusion des connaissances est moindre aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://p3yotl.deviantart.com
Dead Irish Man
Morse-garou
Morse-garou
avatar

Masculin Nombre de messages : 4500
Age : 30
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Mer 11 Avr 2007 - 21:58

Cobaye a écrit:

Les jeunes ont peut etre plus de faculté à comprendre mieux et vite, mais les problemes d'inattention et de réduction des horaires font que la diffusion des connaissances est moindre aujourd'hui.

+1 voilà ce que je voulais dire

_________________

Un jour, je dominera le monde !!! Mais pas maintenant, là c'est l'heure du gouter .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadirishman.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 11:04

Mode Admin Responsable /ON

Ehm on s'écarte du débat politique, mais les deux sujets sont intéressants. Je scinde le sujet en deux?

Mode Admin Responsable /OFF
Revenir en haut Aller en bas
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 11:47

Cobaye a écrit:


Bon, plusieurs remarques par rapport aux passages obèses.

Ensuite, inutile de chercher un lien pour justifier tes derniers passages en gras. Tu sais toi-même que tu as tort.

T'es vraiment un gros branleur et tu le sais toi-même, il n'y a pas d'autres mots et c'est toi qui a l'outrance de me faire passer pour un d'entre eux comme d'hab'. Je préfère les passages obèses aux reflexions anoxériques qui se voudraient voltairiennes... pour ta gouverne, sache que les jeunes dont tu me parles je les cotoie tous les jours et je suis à même de juger de leur niveau de réflexion. C'est pas de l'utopie mais de l'optimisme si tu fais encore partie des balourds qui confondent les deux termes c'est ton problème. Et oui, un jeune de 16 ans aujourd'hui en vaut largement un de 18 en 1974, ne serait-ce que par la dose d'informations - en tout genre - qu'il reçoit, un certain bouleversement de la cellulue familiale qui fait qu'il deveint aussi plus autonome à la fois en pensée et en société, ce qui neveut pas dire qu'ils soient tous des génies d'un point de vue scolaire... scolaraité et maturité, ça n'a pas grand chose à voir... j'ai sauté une classe quand j'étaits gamin, j'étais à l'époque doué scolairement mais complètement con et petit dans ma tête.

Quant aux programmes d'enseignement depuis des années il est en constante évolution positive, le seul véritable problème qui subsiste et qui est grave, c'est l'apprentissage de la lecture.
Et oui, le niveau bac d'aujourd'hui correspond au niveau universitaire d'il y a 25 ans, et les CAPES sont en évolutions constantes aussi... si t'es un fana, va sur le site de l'EN, sur le SIAC ou au CRDP pour t'enfiler tous les programmes scolaires depuis des décennies, j'attends ton avis sous-tendu par ton savoir aigu pour m'explqieur par A+B en quoi je me plante... donc maintenant apporte-moi des preuves flagrantes que je ne suis qu'un imbécile plutôt que de te creuser la tête à cherche des adjectifs originaux mais grotesques pour qualifer mes paroles.


Dernière édition par le Jeu 12 Avr 2007 - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 11:51

Dead Irish Man a écrit:
Cobaye a écrit:

Les jeunes ont peut etre plus de faculté à comprendre mieux et vite, mais les problemes d'inattention et de réduction des horaires font que la diffusion des connaissances est moindre aujourd'hui.

+1 voilà ce que je voulais dire

Mais j'avais compris.

C'est là où c'est un grosse connerie, qu'est-ce qui vous permet de dire comme ça que il y a plus d'inattention aujourd'hui que dans les années 50 ?? Faut arrêter un peu les bêtises et les idées toute faites... De plus, erreur, il n'y a pas eu de réduction d'horaires mais une répartition différente des horaires... c'est pas croyable qu'avec des propos pareils je me fasse faire passer pour un gland... l'inattention elle est pas apparue à l'invention du Rubix Cube ou après les JO de Munich en 1972. C'est pas un problème de société l'inattention...

Cobaye, tu parles, tu balances des philippiques, mais t'as déjà donné des cours à plus de 2 élèves ? Et t'as étudié de près l'histoire de l'Education depuis et la psychologie cognitive depuis les années 20 pour balancer des sottises pareilles ? J'en doute, aussi obèses que soient mes propos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 13:28

pierre-o a écrit:
J'en doute, aussi obèses que soient mes propos.

Il parlait des passages en gras dans sa citation je pense.
S'il te plait Peo, modère un peu tes propos, je sais que t'es un peu...sanguin mais evite juste de déborder dans le langage grossier.
Revenir en haut Aller en bas
marvin
Un ballon?
Un ballon?
avatar

Nombre de messages : 2049
Age : 35
Localisation : avignon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 13:34

quand cobaye parlait d'obèses il sous entendait juste les passages surlignés en gras...

pierre-o serait il succeptible sur la question du surpoid?

edit: zut j'ai été devancé



j'allais venir sur le sujet de l'apprentissage de la langue française écrite et parlée qui est de plus en plus mauvais dans l'éducation mais j'ai été dévancé... pour ce qui est des autres matières c'est vrai que le niveau augmente.


par contre pour ce qui est de la maturité je n'y crois guère...

le fait de bosser, de faire des mioches, de quitter le domicile familial de plus en plus tard; ainsi que la qualité de plus en plus médiocre du contenu des mass-médias et le caractère de plus en plus futile de la société de consommation me donne à penser que le jeune d'aujourd'hui n'est pas forcement plus mûre que celui des générations d'avant.

au mieux les deux se valent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psykomarvin.deviantart.com
kiky270281
Admin de Schrödinger
Admin de Schrödinger
avatar

Masculin Nombre de messages : 2477
Age : 36
Localisation : Parce que TOULON!
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 13:43

marvin a écrit:
la qualité de plus en plus médiocre du contenu des mass-médias
Chuis pas d'accord.
Bon, j'ai aucune argumentation, mais chuis pas d'accord quand même X-D

_________________
(`· kiky270281 on deviantART ·´)
L'erreur est humaine... Et je suis très très humain ^,^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiky270281.deviantart.com
marvin
Un ballon?
Un ballon?
avatar

Nombre de messages : 2049
Age : 35
Localisation : avignon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 13:46

kiky270281 a écrit:
marvin a écrit:
la qualité de plus en plus médiocre du contenu des mass-médias
Chuis pas d'accord.
Bon, j'ai aucune argumentation, mais chuis pas d'accord quand même X-D

il y a toujours du très bon mais qui est à l'heure actuelle complétement noyé dans la surabondance de niaiseries en tout genre qui prolifèrent de plus en plus depuis quelques décennies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psykomarvin.deviantart.com
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 13:53

Nine a écrit:
pierre-o a écrit:
J'en doute, aussi obèses que soient mes propos.

Il parlait des passages en gras dans sa citation je pense.
S'il te plait Peo, modère un peu tes propos, je sais que t'es un peu...sanguin mais evite juste de déborder dans le langage grossier.

Pff... je me iche de cet 'obèse', je le réutilisais pour faire voir que finalement c'est de la "déco" ce qu'il nous fait...

C'est un dire que quand une personne me fait comprendre que je suis un gland je dois rester sans réagir... le fond et la forme sont importants quand on s'exprime, si le fond est grossier, je m'autorise à repondre grossièrement sur la forme. J'ai juste dit que Cobaye était un branleur puisqu'il me dit que "j'ai tort et je le sais", pour qui se prend-il ?... et c'est moi qui passe pour le pédant de service... il y a un moment où j'accepte qu'on me tire les oreilles, à partir du moment où on tire celle des autres et où on laisse pas filtrer l'idée que - parce que je suis pas d'accord avec quelqu'un - je suis forcément idiot... Déjà, et je m'en souviens, lorsque j'étais une première fois intervenu sur un sujet d'histoire, Cobaye m'avait balancé que j'avais certainement eu des troubles psychos avec mes profs d'histoire en 4è, que je devais être un roi de l'école buissonière et que je débitais des conneries, ou je sais pas quoi alors que moi je lui avais rien demandé... maintenant s'il faut faire dans le correct en paroles tout en dégueulant sur les gens j'en suis capable aussi, mais j'ai un vieux fond sanguin et une forme d'aplomb qui me permettent de dire merde à des gens qui se moquent de moi tout simplement, même s'ils le font exprès pour me faire réagir. Autant Marvin me les brise parfois, autant Yama pouvaient m'envoyer valdinguer aussi, autant jamais en eux je n'ai ressenti autant de condéscendance mal-placée à mon égard...


Dernière édition par le Jeu 12 Avr 2007 - 14:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 13:59

marvin a écrit:

par contre pour ce qui est de la maturité je n'y crois guère...

le fait de bosser, de faire des mioches, de quitter le domicile familial de plus en plus tard; ainsi que la qualité de plus en plus médiocre du contenu des mass-médias et le caractère de plus en plus futile de la société de consommation me donne à penser que le jeune d'aujourd'hui n'est pas forcement plus mûre que celui des générations d'avant.

au mieux les deux se valent...

J'parle juste de ce que je connais. J'ai des élèves assez malins et ce dans toutes les filières. Le fait qu'on sorte plus tard de chez soi n'est pas un problème de maturité mais justement lié au fait que l'on soit plus "instruit". Avant, un DEUG servait à entrer dans la vie active, du coup, bye bye les parents très vite... maintenant tu n'entres pas dans la vie active même avec un Master, du coup économiquement c'est plus dur pour un jeune, du coup il reste chez ses parents pour raisons économiques pas par régression, par problème de maturité. Donc justement, un peu comme un paradoxe, c'est parce qu'ils sont plus éduqués et instruits qu'ils restent chez leur parents et pas parce qu'ils sont moins débrouillards ou plus gogols... quand je discute avec un gamin de 16 ans aujourd'hui, sincèrement je me rappelle pas avoir été si "malin" à cette époque, que ce soit moi et mes potes et pourtant on était pas des cas sociaux. Fut le reconnaître, du moins, c'est ce que j'observe : une personne de 16 ans aujourd'hui vaut une personne de 18 ans de 1974... dans la maturité, après s'il part pas de chez lui, ça n'a rien à voir avec sa qualité de réflexion sur ce qui "trouble" le monde...

pour votre info, je mesure 1,90 m pour 84 kilos... calculez mon IMC si ça vous chante ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 14:33

Peo: Je te reprends sur la forme, mais je n'approuve en rien les affirmations infondées de Cobaye, souvent un enrobage de jolis mots pour dire n'importe quoi. Cependant quand les avis divergent et que ça part en live c'est mon boulot de modérer les propos de chacun.


marvin a écrit:

le fait de bosser, de faire des mioches, de quitter le domicile familial de plus en plus tard; ainsi que la qualité de plus en plus médiocre du contenu des mass-médias et le caractère de plus en plus futile de la société de consommation me donne à penser que le jeune d'aujourd'hui n'est pas forcement plus mûre que celui des générations d'avant.

Je sais pas où vous avez vu ca... Personnellement, dans le groupe d'amis proches que j'avais au lycée (et qui a eut le bac en même temps que moi) nous sommes 4 a être partis vraiment loin de chez Papa/Maman (j'habite dans la région Centre, ces 4 sont à Lyon, Nantes et Angers...), 2 vont se marier en mars prochain, 5 ont déjà un boulot (parfois cumulé avec les études) et tous les jours je croise des filles de mon âge trimbalant un ou deux mouflets en poussette.
Je pense que le côté 'je reste chez maman jusqu'à 32 ans, j'me case à 38 et j'ai un gosse à 41' est révolu depuis peu. Même si ça coince au niveau financier, on essaie de s'émanciper rapidement. Pourtant je vis à la campagne, alors c'est pas la place qui manque chez les parents...
Revenir en haut Aller en bas
pierre-o
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 15:01

Nine a écrit:
Peo: Je te reprends sur la forme, mais je n'approuve en rien les affirmations infondées de Cobaye, souvent un enrobage de jolis mots pour dire n'importe quoi. Cependant quand les avis divergent et que ça part en live c'est mon boulot de modérer les propos de chacun.

Je vais essayer de faire attention ;) Mais bon... la provoc - parce qu'il s'agit de ça chez le monsieur en question, il est pas plus bête qu'un autre - c'est 'usant' quand c'est systématique, quand ça devient une marque de fabrique et perd tout intérêt... enfin bon, vive les différences en guise de conclu
:D
Revenir en haut Aller en bas
marvin
Un ballon?
Un ballon?
avatar

Nombre de messages : 2049
Age : 35
Localisation : avignon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 15:22

pierre-o a écrit:
Donc justement, un peu comme un paradoxe, c'est parce qu'ils sont plus éduqués et instruits qu'ils restent chez leur parents et pas parce qu'ils sont moins débrouillards ou plus gogols...

bien sur qu'ils font plus d'études, mais moi je vois ce manque de maturité comme une conséquence et non comme une cause du fait de rester plus longtemps dans l'univers estudiantin et donc la plupart du temps chez papa/maman. je pense surtout à ce côté "école de la vie" et à un certain savoir plus pratique que théorique qui rend plus débrouillard et qui n'est plus vraiment présent à l'heure actuelle.

nine: sans tomber dans le cliché Tanguy je peux t'assurer que le jeune rentre de plus en plus tard dans la vie active par rapport à une génération ou deux en arrière. c'est la logique même puisque les études sont plus longues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psykomarvin.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   Jeu 12 Avr 2007 - 15:28

marvin a écrit:
nine: sans tomber dans le cliché Tanguy je peux t'assurer que le jeune rentre de plus en plus tard dans la vie active par rapport à une génération ou deux en arrière. c'est la logique même puisque les études sont plus longues.

En même temps, quand tu sors du lycée on t'accueille pas à bras ouvert dans une entreprise si tu n'as que le Bac, fatalement on commence a bosser plus tard, puisqu'on embauche qu'avec Bac+3 (et encore...)

PS: j'ai amputé le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujet scindé: La jeunesse de nos jours.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'assassin de papa
» 100 ans de livres d'enfant et de jeunesse 1840-1940
» [Revue]Top Réalités Jeunesse
» L'education de la jeunesse congolaise en occident
» secret de jeunesse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Francophone deviantART :: BlaBlaBla :: Discussions diverses-
Sauter vers: